×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Gestion et marketing

Post-Covid : 5 pistes pour attirer de nouveau les clients à l'hôtel

Gestion et marketing - jeudi 27 août 2020 15:05
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés

Si la plupart des établissements de bords de mer ont tiré leur épingle du jeu cet été, en sortie de crise sanitaire, la situation est plus critique pour les hôtels urbains. Le consultant Youri Sawerschel donne quelques idées pour préparer la rentrée.




En période de crise, il faut rester créatif, à l'image du Grand Quartier, à Paris (Xe), qui a rouvert son rooftop le 24 août.
© DR
En période de crise, il faut rester créatif, à l'image du Grand Quartier, à Paris (Xe), qui a rouvert son rooftop le 24 août.

Faute de touristes et de voyageurs d’affaires, bon nombre d’hôtels tournent au ralenti, voire restent fermés dans les villes de l’Hexagone. Une fatalité ? Youri Sawerschel, fondateur de l’agence Creative Supply, y voit plutôt l’occasion de se repositionner en attendant la reprise. De quelle façon ? Le consultant donne cinq pistes à suivre :

  1. Même si l’hôtel est fermé ou qu’une partie du personnel est en chômage partiel, il faut continuer à communiquer”, recommande Youri Sawerschel. Réseaux sociaux, newsletters, photos, vidéos… tout est bon pour “donner des nouvelles” aux clients. C’est-à-dire informer sur la vie de l’établissement, entre règles sanitaires, projets de rentrée ou autres actualités.
  2. Il faut rester le plus flexible possible”, poursuit le consultant. À l’instar de l’hôtel Monte Cristo, à Paris (Ve), qu’il cite en exemple pour son “offre structurée”. Autrement dit : en retirant certains services – tel l’accès libre à la piscine, qui devient privatisable -, on peut baisser le prix de la chambre et le rendre ainsi plus attractif.
  3. Faites votre mise en place”, préconise également Youri Sawerschel. Il incite notamment à produire du contenu en réalisant des vidéos, interviews, photos de chambres : “Elles sont disponibles pour le moment, il faut en profiter !” Il invite aussi à “actualiser, segmenter et organiser”, la base de données des clients.
  4. La clientèle locale, c’est primordial, car c’est la première qui va revenir au bar ou au restaurant de l’hôtel”, rappelle encore le consultant. Il faut donc la choyer, l’informer, la rassurer, lui proposer certains services comme la vente à emporter.
  5. Il faut rester créatif, conclut Youri Sawerschel. Que ce soit en ajoutant du gel hydro-alcoolique à sa ligne de produits d’accueil ou en ouvrant une épicerie éphémère pour vendre des plats à emporter, préparés par les équipes en cuisine. C’est le moment de tester, innover, avec le droit de se tromper. Et si un concept marche, on se prépare à le déployer à terme.”

#coronavirus #reprise #rentree


Anne Eveillard
Journal & Magazine
N° 3755 -
17 septembre 2021
N° 3754 -
03 septembre 2021
SOS Experts
Une question > Une réponse
Vins au restaurant
par Paul Brunet
Services