×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Gestion et marketing

Fiche pratique : les procédures de contrôle des livraisons

Gestion et marketing - jeudi 18 février 2021 11:05
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :      

Il est nécessaire de contrôler que la qualité et la quantité des produits livrés sont conformes aux attentes exprimées. Un produit non-conforme fait perdre et du temps et de l'argent.



Il est souhaitable d'instaurer des procédures simples et rapides, réalisables par tous, pour vérifier les livraisons.
© GettyImages
Il est souhaitable d'instaurer des procédures simples et rapides, réalisables par tous, pour vérifier les livraisons.

 

  • Le contrôle qualitatif 

 Si la qualité du produit livré n’est pas conforme, cela vous fera perdre de l’argent car la qualité manque par rapport au prix payé, mais aussi du temps car il est très difficile de rattraper un mauvais produit pendant sa transformation sans travail supplémentaire.

Parmi les produits particulièrement exposés figurent : les poissons, les viandes et les fruits et légumes. 

 

 

  • Le contrôle quantitatif 

 Le contrôle quantitatif est plus facile à opérer car purement objectif. Il se résume à établir que les quantités indiquées sur le bon de livraison sont conforment à la quantité physique du produit livré. Sachant que les poids et les quantités unitaires sont les principales sources des dérives, il faut ainsi peser et compter.

Certains produits sont, là encore, plus ‘exposés’ que d’autres.

 

 

 Retrouvez tous nos conseils dans notre fiche pratique : Livraisons : les procédures de contrôle 

 

 

 #marge #margebrute #livraison


Christopher Terleski