×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Gestion et marketing

Restaurants : quelles solutions digitales pour favoriser une reprise d'activité ?

Gestion et marketing - mardi 12 mai 2020 09:05
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés

Le Covid-19 pèse très lourd sur le secteur de la restauration. Intégrer des outils numériques dans vos établissements est l'une des solutions pour proposer aux clients un nouvel environnement rassurant et attractif. L'objectif est de faciliter et optimiser la reprise, voire poursuivre l'activité alors que les établissements sont fermés à la clientèle.



Harry Hagege, fondateur de la web-app tout-en-un All Eat One.
Harry Hagege, fondateur de la web-app tout-en-un All Eat One.

La vente à emporter

La vente à emporter (VAE) est devenue incontournable. Elle offre aux restaurateurs une alternative en période de fermeture, et elle permet aux clients de continuer à consommer au restaurant, en limitant la crainte d’être contaminé. Quatre types de vente à emporter sont possibles :

  • La livraison à domicile indirecte, possible avec Deliveroo ou UberEats. Toutefois, ces poids lourds de la livraison grignotent vos marges et deviennent propriétaires de vos données clients. Si vous faites le choix de la sous-traitance, négociez les commissions, qui montent généralement à 30 %. La livraison est possible aussi avec votre propre flotte ou une flotte partagée, en vendant via des outils dédiés (Innovorder, Tasty Cloud, All Eat One…). Attention, le coût de la livraison frôle souvent les 30 % également.
  • Le Click & Collect, possible avec ces mêmes solutions numériques. C’est un choix moins coûteux, car il n’y a pas de frais de livraison, mais qui nécessite du packaging et des outils connectés.
  • La vente de produits invendus, à l’image de TooGoodToGo ou Phenix. Possible aussi avec vos outils directs.
  • La vente de kits de préparation à réaliser chez soi, incluant des produits bruts et une fiche technique. Cette nouvelle activité, selon Nicolas Nouchi, directeur général de CHD-Expert, est encouragée par les nouvelles habitudes prises par les consommateurs pendant le confinement. Cuisiner, produire soi-même… vos clients pourraient être intéressés par vos créations.

Faites attention à ce que la solution choisie soit ouverte à l’intégration d’autres applications, sauf si vous optez pour un système tout-en-un.

La VAE imposera un panel d’outils digitaux:

- un système de paiement à distance (VAD) fiable ;

- un système de carte numérique, avec détail de tous les allergènes ;

- un module de commande en ligne avec suivi de retrait et de stock ;

- un système de communication, via des campagnes d’e-mailing, réseaux sociaux, notifications push, SMS, site web à jour. Récoltez vos propres données sur les clients pour optimiser cette communication, et ne pas laisser le pouvoir aux intermédiaires. Il faut donc intégrer un module CRM à votre package.

Actions marketing et commerciales

Il faut savoir se rendre visible :

  • Sur vos sites web
    • Intégrez vos cartes détaillées.
    • Ajoutez une option click&collect.
    • Ajoutez bien vos horaires d’ouverture.
    • Parlez du protocole Covid.

  • Sur votre fiche Google My Business
    • Renseignez vos nouvelles activités : vente à emporter…
    • Renseignez vos nouveaux horaires s’ils ont changé.
    • Insérez des photos avec la nouvelle mise en place de la salle.

Mener des actions commerciales

  • Vente de bons d’achat, à utiliser après la réouverture. De nombreuses initiatives solidaires ont été lancées, comme Sauvetonresto ou J’aime mon bistrot ;
  • Fidélisation dématérialisée : via des outils de cashback du type Keetiz ou via des solutions tout-en-un, qui incluent l’option fidélité de votre choix.

Anticiper la réouverture

Pour rouvrir, votre restaurant devra avoir adopté des mesures qui respectent les probables exigences du Gouvernement, mais aussi qui rassurent vos clients.

  • Cartes digitales : les menus en papier pourraient laisser place à des cartes jetables, ou plastifiées, à nettoyer après chaque couvert ou à des ardoises… mais proposer vos cartes accessibles via une webapp sur le mobile de vos clients en scannant un simple QR code leur permettrait d’accéder à votre carte sans toucher autre chose que leur propre appareil. Vous pouvez par ailleurs insérer sur une carte digitale toutes les informations légales liées aux allergènes et à la provenance des produits et en faire un outil d’argumentation commerciale. Vous pouvez aussi, en deux clics, supprimer les plats épuisés… La carte digitale est une solution utile, pour d’autres raisons que le seul risque sanitaire.
  • Intégrez vos nouveaux services sur tous vos supports de communication.
  • Permettez des paiements sans contact : paiement par carte sans contact, paiement par mobile, via Apple Pay… Ouvrez les possibilités pour minimiser les manipulations d’espèces.

Vanessa Guerrier-Buisine
Journal & Magazine
N° 3760 -
26 novembre 2021
N° 3759 -
13 novembre 2021
SOS Experts
Une question > Une réponse
Reprendre un hôtel : évitez les embûches
par Stéphane Corre
Services