×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Gestion et marketing

#Coronavirus : les premières leçons de la crise

Gestion et marketing - mercredi 15 avril 2020 10:02
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :      
Article réservé aux abonnés

Paris (75) Comment appréhender et préparer la réouverture d'un restaurant ? Bernard Boutboul, à la tête du cabinet Gira, donne quelques pistes et mise sur la "rassurance". Explications.




"C’est le moment de réfléchir à la façon dont on va rouvrir son établissement." Pour Bernard Boutboul, fondateur et président du cabinet Gira, il faut commencer à tirer les premières leçons d’une crise sans précédent. En premier lieu, il préconise de "garder le contact" avec les clients, fournisseurs, partenaires, par le biais de mailings et des réseaux sociaux. Mais le patron de Gira met aussi en avant ce qu’il appelle la "rassurance ". Autrement dit : instaurer de nouvelles pratiques destinées à rassurer les consommateurs. Comment s’y prendre ? Par exemple en dématérialisant les cartes de menu, "car elles sont plus contaminées que les poignées de porte des toilettes". Bernard Boutboul suggère aussi de ne plus dresser de buffets, car "trop proches des clients", sauf si on les protège avec des vitres ou vitrines. Ces buffets sont aujourd’hui présents aussi bien dans les salles de petit déjeuner d’hôtels que dans certains restaurants – notamment les jours de brunch -, la plupart des resorts et autres bateaux de croisières.

#Coronavirus #BernardBoutboul 


Anne Eveillard