×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Gestion et marketing

Vaut-il mieux faire régler la note à table ou à la caisse ?

Gestion et marketing - mercredi 27 avril 2016 14:44
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés


Le client passant de moins en moins de temps à table, la tendance est de l'inviter à régler l'addition à la caisse quand il sort.
© Thinkstock
Le client passant de moins en moins de temps à table, la tendance est de l'inviter à régler l'addition à la caisse quand il sort.

Le client passant de moins en moins de temps à table, la tendance est de l'inviter à régler l'addition à la caisse quand il sort. Le problème se pose lorsque la technique est généralisée, midi, soir, semaine, week-end. Est-ce la bonne méthode lorsque le serveur va jusqu'à dire : "Vous vous levez et vous dites que vous êtes la table 72" ?

Il est plus raisonnable d'agir selon le contexte. Ainsi, le service peut généraliser le règlement à la caisse, le midi en semaine ou les jours de forte affluence, sauf à observer que les clients ont pris le temps de rester à table. Dans ce cas, le service apporte la note et laisse le client réagir. Le week-end et les soirs en semaine, sauf en cas de forte affluence, il sera préférable d'apporter la note à table et de laisser les clients réagir.

Le règlement de la note et le départ du client font partie de l'intégralité de la prestation. Adopter une méthode expéditive avec un client qui ne s'y attend pas ou à un moment festif est une erreur de savoir vivre et un manque de savoir-faire.

Vous pouvez utiliser les briefings avant le service pour fixer le bon fonctionnement selon le volume de clients attendus.

André Picca
Journal & Magazine
N° 3760 -
26 novembre 2021
N° 3759 -
13 novembre 2021
SOS Experts
Une question > Une réponse
Droit et réglementation en CHR
par Pascale Carbillet
Services