×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Gestion et marketing

Check-list pour ouvrir un spa : aborder le projet

Gestion et marketing - jeudi 31 juillet 2014 12:11
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés

La création d'un spa est un projet ambitieux, quelle que soit sa superficie car il ne s'agit pas uniquement d'une juxtaposition d'équipements, type sauna, hammam...



L'objectif n'est pas d'avoir un spa pour un spa, simplement parce que ça semble 'à la mode'.
© Thinkstock
L'objectif n'est pas d'avoir un spa pour un spa, simplement parce que ça semble 'à la mode'.

Qu'il s'agisse d'un spa adossé à un établissement thermal ou de thalassothérapie, d'un spa hôtelier ou d'un centre aqualudique, il doit être conçu pour apporter une véritable valeur ajoutée à l'établissement.

Qu'est ce qu'une valeur ajoutée dans ce cas présent ?

C'est un outil commercial servant à :

- capter de nouveaux clients touristiques ;

- développer une clientèle locale ;

- allonger la durée de séjour ;

- atténuer les effets de la saisonnalité ou des conditions météorologiques ;

- améliorer le revenu moyen par client.

 

L'objectif n'est pas d'avoir un spa pour un spa, simplement parce que ça semble "à la mode". Dans ce cas-là, cela devient un énième spa hôtelier, sans attraction particulière, sans avoir réussi à susciter la curiosité de client de venir découvrir cet espace.

 

Pour qu'un spa devienne une "valeur ajoutée", il est indispensable d'avoir :

 

1. Analysé les caractéristiques de sa clientèle et évalué chaque segment : famille, couple, business, groupe… Il en résultera des différences importantes dans la programmation : la superficie consacrée à la zone humide détente (sauna, hammam, piscine), la création ou non d'un fitness, le nombre de cabines (simple et en duo), un espace éventuel "Spa kids"…

 

2. Analysé la concurrence locale (spas hôteliers, instituts/spas, centres aqualudiques…) qui permettra de comprendre les usages de la clientèle locale et de connaître les concepts et les positionnements de chacun.

 

3. Analysé le potentiel de la clientèle locale, en fonction de l'analyse précédente et d'une analyse socio-économique de la population de la zone de chalandise déterminée (population résidente et résidences secondaires).

 

4. Créé une véritable identité au Spa, cohérente avec la typologie de l'établissement (son style architectural, son classement, son nombre de chambres, son mode d'exploitation : hôtel, résidence de tourisme, village club…), son environnement (ville, mer, montagne, campagne), avec sa clientèle et adapté aux contraintes architecturales du bâtiment (local en sous-sol ou à la lumière du jour, vue sur l'extérieur, en étage…).

 

Compte tenu des enjeux financiers et commerciaux, il est judicieux de prendre le temps d'une pré-étude du projet en réalisant une étude de marché détaillée, qui analysera le contexte et posera les bases du concept :

- le dimensionnement du projet, pouvant aller de 50 m² à 2000 m², et plus… ;

- sa programmation et les zones de revenus (cabines de soins, boutique, espace détente, coiffure, snacking…) ;

- la thématique du spa (voir ci-après des exemples de thématiques) ;

- l'estimation de l'investissement ;

- le prévisionnel d'exploitation.

Caroline Marcoux, Coach Omnium & Spa et Auteur du Blog des Experts

Journal & Magazine
N° 3760 -
26 novembre 2021
N° 3759 -
13 novembre 2021
SOS Experts
Une question > Une réponse
Santé et sécurité au travail en CHR : constituer votre document unique (+ modèles)
par Carole Gayet
Services