Actualités
Accueil > Actualités > Gestion et marketing

Les clients de Best Mont Blanc participent au tri sélectif

Gestion et marketing - mardi 23 avril 2013 14:56
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question / Ajouter un commentaire Partager :




Le groupe Best Mont Blanc, agit pour la préservation de son territoire : la vallée de Chamonix-Mont-Blanc. Le groupe est partenaire de la Communauté de Communes de la vallée dans le Plan Climat Énergie Territoriale. C'est le premier plan de ce type en territoire de montagne. Il est également membre des associations "Mont-Blanc Ecotourisme" et "Acteurs du Tourisme Durable". 

Une solution innovante spécialement conçue pour les chambres d'hôtel
Le Groupe Best Mont Blanc met en place une solution totalement innovante de tri des déchets avec des corbeilles de tri sélectif spécialement conçues pour les 264 chambres de ses 3 hôtels au coeur de Chamonix-Mont-Blanc.
Dans les 91 chambres de l'Hôtel Prieuré, les corbeilles sont en place en cohérence avec sa politique environnementale. C'est le premier hôtel du groupe à s'être engagé dans la mise en place d'un Système de Management Environnemental. Avec l'aide de la chambre de commerce et de la région, l'hôtel s'est investi depuis 1,5 an dans une démarche d'obtention de la norme environnementale ISO 14001. Un audit blanc a révélé quelques points faciles à améliorer et l'hôtel sera prêt pour être certifié avant l'été.
L'Hôtel Croix-Blanche, 35 chambres, sera équipé au printemps 2013 et l'Hôtel Alpina, 138 chambres, en décembre 2013. 

Un partenariat avec une entreprise locale
Ces corbeilles de tri sélectif sont le fruit d'un travail de recherche et d'aide à la conception mené pendant plus d'un an avec une entreprise Savoyarde Selectibox. Elles répondent parfaitement aux impératifs du cahier des charges défini par le Service Développement Durable de Best Mont Blanc :
- disposer de 3 bacs de tri ;
- présenter un design et des couleurs adaptées ;
- être facilement nettoyables pour les équipes d'étages ;
- être de conception et de fabrication française, avec un circuit de distribution court ;
- comporter des matériaux 100 % recyclables et repris en fin de vie par la marque. 

Une adaptation de toute la filière de collecte
La mise en place d'un tri sélectif à la source, au niveau des clients, dans l'hôtel Prieuré a nécessité d'adapter toute la filière de collecte des déchets.
Les chariots des femmes de chambre ont été modifiés avec l'aide d'un ferronnier local pour y ajouter les récipients permettant de collecter le contenu des 3 bacs des poubelles de tri : le papier, les emballages et le tout-venant. Les volumes triés sont conséquents, aussi chaque office d'étage est en cours d'aménagement pour que l'ensemble des déchets soient regroupés proprement dans des sacs de tri adaptés. Un support collecteur permettant de mettre côte à côte 4 sacs de tri est en test. Ainsi le plastique mou provenant en particulier de l'emballage des draps et serviettes propres, est récupéré dans des sacs de 130 litres. Ces sacs sont ensuite regroupés puis compactés. Ce qui, lorsque l'hôtel est plein, représente au final une balle de 30 kg de plastique recyclé par jour. Les cannettes et le plastique PP5 (flacons distributeurs de savon liquide dans les chambres) sont triés à part et valorisés. Ces déchets recyclables ainsi triés et compactés sont ensuite emportés par un recycleur local, limitant d'autant le trafic de camions dans la vallée.

Les piles sont collectées par les femmes de chambre et à la réception. Le verre perdu collecté dans un rack est lui déposé dans des récupérateurs communaux.

Une forte implication du personnel
Cette nouvelle filière a été mise en place avec la collaboration active des collaborateurs de l'hôtel et en particulier des femmes de chambre. Par exemple, les équipes d'étage ont proposé une amélioration citoyenne pour le recueil des bouchons plastiques. Les bouteilles plastiques PET vont dans le récipient approprié, mais les bouchons sont retirés et collectés à part. Sur chaque chariot une grande boîte de lait pour bébés, apportée par une femme de chambre, a été personnalisée avec le logo de l'association "les bouchons d'amour" pour la collecte et le recyclage de ces bouchons. Pour limiter le gaspillage, les femmes de chambre retirent des salles de bains, les rouleaux de papier toilettes et les flacons distributeurs de savon liquide avant qu'ils ne soient totalement vides et ils sont utilisés par le personnel de l'hôtel.
Pour les déchets alimentaires, dans l'attente d'une filière de valorisation sur Chamonix, seuls les déchets verts du restaurant sont récupérés, par le chef de cuisine, pour nourrir ses lapins et faire du compost. 

Un dispositif facile à comprendre pour une clientèle venant du monde entier
Pour que les clients acceptent de contribuer au tri sélectif de leurs déchets, dans la chambre la démarche de l'hôtel est expliquée dans le "Livret d'Accueil". Mais surtout un panonceau explicatif est posé à côté de la poubelle de tri. Comme la clientèle vient du monde entier, ce panonceau fabriqué sur place et très bien conçu, ne comporte que des images et des symboles parfaitement simples à comprendre. Et les clients qu'ils soient originaires de Taïwan, d'Inde, des Etats-Unis ou du Japon comprennent ce qu'il faut faire. Ces symboles sont également pertinents pour les collaborateurs qui sont également d'une grande diversité d'origine.

Blaise Angehrn, le Président-Directeur Général du groupe Best Mont-Blanc explique : "L'hôtel bénéficie de l'environnement exceptionnel de la vallée du Mont Blanc et nous devons contribuer à sa préservation. Nous devons trouver des solutions acceptables pour les clients. Et ce dispositif de tri sélectif proposé aux clients ne pose aucun souci, à part pour une infime minorité."

Informer en permanence le personnel
Les 3 hôtels du groupe bénéficient d'une bonne fréquentation tout au long de l'année, avec une typologie de clients qui varie au gré des saisons (touristes, séminaires, 3e âge, Indiens, Japonais…). Et l'effectif varie de 150 collaborateurs en pleine saison à 90 personnes en période creuse.
Les responsables de l'hôtel Prieuré cherchent en permanence à associer les collaborateurs à la démarche Développement Durable. Le livret d'accueil pour les salariés, remis aux nouveaux collaborateurs, comporte une explication sur l'engagement de l'hôtel et du groupe Best Mont Blanc. Dans l'ascenseur de service sont rappelées les bonnes pratiques et il est édité régulièrement un petit bulletin : "Les Zinfos DD" qui explique en détails l'une ou l'autre de ces bonnes pratiques. 

Concilier accessibilité, écologie, économie et qualité
Philippe Everhard, le responsable Développement Durable du groupe qui pilote la démarche, constate qu'en 4 mois, ce sont déjà 8 tonnes de cartons et 600 kg de plastique qui ont été triées et recyclées. Il a mis en place également un suivi des consommations d'énergie qui sera renforcé par un processus complet de relamping. Il suit bien sûr pour les réduire, les consommations d'eau. L'un de ses grands enjeux est en parallèle l'amélioration de l'accessibilité de l'hôtel, aussi jongle-t-il en permanence entre accessibilité, écologie, économie et qualité et apprécie lorsque les solutions qu'il trouve vont dans le même sens. 

Best Mont Blanc
Service Développement Durable
dd@bestmontblanc.com        
www.bestmontblanc.com 

Selectibox
www.selectibox.com
Jean-Luc Fessard, 'Transition Verte et Bleue' et auteur du Blog des Experts

En complément :
  Développement durable en CHR
Journal & Magazine
Services