Actualités
Accueil > Actualités > Formation - Écoles

Retour d'expérience : Gilles Blasco ou le parcours d'un enseignant qui aime l'entreprise

Formation - Écoles - mercredi 2 mars 2016 14:19
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question / Ajouter un commentaire Partager :

75 - Paris Faire carrière dans l'enseignement en restauration n'est pas un long fleuve tranquille… C'est un enrichissement. Le constat résume le parcours de Gilles Blasco, qui a retrouvé l'an dernier le poste de Directeur délégué aux formations technologiques et professionnelles du lycée des métiers de l'hôtellerie et de la restauration Jean Drouant.



Gilles Blasco : passer le temoin aux jeunes avec justesse et humilité.
Gilles Blasco : passer le temoin aux jeunes avec justesse et humilité.

Sétois d'origine, né en 1973 et fils de charcutiers, Gilles Blasco, va commencer par un CAP cuisine au lycée de Saint-Chely d'Apcher, en Lozère. Le jeune garçon, qui a volontairement choisi cette voie, va poursuivre des études au plus haut niveau. En production culinaire, bien sûr, mais aussi en se formant aux branches traiteur et management hôtelier jusqu'en licence. En 1998, il décide de passer le Capet hôtellerie et tourisme, option techniques de production pour devenir professeur technique. Un peu plus tard, il passera une maîtrise de bio technologie et techniques de production culinaire et un Master en management de la restauration en VAE. La soif d'apprendre et de transmettre l'a gagné. Mais l'étudiant se rôde aussi au terrain. Il multiplie les stages, travaille en dehors des cours. Lorsqu'il prépare son concours à Paris pour devenir enseignant, on le retrouve également auprès de Jean-Pierre Biffi, chez Potel et Chabot, ou de Jean-Pierre Vigato, à l'Apicius. Il fait ses premiers pas en tant que professeur au lycée des métiers de l'hôtellerie et de la restauration, Jean Drouant et à Dugny. Si son cursus professionnel se poursuit à Jean Drouant, d'autres expériences construisent son parcours, comme celle de chef de cuisine de Maison bourgeoise en saisons. Deux notions s'imposent à lui désormais : « les apprenants ont besoin d'écoute et de conseils » et il est impératif aux formateurs et professionnels « de montrer l'exemple et passer le témoin avec justesse et humilité ». Dans cet esprit, Gilles Blasco affectionne les concours. Il participe à certains, en organise d'autres. « En juin 2006, confie-t-il, j'ai réalisé un rêve en devant Compagnon cuisinier du tour de France ». Se perfectionner, partager, rechercher l'excellence, toujours et encore. En 2013, le chef des cuisines et des travaux de Jean Drouant s'octroie une période sabbatique à l'extérieur de l'Education Nationale. Il prend le poste de chef exécutif auprès de la Direction des opérations de Compass group France. Il assure l'expertise culinaire des grands comptes (Business et industrie) et dans les salles à manger de la Direction Millessence en Ile de France. Deux années de break qui lui permettent de « revenir à une image objective et claire des besoins de la profession et des partenariats indispensables avec celle-ci pour la réussite des jeunes qui se lancent dans nos métiers ». L'an dernier, il retrouve ainsi les chemins de l'école Jean Drouant, au titre de Directeur délégué aux formations technologiques et professionnelles, ses convictions renforcées : « l'entreprise et l'école doivent travailler de concert pour favoriser la passerelle entre ces deux univers et aider les jeunes à faire carrière dans ces métiers porteurs et révélateurs de talent ». Bien vrai.


Sylvie Soubes
Journal & Magazine
Services