×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Formation - Écoles

Didier Chenet dévoile un ambitieux projet en faveur de l'apprentissage

Formation - Écoles - jeudi 24 mars 2016 11:17
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :


Matthias Feckl, à gauche sur la photo, à répondu à l'invitation de Didier Chenet, ici au micro. Derrière eux, des apprentis du CFA.
Matthias Feckl, à gauche sur la photo, à répondu à l'invitation de Didier Chenet, ici au micro. Derrière eux, des apprentis du CFA.

Didier Chenet, président de l'APHRL*, du Synhorcat et du GNI, a présenté, mercredi 23 mars, son projet CFA Mederic 2018. Le dirigeant syndical a dressé les grandes lignes d'un programme ambitieux dédié à l'apprentissage en Ile de France. Celui-ci entrevoit d'abord « la modernisation des relations avec les CFA dans le cadre du contrat de performance » qui va être prochainement lancé. Il fixe aussi comme priorité l'orientation. Une meilleure orientation peut se bâtir aujourd'hui selon grâce au Service public régional d'orientation désormais généralisé. Didier Chenet estime qu'il est impératif « d'améliorer la situation des apprentis ». Il faut qu'ils puissent notamment « bénéficier des avantages du statut étudiant ». Didier Chenet souhaite que les apprentis du secteur aient accès gratuitement au permis de conduire. Pour lui, un rapprochement avec les métiers de bouche au travers du MIN de Rungis s'impose également. A l'échelon du CFA, la mise à l'étude de la restructuration du site a été engagée comprenant l'implantation d'un grand restaurant d'application dans la salle Julien François, l'aménagement d'une terrasse ou encore la création de 16 chambres d'application. Le chantier est important et de qualité. Didier Chenet n'a toutefois pas détaillé ce qui allait advenir des 500 élèves du lycée des métiers de l'hôtellerie Jean Drouant, héritier direct de l'Ecole hôtelière de Paris dont la formation était à vocation initiale et technique. Pour mémoire, le lycée a quand même obtenu 100% de réussite au bac technique 2015, sans parler de ses excellents résultats dans le supérieur.

De nombreuses personnalités présentes

Matthias FekL, Secrétaire d'État auprès du ministre des Affaires étrangères et du Développement international, chargé du Commerce extérieur, de la Promotion du tourisme et des Français de l'étranger, Jean-François Martins, Adjoint à la Maire de Paris, Chargé des Sports et du Tourisme et Jérôme Chartier, Député du Val d'Oise, Premier Vice-président en charge de l'économie et de l'emploi - Région Île-de-France ont salué le projet. Tous ont confirmé leur croyance dans l'apprentissage et les valeurs qu'il véhicule dans le domaine de l'hôtellerie et de la restauration. Didier Chenet a placé l'événement sous la bannière 'Ecole hôtelière de Paris, CFA Mederic', fêtant au passage les 80 ans du site. Une soirée organisée avec talent par les équipes du CFA et son directeur, Richard Alexandre.

Sylvie Soubes
Journal & Magazine
N° 3790 -
20 janvier 2023
SOS Experts
Une question > Une réponse
Fruits et légumes : dictionnaire
par Frédéric Jaunault
Services