En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour une meilleure navigation et nous permettre de réaliser des statistiques d'audience. Cliquez pour en savoir plus !
Actualités
classées par   Date | Rubrique | Région
Accueil > Actualités > Formation - Écoles

Thibaut Idenn fin prêt pour les Olympiades des métiers à Leipzig


mardi 28 mai 2013 12:20

RéagissezRéagissez
PartagerPartager   ImprimerImprimer   Agrandir taille de caractères   Réduire taille de caractères

La 42e finale internationale du concours se déroulera à Leizig, du 2 au 7 juillet prochains. Rencontre avec le candidat français dans la catégorie service en salle.

De gauche à droite : Thibaut Idenn en entraînement au Plaza Athénée, en compagnie de Charles-Henri Moec (Meilleur apprenti de France) et Denis Courtiade, directeur de salle du restaurant.

Thibaut Idenn est un fou de concours. C'est au lycée des métiers de Bazeilles (08), alors qu'il était en baccalauréat technologique, qu'il y a pris goût : trophée Malongo (où il a obtenu le prix de la meilleure carte des cafés), trophée Antonietti, concours général des lycées (finaliste). Arrivé en BTS, il ne s'arrête pas pour autant. Avec l'appui de Xavier Vasson, professeur de restaurant à l'école hôtelière d'Avignon (84), le jeune homme rempile pour le concours CDRE (4e), et enfin, les Olympiades des métiers. "J'ai des facilités à l'école, dit-il, modestement. Les concours me permettent d'engranger plus de connaissances, de techniques. Et de me surpasser continuellement dans mon travail. On est obligé d'être rigoureux et précis avec soi-même." Après s'être qualifié aux épreuves régionales puis nationales, en novembre dernier, Thibaut Idenn représentera la France dans la catégorie service en salle aux 42es Olympiades internationales des métiers, du 2 au 7 juillet prochains à Leipzig (Allemagne). Depuis sept mois, le jeune homme s'entraîne ardemment : connaissance des produits, épreuves répétées au chrono, gestes et techniques vus et revus…

Stages à l'Insep

Avec les 45 membres de l'équipe de France des métiers, Thibaut a réalisé deux stages à l'Institut national du sport, de l'expertise et de la performance (Insep) pour "travailler le physique et le moral grâce à divers jeux de sport. On nous pousse dans nos retranchements avec des objectifs fixés. [Il a] aussi eu trois semaines de stage technique obligatoire avec ma coach Dominique Waille, également professeur au lycée hôtelier de Marseille". Depuis le 2 avril, le restaurant Alain Ducasse au Plaza Athénée (Paris, VIIIe) l'a intégré dans son équipe en qualité de commis de rang. "Il a un emploi du temps flexible", explique Denis Courtiade, directeur de restaurant, qui prône la transmission du savoir. "Tout le monde l'aide, chacun dans son domaine de prédilection, et Charles-Henri Moec, Meilleur apprenti de France et finaliste à Euroskills, plus particulièrement."

Thibaut Idenn va vivre quatre jours d'épreuves intenses, avec un timing à respecter, et devra parler en anglais tout du long. Confiant, il ajoute : "J'ai de grosses notions d'allemand. Sachant que c'est la langue du pays d'accueil, c'est un plus." Le candidat connaît la liste des techniques au programme, mais 30 % du sujet sera modifié le jour J. À bientôt un mois du concours, il peaufine son travail : barista (latte art) avec Nespresso et Malongo ; décantage et carafage, mise au point des trois cocktails créations... Un calepin lui sert de pense-bête : faire attention à la gestuelle, au sourire, ne pas être protocolaire, toujours positiver, bien communiquer avec les jurés (qui sont avant tout clients), être professionnel, naturel et spontané… Autant de conseils que Denis Courtiade lui prodigue : "Il faut que tu sois sincère dans ta démarche. Garde en tête que tu dois faire plaisir aux personnes que tu as en face de toi ! Tu es l'unique décideur de tes faits et gestes." À ce jour, jamais un candidat français n'est monté sur le podium dans la catégorie service en salle. Gageons que Thibaut Idenn y gagnera sa place.

Hélène Binet

Thibaut Idenn : "Un vrai relationnel avec la clientèle"

"J'ai intégré une école hôtelière pour devenir cuisinier. Et puis avec mon bac technologique, on devait toucher à trois domaines : le service en salle, l'hébergement et la cuisine. J'ai donc découvert les métiers de la salle - qui pour moi se réduisait au porteur d'assiettes. Or, je me suis aperçu qu'il y avait un vrai relationnel avec la clientèle, chose que j'apprécie. On voit les deux facettes de l'établissement : d'un côté le travail en cuisine, et de l'autre tout le cérémonial avec les clients. On est en quelque sorte l'interlocuteur, un maillon indispensable. Quant aux concours, c'est une remise en questions perpétuelle. On devient meilleur. Certes, les concours et le monde professionnel sont des réalités différentes. Mais des choses peuvent se retranscrire. On va dans la beauté du geste et la précision."




Recevoir la newsletter quotidienne


Ajouter à mes favoris
Etre alerté
Ajouter un
commentaire
Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Envoyer par email


  Publier


Formation - Écoles
Choisir sa formation : voie générale, technologique ou professionnelle
vendredi 15 décembre 2017 16:54
À la fin de la 3e, les jeunes sont confrontés à un choix stratégique essentiel. Les voies générale et technologique correspondent à...  Lire la suite
 
Le lycée Paul Augier de Nice au Gala des Dames de Lenval
vendredi 15 décembre 2017 07:22
Les élèves de l'école hôtelière Paul Augier de Nice ont participé au Gala des Dames de Lenval  Lire la suite
 
Le lycée professionnel Île de Flandre sert le Président Macron
jeudi 14 décembre 2017 10:11
Les élèves du lycée professionnel Île-de-Flandre d'Armentières (Nord) ont vécu l'extraordinaire : préparer et servir un cocktail pour le président...  Lire la suite
 
Histoire et épices à l'Ecole Hôtelière de Saumur
jeudi 14 décembre 2017 07:01
Rencontre entre les élèves de terminale bac pro cuisine et une historienne de l'alimentation  Lire la suite
 
Encore deux talents en herbe issus de la CCI Sud Formation
jeudi 14 décembre 2017 06:50
Deux apprentis de la CCI Sud Formation se sont qualifiés pour des finales nationales et internationales en ce mois de décembre.  Lire la suite
 

Autres articles...

Snapcode lhotellerie-LHR
lhotellerie-LHR
L'Hôtellerie Restauration - 5 rue Antoine Bourdelle - 75737 Paris cedex 15
Tél : +33 1 45 48 64 64 - Fax : +33 1 45 48 04 23
Copyright © L'Hôtellerie Restauration
Mentions légales