×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Formation - Écoles

2 médailles d'or pour la finale Un des Meilleurs Apprentis de France 'Arts de la table et du service'

Formation - Écoles - vendredi 14 octobre 2011 16:12
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :      

Gwanaelle Lhermiteau (apprentie au CFA François Rabelais à Vitry-sur-Seine), et Marion Sarnelli (élève au lycée Alexandre Dumaine à Mâcon), ont été distinguées MAF dans les locaux du lycée Albert de Mun à Paris.



Organisé par la Société nationale des Meilleurs ouvriers de France, le 26e concours Un des Meilleurs apprentis de France catégorie « Arts de la table et du service » était présidé par Denis Férault, professeur de restaurant à l'école hôtelière de Thonon-les-Bains (74) et MOF 2007. Après une sélection départementale puis régionale, les 18 finalistes venus de toute la France concourraient le 6 octobre au lycée Albert de Mun à Paris.

La tâche était ardue. Toute la matinée, les participants devaient à la fois exceller dans le savoir-faire et dans le savoir être : effectuer une décoration florale, réaliser les travaux d'office pour quatre portions d'avocat au crabe, faire une argumentation commerciale français/anglais, reconnaître un plateau de six fromages, servir des vins, réaliser des crêpes flambées au guéridon, contrôler la mise en place 'banquet' d'une table de 4 couverts, en repérant les erreurs ou les oublis et proposer une correction.

Si le niveau de complexité était comparable aux autres années, Denis Férault regrette néanmoins que « certains candidats n'aient pas pris le temps de plus travailler sur les différents ateliers imposés. J'invite réellement les jeunes à s'inscrire au MAF et qu'ils n'hésitent pas à demander de l'aide. On les renseignera. C'est un concours pas un diplôme d'exigence ! ».

« pas assez de communication avec le client »

Avant délibération, le jury s'est retiré pour faire un débriefing sur cette journée, et apporté des modifications pour la prochaine édition du MAF : redéfinir la relation commerciale dans les critères de notation. « Il n'y a pas assez de communication : les candidats restent trop attachés à la technique de l'atelier et ne cherchent pas à dialoguer avec le client » constate Denis Férault. Autres points : ajouter une épreuve de création (ex : créer une ambiance sur une table grâce à la décoration), et apporter plus d'importance à la tenue et présentation du candidat. Le verdict est tombé. 2 jeunes de bac professionnel ont été honorés de la médaille d'or : Gwanaelle Lhermiteau (apprentie au CFA FrançoisRabelais à Vitry-sur-Seine), et Marion Sarnelli (élève au lycée Alexandre Dumaine à Mâcon),
qui recevront prochainement leur médaille et leur titre lors d'une belle cérémonie au Sénat.
Hélène Binet