×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Formation - Écoles

Olympiades des métiers : Alexis Bouillet prêt pour Londres

Formation - Écoles - mardi 27 septembre 2011 16:19
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :      

Alexis Bouillet fait partie de l'équipe de France des métiers qui va défendre les couleurs tricolores du 5 au 8 octobre à Londres, dans la catégorie pâtisserie-confiserie. Portrait.



Les 41es Olympiades des métiers se dérouleront du 5 au 8 octobre à Londres. Quarante-quatre jeunes professionnels représenteront la France. Alexis Bouillet, en pâtisserie confiserie, fait partie des trois candidats du pôle alimentation avec Déborah Teinturier (service en salle) et Maxence Barbot (cuisine). Agé de 22 ans, le jeune pâtissier - qui exerce au Plaza Athénée (Paris, VIIIe) - a travaillé sans relâche depuis la finale nationale à Paris. Après avoir reçu le sujet pour le concours international, il a organisé son travail. Tout d'abord, rassembler ses idées sur le papier. Puis, en effectuer des tests, aussi bien gustatifs qu'artistiques. Alexis Bouillet s'est également planifié "4 jours de concours blanc", dans les mêmes conditions que Londres.

Au-delà de son travail personnel (cinq heures par jour), le candidat a été attentivement suivi par l'équipe du Plaza Athénée, en particulier par son chef, Christophe Michalak, qui l'a aidé sur la partie artistique ainsi que sur l'harmonie des produits. Il a notamment fait appel à d'anciens candidats des Olympiades des métiers, des Meilleurs ouvriers de France ou Champions du monde de la pâtisserie afin d'accumuler un maximum d'expérience avant de se rendre à Londres. Alexis a aussi son expert, Emmanuel Lecanu, qui le suit depuis le début. Ce dernier le prépare aux différentes situations qui pourraient se présenter lors du concours. "Mon entraînement au laboratoire est fini et mon matériel est parti à Londres depuis une semaine. Maintenant, mon but est de finaliser mes dossiers de recette et l'organisation du travail pour arriver fin prêt à Londres", confie le candidat. Humble, Alexis Bouillet aborde sereinement ses derniers jours de préparation : "J'ai eu la chance de travailler avec des personnes qui ont fait elles-mêmes de grand concours, ainsi ils m'ont donné les bons conseils pour que tout s'enchaîne correctement. Mon point faible dans ce concours est de ne pas connaître l'environnement dans lequel je vais travailler pendant les quatre jours. Par conséquent, il faudra s'adapter très vite aux lieux, de façon à être le plus rapidement opérationnel lors des épreuves", conclut-il.

Hélène Binet