×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Formation - Écoles

Concours général des métiers : remise des diplômes à la Sorbonne

Formation - Écoles - vendredi 8 juillet 2011 17:36
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :      

Comme chaque année, les meilleurs élèves issus des lycées d’enseignement général, technologique, professionnel et des centres de formation ont été récompensés dans le prestigieux amphithéâtre parisien.



Fin du suspens ! Jeudi 7 juillet, les candidats au Concours général des métiers, ont reçu leurs diplômes, dans le grand amphithéâtre de la Sorbonne à Paris, en présence de Luc Chatel, ministre de l’Éducation nationale, de la jeunesse et de la vie associative, Guy Legay, Meilleur ouvrier de France et directeur honoraire des cuisines du Ritz, des inspecteurs généraux de l’Éducation nationale, enseignants, ainsi que de personnalités appartenant aux mondes littéraire, scientifique, économique et sportif.

Pour cette 264e édition, il y avait 15 174 candidats inscrits au Concours général, dont 2 136 dans les disciplines professionnelles, 351 en hôtellerie-restauration… Au final, 7 lauréats ont été chaleureusement félicités pour avoir passé avec succès les différentes épreuves de ce concours, en plus de leurs examens de fin d’année. “Au sommet de ce concours si sélectif, les lauréats ont su donner le meilleur d’eux même pour en arriver jusque là. On y voit des jeunes épanouis, et - le plus important - heureux de faire leur métier ”, a tenu à rajouter Luc Chatel.
Hélène Binet