×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Formation - Écoles

L'ancien chef du Nouveau Rossini à Brest continue de transmettre ses passions culinaires.

Formation - Écoles - mercredi 2 mars 2011 16:08
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :      

Le relecq-kerhuon (29) Même à la retraite, Maurice Mével, Maître cuisinier de France en Bretagne, ne peut se passer du plaisir de la cuisine et de transmettre son savoir-faire.



Entre chaque préparation, Bénédicte Bulle (CCI) et le chef Maurice Mével (debout) assistent à la dégustation avec les élèves.
Entre chaque préparation, Bénédicte Bulle (CCI) et le chef Maurice Mével (debout) assistent à la dégustation avec les élèves.

Bénédicte Bulle, responsable des formations de la CCI de Brest au Centre international d'études des langues (Ciel), situé dans un superbe manoir du XIX e siècle au Relecq-Kerhuon, au bord de l'Élorn, une des entrées de la rade de Brest,a mis en place depuis quelques années un certain nombre de formations culinaires. Celles-ci remportent un grand succès auprès des professionnels, mais aussi des particuliers.

Déclinaison autour de la coquille Saint-Jacques

Bénédicte Bulle ne pouvait trouver meilleur interprète en la personne de Maurice Mével, célèbre chef brestois (trente-huit ans de métier), qui a tant fait saliver les fins gourmets de la cuisine bretonne.

Le 25 février, dans les cuisines du Ciel (Centre international des langues), une douzaine de cuisiniers en herbe participaient avec délectation à quatre déclinaisons de la de la coquille Saint-Jacques.

Au menu: Pannequets de Saint-jacques, petits légumes à la barigoule et coriandre ; rosace de Saint-Jacques et pommes Charlotte, vinaigrette de truffe ; cassolette de Saint-Jacques, moules, brunoise de navet dans un jus de Safran ; coquilles Saint-Jacques grillées, association de jeunes légumes, sauce soja.

 Maurice Mével semblait visiblement content de ses élèves :“c'est pour moi la joie de continuer ma passion, de ne pas perdre la main en  transmettrant mon savoir-faire, mais aussi de rencontrer des gens différents qui recherchent le plaisir de la bonne cuisine. ”, déclara t-il.

 

Jean-Yves Tournellec