×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Formation - Écoles

Lexine Hepworth monte sur la première marche du Trophée Jean Rougié

Formation - Écoles - mardi 18 janvier 2011 12:31
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :      

Sarlat (24) Ils étaient huit jeunes à s’affronter le 15 janvier sur la scène du centre culturel. Ils ont été départagés par un jury présidé par le triple étoilé Régis Marcon.




Organisée par les maisons Rougié (foie gras) et Pébeyre (truffes), membres fondateurs de l’Académie culinaire du foie gras et de la Truffe, avec le soutien de la mairie de Sarlat, cette 2e édition du trophée Jean Rougié a remporté un vif succès. Si le grand public était au rendez-vous de la Fête de la truffe - qui se déroulait tout le week-end -, avec le marché aux truffes (jusqu’à 950 € le kilo), des dégustations de croustous (tapas périgourdines) et, le soir, un grand show culinaire, les professionnels n’étaient pas en reste, présents en nombre pour soutenir ce concours créé en 2010 pour permettre aux jeunes d’exercer leur talent autour de deux produits emblématiques de la région, le foie gras et la truffe.

Grande nouveauté de cette édition, ce concours réservé aux jeunes de terminale bac pro, brevet professionnel ou BTS option cuisine de toutes les écoles de France, mettait à l’honneur le duo élève/professeur afin de valoriser le travail d’équipe. Les huit candidats sélectionnés (sur quarante dossiers reçus, soit le double de l’an passé), avaient deux plats à réaliser. Le matin, la Compression à base de foie gras et garnie de truffes noires qui leur avait permis de se sélectionne. Et l’après-midi, un plat chaud à base d’escalopes de foie gras cuisinées, à partir d’un panier imposé qu’ils découvraient en début d’épreuve. Après quinze minutes de réflexion avec leur professeur, les jeunes avaient une heure trente pour envoyer leur plat servi à l’assiette pour 6 personnes. En fin d’épreuve, les professeurs ont également aidé au dressage des plats et à leur envoi sur le podium.

Face à une salle comble, ravie d’assister à l’événement, le jury présidé par le 3 étoiles Michelin Régis Marcon et composé de grands noms de la cuisine française (François Adamski, Le Gabriel à Bordeaux, Vincent Arnould, Le Vieux Logis à Trémolat, Daniel Chambon, Le Pont de l’Ouysse à Lacave, Yannick Delpech, L’Amphitryon à Colomiers, Fabrice Desvignes, chef pâtissier à la Présidence du Sénat, Maxime Lebrun, Le Grand Bleu à Sarlat, Roland Mazère, Le Centenaire aux Eyzies de Tayac, Yves Thuriès, Fabrice Prochasson, Directeur des licences Lenôtre) était chargé de déguster et noter les plats.

 

Le gagnant est… une gagnante

Après délibération, Lexine Hepworth, accompagnée de Fabrice Cambonie, son professeur au CFA Quercy-Périgord de Souillac, a reçu le trophée des mains de Jean Rougié avec une grande émotion. Ses deux plats ont séduit un jury exigeant : Retour de pot au feu au foie gras et légumes oubliés en compression truffée et gelée au porto ; Comme une tarte aux fruits exotiques, foie gras poêlé, spéculoos et râpée de truffe. “La compression était magnifique, on avait l’impression d’avoir une petite pâtisserie, excellente d’équilibre”, a détaillé Régis Marcon.

Âgée de 19 ans, cette Anglaise arrivée en France il y a trois ans pour apprendre la cuisine est une passionnée qui a déjà remporté la médaille d’or du concours Un des Meilleurs apprentis de France en 2009. “Quand j’ai vu le jury, je n’y croyais pas ! Le thème du concours -  foie gras et truffes - m’a tout de suite inspirée, j’ai regardé dans les livres, les magazines pour trouver des idées pour la recette de compression”, confie l’élève de terminale bac pro. Apprentie au Pont de l’Ouysse près de Souillac (46), Lexine rêve déjà de monter son propre restaurant, même si elle entend voyager avant. " Elle qui repart avec un stage à l’École du foie gras Rougié, un autre à l’école Lenôtre, un iPad, un robot Kitchenaid, une plaque à induction Bonnet, un dîner pour deux personnes au Gabriel, une caisse de vins, des produits Rougié…

On est content d’avoir attiré tout ce beau monde, surtout une semaine avant le Sirha”, a conclu Jean-Luc Danjou, à la tête d’une compétition qui n’a pas volé sa réputation de ‘petit Bocuse d’Or’ ! Julie Gerbet
Julie Gerbet