Actualités
Accueil > Actualités > Formation - Écoles

Régis Marcon en croisade pour l’apprentissage

Formation - Écoles - vendredi 13 novembre 2009 14:21
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question / Ajouter un commentaire Partager :

Début septembre, Régis Marcon s’est vu confier une mission sur le développement de l’apprentissage par le gouvernement. Deux mois et demi après, il fait le point et dévoile les grandes lignes du rapport qu’il remettra fin janvier aux Ministres Hervé Novelli et Laurent Wauquiez.



Régis Marcon, à droite.
Régis Marcon, à droite.

L’Hôtellerie Restauration : Vous avez commencé votre mission en auditionnant les acteurs de l’apprentissage, quelles sont vos premières impressions ?

Régis Marcon Je savais que la tâche allait être difficile, elle l’est, mais je suis plus motivé que jamais. Je ressens une profonde envie de changer les choses pour donner une chance aux jeunes de demain. En effet, j’ai commencé par aller sur le terrain, écouter toutes les personnes qui gravitent autour de la formation et de l’alternance, recueillir leurs témoignages, leurs impressions. Dans un deuxième temps, j’ai mis en place un groupe de travail en répartissant les tâches par secteur (le jeune, la famille, l’orientation, la période de prise de décision, la recherche, l’inscription, la période de formation au centre de formation, la période en entreprise), chacun fait des constats, apporte des pistes et des idées. À partir de ces réflexions, je prépare un premier rapport pour mi-décembre et un rapport général que je remettrai aux deux ministères fin janvier. 

Quelles en seront les grandes lignes ?

Notre travail n’est pas terminé, mais je peux déjà vous en confier les thèmes majeurs :

- l’accueil du jeune en entreprise : mieux accueillir les apprentis, généraliser les tuteurs, valoriser cette fonction pour la rendre encore plus attractive et performante, rendre obligatoire leur formation, les inciter à aller au CFA et, vice versa, inciter les professeurs à venir dans nos entreprises. L’idée est de mieux former les apprentis et de leur donner une vraie place dans l’entreprise ;
- l’attractivité du secteur : accentuer la communication autour de nos métiers, lister et diffuser l’offre de formation existante, à tous les niveaux, et réalisation d’une vidéo qui sera diffusée sur le blog (voir encadré) mais aussi dans les écoles, les centres d’orientation, le site de l’Onisep… ;
- la valorisation des métiers de service : donner une autre image que celle du ‘porteur d’assiette’ en axant les formations sur le côté commercial et communication ;
- les actions de promotion : des développeurs d’apprentissage et des conseillers d’orientation sillonnent déjà le territoire à la rencontre des professionnels et mise en valeur spécifique de nos métiers auprès des jeunes pendant les Mercredis de l’apprentissage et les Nuits de l’orientation ,
- d’autres propositions comme le renforcement de l’aide aux jeunes en ce qui concerne les problèmes liés aux transports et au logement, la mise en place d’une liste d’entreprises agréées qui s’engagent en faveur de l’alternance, l’élargissement de la formation cuisine à d’autres types de restauration (collectif, fast-food, à thème…), la mise en place d’un dispositif de formation pour les entreprises saisonnières avec une période de formation effectuée pendant la saison calme ou de fermeture… ;
- enfin, la rédaction d’une charte de l’alternance spécifique aux métiers de la restauration que nous inviterons les professionnels à signer lors d’un grand tour de France des régions afin de marquer leur engagement en faveur de l’apprentissage.

Un dernier message à faire passer ?

J’appelle tous les professionnels à faire un effort d’engagement pour l’insertion des jeunes dans nos métiers. L’alternance est une chance pour eux. Cela peut poser des problèmes dans l’entreprise mais il faut savoir prendre nos responsabilités, ce devrait être un devoir de transmettre. Nous sommes en période de crise, nos entreprises ne souffrent pas de délocalisation, des dispositifs d’aides sont en place, des jeunes sont en attente, la TVA a baissé, tous les ingrédients sont réunis pour préparer l’avenir de nos jeunes et de nos maisons.

Passer une offre d'apprentissage gratuite
Signer la charte de l'apprentissage
Voir les articles sur l'évolution de la mission Régis Marcon

4
Consulter la page spéciale apprentissage en restauration

Publier un commentaire : aller sur le blog de Régis Marcon

Julie Gerbet

Un blog participatif pour recueillir vos remarques, vos réflexions
La formation des jeunes est l’affaire de tous. C’est pourquoi Régis Marcon a ouvert un blog pour recueillir vos témoignages, réflexions, propositions et vous informer sur l’avancée de la mission. Chaque semaine, il vous invite à intervenir sur un thème : l'accueil des jeunes en entreprise, le contenu des formations cuisine, le service...

L’adresse : http://mission-marcon.blogspot.com