×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Conjoncture

Frédéric Lefebvre prévoit un été au beau fixe

Conjoncture - mardi 5 juillet 2011 12:35
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :      
Article réservé aux abonnés

Fort des bons résultats du premier semestre tant en matière de fréquentation que de dépenses des visiteurs français et internationaux, le secrétaire d’État au Tourisme annonce une saison estivale prometteuse pour le tourisme hexagonal.



Pour le secrétaire d’État au Tourisme Frédéric Lefebvre, il est encore prématuré de s’avancer sur des chiffres précis. Toutefois, il déclare être “raisonnablement optimiste pour les tendances à venir de la saison d’été. Il a présenté l’année 2010 comme la dernière année de crise pour une activité touristique qui amorce son redémarrage. Souhaitant surfer sur cette vague de la reprise, le secrétaire d’État souhaite valoriser le tourisme, afin de permettre à la France de retrouver sa première place de destination touristique perdue au profit de l’Espagne. “On peut retrouver le niveau exceptionnel d’avant la crise”, assure-t-il.

Les raisons de cet optimisme ministériel, partagé par les professionnels précise-t-il, repose sur plusieurs éléments. D’abord, un bilan positif au premier semestre. Sur les cinq premiers mois de l’année, les dépenses des touristes français sur le territoire national ont augmenté de 6,8 %, selon un baromètre TNS-Sofres réalisé pour Atout France. Ce qui représente plus de 190 € par séjour et plus de 50 € par nuitée. En ce qui concerne les visiteurs européens sur la même période, cette hausse des dépenses serait de 3,9 %, soit 350 € en plus par séjour et 85 € par nuitée.

Une saison estivale sous les meilleurs auspices

D’après le baromètre TNS-Sofres, la fréquentation de la clientèle française a connu une nette augmentation de plus 10 % en termes de nuitées dès le mois de juin. Même tendance, pour les 5 principales clientèles européennes (Royaume-Uni, Allemagne, Belgique, Italie, Pays-bas) dont les nuitées progressent de plus de 12 %.

Les prévisions pour les mois de juillet et août sont tout aussi positives, avec une fréquentation en hausse par rapport à l’an passé, du fait de l’accroissement des durées de séjour, de façon modérée en juillet avec des nuitées en hausse de 2 % mais plus affirmée en août avec une augmentation de 7 % des nuitées.

Du côté des 5 principales clientèles européennes, l’augmentation des arrivées en France en juillet et août se conjuguerait avec un allongement de la durée des séjours, qui devrait se traduire par une hausse respective des nuitées de 8 % et 13 %.

Pascale Carbillet