×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Conjoncture

Le mariage du Prince William devrait booster l'économie touristique britannique

Conjoncture - mercredi 24 novembre 2010 14:40
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :      
Article réservé aux abonnés


L’annonce du mariage de Prince William avec Kate Middleton tombe à pic pour les médias britanniques qui en profitent pour injecter un souffle d’optimisme dans les pages journaux, ou émissions de radios et de télévisions. Forcés presque chaque jour d’annoncer, de commenter ou prédire une nouvelle restriction budgétaire, depuis que le gouvernement conservateur a succédé au parti travailliste en mai 2010, les médias, généralistes et spécialisés, se donnent à cœur joie de relayer les prédictions directement liées à l’évènement et qui sont très optimistes pour le tourisme au Royaume-Uni.

Il faut dire que Visitbritain, l'agence nationale du tourisme en Grande-Bretagne, ne lésine pas sur les chiffres. «Près de 30 millions de touristes étrangers ont visité la Grande Bretagne en 2009, soit un revenu de £16 milliards pour le pays. Habituellement, les revenus touristiques liés directement ou indirectement à la monarchie britannique sont estimés à £500 millions, mais le prochain mariage devrait très probablement dépasser cette moyenne » indique VisitBritain, l’agence nationale du tourisme au Royaume-Uni. Londres, qui accueillera la cérémonie du mariage au printemps ou à l’été 2011, devrait aussi directement profiter de l’évènement. Ainsi, Visit London, estime que ce «mariage royal devrait générer un profit £30 à £50 millions pour la capitale. Trente plus tôt, le mariage du prince Charles et de Lady Diana, avait attiré 600 000 touristes de plus par rapport à la moyenne. Au regard de la popularité du prince William, son mariage avec Kate Middleton pourrait en attirer largement davantage»

L’évènement, qui se déroulera au printemps ou à l’été 2011, précède de peu, l’année 2012, charnière pour les britanniques et l’industrie du tourisme, qui fêteront les 60 ans d’accession au trône de la Reine Elisabeth II et accueilleront les jeux Olympiques et paralympiques.
Tiphaine Beausseron