×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Conjoncture

Saison 2010 satisfaisante, selon les remontées d'Atout France

Conjoncture - vendredi 20 août 2010 11:58
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés

Atout France vient de rendre publique l’enquête sur la saison estivale 2010 réalisée par la FNTOSI, RN2D et Ski France, avec le cabinet Richard Lewy Consultant. Une saison annoncée satisfaisante.



La fréquentation touristique du mois de juin, tout en étant légèrement inférieure à 2009, est jugée satisfaisante par 60% à 80% des offices du tourisme (résultats pondérés en fonction de la fréquentation). Seuls les professionnels de la montagne font exception, en annonçant une perception plus négative.
Si pour les offices de tourisme, la clientèle française est perçue en recul par rapport à 2009, les stations de montagne et les comités départementaux de tourisme l’ont trouvée plutôt stable. La tendance est meilleure en ce qui concerne les visiteurs étrangers pour lesquels les perceptions de hausse l’emportent, en particulier en milieu urbain.
Pour le mois de juillet, entre 60% et 87% des professionnels interrogés* sont satisfaits de la fréquentation touristique. Ce constat est à nuancer sur le littoral nord-atlantique, le quart sud-est du territoire et en espace montagne. La fréquentation de la clientèle française devrait rester au moins stable par rapport à 2009 pour la plupart des espaces touristiques sauf dans certains massifs et en ville, où elle est plutôt en baisse. La fréquentation des clientèles étrangères est estimée en croissance par rapport à 2009 en espace urbain et littoral, les offices de tourisme des espaces ruraux et montagnards la jugent en revanche moins bonne. Enfin, le volume de réservations de dernière minute est annoncé en progression par rapport à 2009. 

Le retour des touristes étrangers

Les perceptions concernant la fréquentation des différentes clientèles étrangères sont contrastées selon les nationalités et les catégories de répondants. Les nationalités étrangères le plus souvent citées comme première clientèle sont  les Britanniques, de retour sur le littoral français. La fréquentation de cette clientèle est perçue en hausse par 43% des départements, hausse qui concerne 46% de la fréquentation littorale*, particulièrement sur l’arc atlantique, mais en baisse pour les autres espaces.
Viennent ensuite les Néerlandais et les Belges, qui confirment la tendance à la hausse. Pour ces deux clientèles, une hausse de la fréquentation semble l’emporter sur l’ensemble du territoire.
Par ailleurs, le retour de la clientèle américaine est ressenti par 42% des offices de tourisme urbains et confirmé par 62% des départements. La fréquentation par la clientèle française est annoncée stable ou en hausse par tous les répondants excepté en espace littoral et montagne. La fréquentation des visiteurs étrangers est globalement jugée meilleure que celle des Français. 

Les campings en progression

Entre 25% et 40% des organismes de tourisme jugent la fréquentation des campings en progression, depuis le début du mois de juin.  Ils estiment stable la fréquentation des hôtels, même si la part de cette fréquentation affectée par des baisses est non négligeable.  Concernant les résidences de tourisme et les villages de vacances, la fréquentation est jugée également stable, sauf en espace urbain où une part significative de cette fréquentation est en baisse. Enfin, la tendance de la fréquentation des meublés de tourisme et des gîtes semble plutôt en retrait, en particulier sur le littoral et en espace rural. 
Les activités relatives à la nature, au sport, les randonnées, les festivals, les parcs de loisirs et animations diverses ont fait l’objet d’une demande croissante. A l’inverse, les visites de musées et de sites industriels ou militaires ont été moins importantes que l’an passé. 


Perspectives

Alors que la saison n'est pas terminée, entre 40% et 60% des organismes du tourisme s’attendent à un niveau de fréquentation stable par rapport à l’an passé, les comités départementaux du tourisme étant toutefois un peu plus optimistes que les offices de tourisme. Pour les mois à venir, les offices du tourisme considèrent que la fréquentation des hébergements serait plutôt orientée à la baisse hormis en espace urbain alors que les départements s’attendent à une stabilité de cette fréquentation par rapport à l’an passé. Les offices de tourisme dotés de centrales de réservation anticipent en outre une progression des courts séjours. Pour le mois d’août, une hausse de la fréquentation touristique des Français et des étrangers est attendue par les offices de tourisme et les départements à l’exception de la montagne. Les professionnels pronostiquent une fréquentation stable avec toutefois un léger recul pour le littoral et la montagne en septembre.

* Professionnels interrogés : 863 offices de tourisme et syndicats d'intiative, 51 comités départementaux du tourisme et 40 stations Ski France.

Journal & Magazine
SOS Experts
Une question > Une réponse
Covid -19 : principales aides aux CHR et mesures à respecter
par la Rédaction de l'Hôtellerie-Restauration
Services