SOS EXPERTS
Se connecter / S'abonner Espace Abonnés Espace abonnés

SOS Experts > Produits et Boissons > Accueil

Vins au restaurant
Paul Brunet


Accueil SOS Experts
Ajouter à mes favoris / Etre alerté Partager :   Partager sur Facebook Partager sur Twitter Envoyer par email

HELENE     Lundi 26 juin 2017 14:54
Date de consommation dépassée : peut-on quand même vendre la boisson ?

Peut-on vendre dans un restaurant une boisson lorsque la date où il est mentioné "à consommer de préférence avant le " est dépassée?


Paul BRUNET     Mercredi 28 juin 2017 09:32

Bonjour HÉLÈNE,
Bonjour,
Petit rappel pour nos lecteurs:
L'apposition d'une date limite sur les denrées a pour objectif de faire connaître au consommateur la limite au-delà de laquelle un aliment est susceptible d'avoir perdu ses qualités microbiologiques ou ses qualités organoleptiques, physiques, nutritives, gustatives, etc.
Sur les emballages peuvent figurer deux types de date : soit une date limite de consommation (DLC) soit une date de durabilité minimale (DDM), anciennement dénommée date limite d'utilisation optimale (DLUO).
La date limite de consommation (DLC)
La DLC indique une limite IMPERATIVE. Elle s'applique à des denrées microbiologiquement très périssables, qui, de ce fait, sont susceptibles, après une courte période, de présenter un danger immédiat pour la santé humaine. Dans certains cas, c'est la réglementation en matière de contrôle sanitaire qui fixe une durée de conservation : yaourts, charcuteries et viandes fraîches, plats cuisinés réfrigérés, etc.
Elle s'exprime sur les conditionnements par la mention : A consommer jusqu'au... suivie de l'indication du jour et du mois.
Il est important de respecter cette date et de ne pas consommer un produit périmé,

Pour revenir plus précisement à votre question
Elle concerne la DDM ou la date limite d’utilisation optimale .
Dans ce cas, la DDM n'a pas le caractère impératif de la DLC. Une fois la date passée, la boisson peut avoir perdu tout ou partie de ses qualités spécifiques, sans pour autant constituer un danger pour celui qui le consommerait.
Vous pouvez donc vendre des boissons au-delà de la date limite d'utilisation optimale. Mais évitez de le faire. Les clients vérifient souvent cette mention et la confondent avec la DLC.
Comment éviter d'avoir en stock des boissons dont la date d'utilisation optimale est dépassée?
Par une bonne gestion des stocks.Tenez compte de la rotation de chaque produit et éventuellement des délais de livraison .Lorsque les produits sont livrés, veillez particulièrement à respecter une règle trop souvent oubliée : le nouvel arrivage ne doit pas être stocké sur les bouteilles d'une livraison précédente ! Cela paraît une évidence, mais pourtant... Si cette règle n'est pas respectée, vous allez rapidement constater diverses dépréciations (vin à boire jeune stocké trop longtemps ; produit, autre que le vin, ayant dépassé la date limite de consommation, etc).
Pour les vins, il n'existe pas de DDM, mais ayez toujours présent à l'esprit cette phrase de Pierrre POUPON, auteur bourguignon : « Laisse ton vin mûrir, ne le laisse pas mourir ».
N'hésitez pas à me contacter à nouveau.

Suivre et être alerté des nouvelles publications de Paul BRUNET


Didier Bretonniere     Lundi 10 mai 2021 08:48

Bonjour en ce qui concerne les boissons de bar, coca, Orangina, pierrier... Ou les jus de fruits avez vous un écrit de vos dires ? Merci
Suivre et être alerté des nouvelles publications de Didier Bretonniere


Paul BRUNET     Lundi 10 mai 2021 10:44

Bonjour Didier
La référence: la DGCCRF
Voici un des liens.

https://www.economie.gouv.fr/files/directions_services/dgccrf/documentation/publications/depliants/dlc.pdf

En pincipe, vous y trouverez confirmation de ce qui figure dans mes réponses précedentes
Bien à vous

Suivre et être alerté des nouvelles publications de Paul BRUNET


Marie-Christine Blanchard     Mardi 11 mai 2021 11:25

Bonjour,

Comment un restaurateur peut-il fixer une DLC sur une boisson maison de type thé glaçé, citronnades ? Doit il obligatoirement faire valider cette DLC par son laboratoire partenaire?

Merci pour votre réponse !

Suivre et être alerté des nouvelles publications de Marie-Christine Blanchard


Ajouter à mes favoris / Etre alerté Partager :   Partager sur Facebook Partager sur Twitter Envoyer par email

Ajouter un message

Marie-Christine Blanchard
Cocher cette case pour rester anonyme
En cliquant sur publier vous acceptez les conditions générales d'utilisation

Protection de vos données  -  Signaler un contenu illicite
Le journal L'Hôtellerie Restauration

Le magazine L'Hôtellerie Restauration