SOS EXPERTS
Se connecter / S'abonner Espace Abonnés Espace abonnés

SOS Experts > Produits et Boissons > Accueil

Vins au restaurant
Paul Brunet


Accueil SOS Experts
Ajouter à mes favoris / Etre alerté Partager :


Vallée du Rhône

Les vignobles de la vallée du Rhône, à ne pas confondre avec les côtes-du-rhône, produisent en moyenne 3,6 millions d’hectolitres de vin par an, dont 2 millions pour la seule AOC régionale côtes-du-rhône. La répartition par couleur est de : 91 % pour les rouges, 6 % pour les blancs et 3 % pour les rosés. Plus de 450 millions de bouteilles de vin de la vallée du Rhône sont commercialisées chaque année, dont 30 % à l’exportation.

Les vignobles des côtes-du-rhône s’étendent du sud de Lyon au sud d’Avignon. Ils sont surtout localisés sur les deux rives du Rhône et constituent l’un des plus importants vignobles d’AOC de France, après le Bordelais. Il est réparti sur 171 communes et six départements : le Rhône, la Loire, l’Ardèche, la Drôme, le Vaucluse et le Gard.
Selon leur provenance (région septentrionale ou méridionale), les vins des côtes-du-rhône ont des caractères tout à fait différents. Cela s’explique par des différences fondamentales au niveau des trois facteurs qualitatifs parmi les plus importants :
les sols : dans la partie nord, le sol est composé essentiellement de granit et de schistes, la vigne est cultivée sur des coteaux parfois très abrupts ; alors que dans la partie sud, le sol très caillouteux est souvent composé d’alluvions ;
le climat : la région septentrionale a un climat semi-continental, la partie méridionale un climat méditerranéen ;
l’encépagement : dans la partie nord, les vins sont essentiellement issus de monocépage avec la syrah pour les rouges, le viognier, la roussanne et la marsanne pour les blancs. Dans la partie sud, pour chaque AOC, de nombreux cépages sont admis, jusqu’à treize pour châteauneuf-du-pape. Toutes ces différences démontrent l’importance de bien connaître l’origine géographique des vins des côtes-du-rhône.
Comme dans toutes les grandes régions viticoles, il existe différents types d’AOC : régionales, appellations locales (crus)...

Restaurateurs, attention à ne pas confondre les vins de la vallée du Rhône : côtes-du-vivarais, côtes-du-ventoux, côtes-du-luberon, etc. qui  ne doivent pas être présentés à la carte des vins sous la rubrique côtes-du-rhône. En effet, ils ne peuvent en aucun cas se replier sous cette appellation. Vous pouvez les faire figurer sous ‘Vins de la vallée du Rhône’, cette dernière mention ne constituant pas une appellation d’origine.

AOC régionale et côtes-du-rhône villages

- Côtes-du-rhône : les vins de cette appellation proviennent essentiellement des départements de la Drôme, du Vaucluse et du Gard.
- Côtes-du-rhône-villages : conditions de production (rendement, degré…) plus restrictives que pour l’AOC précédente. Certains noms de communes ou groupements de communes peuvent compléter cette A.O.C.

Caractères des vins - accords avec les mets

• Les vins blancs ont une bonne intensité aromatique. Ils présentent un bon équilibre et ne sont jamais agressifs. Il ne faut pas les conserver très longtemps. Ils accompagnent les poissons grillés ou à la crème, les crustacés, la bourride et les fromages de chèvre.
• Les vins rosés, frais et fruités, se boivent jeunes. Ils se servent sur la charcuterie, les viandes blanches, les barbecues de poissons ou de viandes. Ils peuvent accompagner tout un repas.
• Les vins rouges sont légers et souples s’ils sont produits sur sols légers. Dans ce cas, il faut les boire dans les trois premières années et les servir sur les entrées chaudes à base de viande, les viandes blanches, les fromages à pâte molle...
S’ils sont produits sur des sols d’argile avec des cailloux, ils sont plus riches et plus tanniques. Ils ont une assez bonne aptitude à la conservation, trois à cinq ans, voire plus. Ils accompagnent viandes rouges, viandes en sauce, gibiers et fromages à pâte molle croûte fleurie. Il ne faut pas hésiter à les associer à des plats plus originaux tels que les truffes et certaines préparations à base de poisson.
• Les côtes-du-rhône produisent également des vins de primeurs. Ces vins légers, doivent leurs caractéristiques à une cuvaison très courte. Il convient de les boire jeunes et frais.

Restaurateurs et vins des AOC côtes-du-rhône et côtes-du-rhône-villages

Pendant longtemps, la plupart des vins commercialisés sous l’AOC côtes-du-rhône ont été considérés comme des ‘vins de café’. De nos jours, les deux AOC côtes-du-rhône et côtes-du-rhône-villages bénéficient d’une bonne image et sont vraiment devenus des vins de restaurateurs. Qui plus est, à des prix tout à fait raisonnables.

• Les blancs doivent être servis aux environs de 10 °C, les rosés entre 10 et 12 °C, quant aux vins rouges, il faut servir les plus légers à 13/14 °C, les plus puissants aux environs de 15 °C.
Pour la carte des vins, il faut être vigilant pour les côtes-du-rhône-villages. Vous pouvez trouver sur l’étiquette cette mention seule ou complétée par le nom d’une commune ou d’un groupement de communes :
- dans la Drôme, quatre communes : Rochegude, Rousset-les-Vignes, Saint-Maurice et Saint-Pantaléon-les-Vignes ;
- dans le Vaucluse, dix communes : Cairanne, Massif d’Uchaud, Plan de Dieu, Puyméras, Rasteau, Roaix, Sablet, Séguret, Valréas et Visan
- dans le Gard, quatre communes : Chusclan, Laudun, Saint-Gervais et Signargues.
Ce sont les côtes-du-rhône-villages avec indication géographique.
Vous ne pouvez pas faire figurer à la carte la seule mention Valréas, Vimsan, etc. Ces noms doivent toujours être précédés de l’appellation, ce qui donne : côtes-du-rhône-villages dont valréas, côtes-du-rhône-villages dont vinsan, etc.


Certains noms de communes peuvent compléter l’AOC côtes-du-rhône-villages dont valréas, beaumes-de-venise. 

Autres fiches pratiques sur les vins de la Vallée du Rhône, Provence, Corse

Côtes du Rhône septentrionales
Côtes-du-rhône méridionales
Autres vins de la vallée du Rhône
Provence
Corse

Mise à jour : avril 2021


Ajouter à mes favoris / Etre alerté Partager :


Consulter les dernières questions

Nouvelle AOP : Côtes-du-Rhône villages Nyons (de Paul BRUNET)
09/11/20 à 09:56
Autres questions


Poser une nouvelle question

Cocher cette case pour rester anonyme
En cliquant sur publier vous acceptez les conditions générales d'utilisation

Protection de vos données  -  Signaler un contenu illicite