SOS EXPERTS
Se connecter / S'abonner Espace Abonnés Espace abonnés

SOS Experts > Gestion et Marketing > Accueil

Communication digitale : web, mobile et réseaux
Vanessa Guerrier-Buisine


Accueil SOS Experts
Ajouter à mes favoris / Etre alerté Partager :   Partager sur Facebook Partager sur Twitter Envoyer par email

Que penser des produits de Booking Suite et autres produits dérivés ?

Booking Suite propose des outils en lien avec la distribution en ligne des hôtels. La suite intègre donc :
- Un outil de revenue management, disponible sous deux formes : rate manager et rate intelligence.
- Une suite incluant un site web et son booking engine. Les tarifs présentés en direct sont les mêmes que via Booking.com, on en revient donc à la parité tarifaire.

Rate manager et rate intelligence ont été lancés à la suite du rachat de Pricematch par Priceline.
Selon Carlo Olejniczak, directeur régional pour la France, le Portugal et l’Espagne de Booking.com, utiliser le yield management permet d’augmenter de 6 à 7 % son RevPAR.Utiliser un outil de yield permet d’identifier l’état du marché, le poids de la demande, d’évaluer si le prix établi est trop élevé ou pas assez.

Rate Manager est un module qui permet aux hôteliers de visualiser l’environnement concurrentiel et de marché, et d’ajuster leurs tarifs en fonction des recommandations de l’algorithme. Il émet des recommandations tarifaires.
Rate Intelligence est un outil plus complet qui permet un suivi des données de marché et affiche le positionnement du prix de l’hôtel selon son environnement concurrentiel et la demande.

En pratique, l’algorithme scanne les données de Booking.com et des OTA auxquelles l’hôtelier est connecté pour évaluer l’environnement concurrentiel. L’algorithme intègre 45 à 50 % de données internes à travers le PMS (historique, tendances, taux d’occupation, élasticité des prix…). Il est connecté à plus de 100 PMS et à environ 150 channel managers. Les données externes comme celles de Booking.com fournissent le prix des concurrents et évaluent l’environnement concurrentiel en se basant sur les données de navigation. L’outil récupère les informations pour nourrir l’algorithme. D’autres données externes sont incluses dans les calculs, tels que les événements, les vacances scolaires en fonction des pays, la météo, le prix des billets d’avion, les données de marché grâce à Booking.com, et l’état de la demande. Il existe enfin des recommandations pour les groupes ou une durée minimale de séjour.

Rate Manager est facturé mensuellement sur le compte Booking.com, de 99 € à 449 € par mois en fonction du nombre de chambres.

Booking Suite inclut deux offres :
- Webdirect, facturée à la commission (10 % du séjour) ;
- Webcomplete, facturée sous forme de forfait mensuel.

Webdirect intègre la création d’un site web de 5 pages multilingues et son CMS pour gérer votre contenu de manière assez autonome, le moteur de réservation de Booking et l’hébergement du site web.
Webcomplete va plus loin en permettant d’intégrer un autre moteur de réservation que celui de Booking et des services marketing supplémentaires.

Attention à ces deux offres : souhaitez-vous dépendre de Booking et consort sur quasi-toute votre présence en ligne ? En souscrivant à cette offre, seuls vos médias sociaux et les autres OTA vous permettront de vous exprimer sans passer par la case Booking. Et si demain vous souhaitiez stopper votre distribution via Booking, quid de votre site web ? Des alternatives existent si vous n’avez pas les moyens de vous offrir un grand site, avec de nouveaux opérateurs qui proposent aussi des sites clé en main pour un abonnement mensuel.

En plus de ces outils, vous avez la possibilité d’intégrer sur votre site le widget avec votre note Booking. Évitez de le faire car Booking sera alors informé du nombre de visiteurs que votre site accueille, or vous lui donnez déjà assez d’informations sans en ajouter… Si vous souhaitez afficher une note d’e-réputation, intégrez d’autres outils (payants) tels que Guest Suite ou Review Pro.

/ Autres fiches pratiques sur Booking.com

Booking.com : intérêts et inconvénients
Comment utiliser efficacement Booking.com
Booking : comment éviter le brandjacking (détournement de marque) ?
Différencier votre e-distribution en direct et via Booking.com
Sortir ou rester sur Booking ?

Mise à jour : juillet 2017

Ajouter à mes favoris / Etre alerté Partager :   Partager sur Facebook Partager sur Twitter Envoyer par email



Poser une nouvelle question

Cocher cette case pour rester anonyme
En cliquant sur publier vous acceptez les conditions générales d'utilisation
Publier

Protection de vos données  -  Signaler un contenu illicite