SOS EXPERTS
Se connecter / S'abonner Espace Abonnés Espace abonnés

SOS Experts > Gestion et Marketing > Accueil

Communication digitale : web, mobile et réseaux
Vanessa Guerrier-Buisine


Accueil SOS Experts
Ajouter à mes favoris / Etre alerté Partager :   Partager sur Facebook Partager sur Twitter Envoyer par email

Les bonnes pratiques sur Instagram

Faut-il mettre ou non des hashtags, ajouter des émojis, écrire beaucoup ? Toutes ces questions se posent dès lors qu’on veut déployer sa marque sur Instagram. Guide de base pour une entreprise qui veut convertir sur Instagram.


À L’Hôtellerie Restauration, nous avons adopté le format carrousel.

Image unique, vidéo ou carrousel, quel format de publication privilégier ?

Selon une étude Quintly portant sur 5,4 millions de posts Instagram, 68,2 % des messages laissés sur ce média social ne comprennent qu’une photo unique. Plus leur nombre de followers est élevé, plus les profils postent de vidéos. Le format carrousel, qui inclut plusieurs photos et vidéos, est en revanche largement délaissé.
La vidéo a l’avantage de déclencher 49 % d’interactions (likes et commentaires) de plus que la photo. Le format carrousel, quant à lui, déclenche 24,9 % d’interactions de plus qu’une photo unique. Avec ce format, les likes et commentaires sont cumulés, ce qui donne un taux d’interaction plus important qu’avec des posts individuels.

Mon conseil : adoptez le format carrousel, qui vous offre un format créatif intéressant et vous permet de raconter une histoire.

Quelle longueur pour un texte ?

De plus en plus d’entreprises utilisent Instagram comme principal outil de communication et ont donc tendance à privilégier les posts longs. Selon Quintly, 67 % des publications dépassent 150 caractères. Pourtant, l’étude souligne qu eles profils qui ont entre 1 000 et 1 million de followers obtiennent de meilleures performances quand leurs posts incluent moins de 50 caractères. Les profils qui comptent moins de 1 000 followers suscitent plus d’interactions avec des posts soit inférieurs à 50 caractères, soit supérieurs à 300 caractères.

Mon conseil : complétez parfaitement votre fiche de profil Instagram, mais restez concis sur vos publications. Le visuel doit prendre plus de place que le texte dans votre stratégie.

Avec ou sans émoji ?

Les émojis peuvent remplacer de nombreux mots et susciter plus de réactions. Plus de 50 % des publications n’en contiennent pas, alors que les publications qui en incluent sont les plus interactives. Pour les profils de moins de 1 000 followers, les posts incluant plus de 10 émojis obtiennent le plus d’interactions.

Mon conseil : insérez des émojis systématiquement dans vos posts Instagram. De 4 à 10 émojis semble un choix raisonnable pour une entreprise touristique. Il fait beau, insérez un soleil ; il pleut, vous publiez une photo de tea-time, mettez un émoji de pluie… Appropriez-vous les émojis qui ressemblent le plus à votre établissement ou à votre destination et utilisez-les régulièrement.

Avec ou sans hashtag ?

Près de 30 % des posts ne contiennent pas de hashtag. Leur utilisation semble liée au niveau de popularité. Les comptes moins populaires ont besoin des hashtags pour être plus visibles. Plus les comptes sont suivis (au-delà de 100 000 followers), moins il est nécessaire d’insérer des hashtags. Selon l’étude de Quintly, les profils de moins de 1 000 et de 10 000 à 100 000 followers doivent insérer plus de 10 hashtags pour obtenir le plus d’interactions. Les profils de 1 000 à 10 000 followers ont intérêt à se contenter de un à trois hashtags.

Mon conseil : rares sont les hôtels ou restaurants à dépasser les 100 000 followers. Utilisez donc des hashtags qui vous lient à votre destination ou au thème de votre image. Une photo de plat renverra au #instafood et #food, alors qu’une photo à la piscine pointera sur #pool.


Au Kube Saint-Tropez, on utilise les hashtags masqués.

Hashtags visibles ou masqués ?

Mon conseil : Si vous utilisez plus de 3 hashtags, masquez-les pour ne pas donner un effet de masse ou brouillon à votre publication. Pour ce faire, vous n’avez qu’à écrire votre post, puis insérer des « . » + touche Entrée pour créer un écart visuel entre votre post et vos hashtags, ce qui les masquera dans le fil d’actualité. Seuls les igers (abrévation d’instagrammers, c’est-à-dire les utilisateurs d’Instagram) qui cliqueront sur ‘suite’ verront vos hashtags.

Mon dernier conseil : testez différentes formules et observez ce que votre communauté apprécie le plus.

Autre fiche pratique sur Instagram

Instagram, un canal de réservation
Instagram, quel format choisir pour une campagne publicitaire

Mise à jour : septembre 2019

Ajouter à mes favoris / Etre alerté Partager :   Partager sur Facebook Partager sur Twitter Envoyer par email



Poser une nouvelle question

Cocher cette case pour rester anonyme
En cliquant sur publier vous acceptez les conditions générales d'utilisation
Publier

Protection de vos données  -  Signaler un contenu illicite