SOS EXPERTS
Se connecter / S'abonner Espace Abonnés Espace abonnés

SOS Experts > Juridique et Social > Accueil

Santé et sécurité au travail en CHR : constituer votre document unique (+ modèles)
Carole Gayet


Accueil SOS Experts
Ajouter à mes favoris / Etre alerté Partager :   Partager sur Facebook Partager sur Twitter Envoyer par email

ERIC CAV. CANNES    Jeudi 23 janvier 2020 10:30
Mise à disposition d'un siège adapté au poste de travail : qu'en est-il de la réception ?

Bonjour Madame,
L'article R .4225-5 du code du travail précise que "un siège approprié est mis à la disposition de chaque travailleur à son poste de travail ou à proximité de celui-ci".
Qu'entend-on par "à proximité de celui-ci"??? Par exemple, les réceptionnistes reçoivent en général les clients en position "debout" derrière un comptoir et il n'y pas de siège derrière ce comptoir ... mais des sièges normaux sont en back office à leur disposition quand il n'y a pas de clients à quelques mètres de leur poste de travail... Est-ce un tort?
Devons-nous positionner des sièges "assis-debout" derrière chaque poste de travail ? Même si c'est contraire à nos standards d'accueil?
Et si nous devons appliquer stricto sensu le code du travail, alors que penser des agents de sécurité qui restent des heures debout???

Merci de vos lumières.
Cordialement
Eric

Suivre et être alerté des nouvelles publications de ERIC CAV. CANNES


CAROLE GAYET    Jeudi 23 janvier 2020 11:10

Bonjour,
La solution du siège en back-office paraît bonne.
La station debout prolongée est pénible.
Qu'en pensent les personnes concernées ?
Cordialement

Suivre et être alerté des nouvelles publications de CAROLE GAYET


ERIC CAV. CANNES    Vendredi 31 janvier 2020 08:54

Bonjour Madame,

les réceptionnistes ne se plaignent pas car il y a effectivement des sièges en back office quand il n' y a pas de clients et toute l'équipe est d'accord qu'une station debout derrière le comptoir devant un client debout est le mieux et marque le respect du client et une bienséance bien française...
Mais ce ,'est pas l'avis d'un inspecteur du travail...
D'où ma question.

Si vous pouviez m'en dire plus à ce sujet ce serait bien pour une argumentation face à ce monsieur..
Merci d'avance et bonne journée.

Eric

Suivre et être alerté des nouvelles publications de ERIC CAV. CANNES


CAROLE GAYET    Lundi 03 février 2020 09:17

Bonjour,
Il faut comprendre le pourquoi de sa position.
Je ne peux vous donner d'autres arguments ni m'immiscer dans l'échange instauré avec cette personne.
Il faut poursuivre l'échange et essayer de comprendre.
Peut-être qu'avec d'autres éléments, il serait possible d'avancer d'autres arguments mais en l'état, je ne saurais qu'ajouter.
Bonne journée

Suivre et être alerté des nouvelles publications de CAROLE GAYET


François-Xavier    Vendredi 07 février 2020 06:09

Bonjour,
Sans parler de bienséance française (ce qui ne veut plus dire grand chose à la nouvelle génération), pour l'avoir fait moi-même pendant quelques années, je vous invite à vous tenir debout à piétiner pendant 8h par jour et on verra après... Etre debout n'est pas un problème en soi, travailler dehors ou dans un magasin, faire des allers-retours, c'est usant et fatiguant mais beaucoup moins pénible réellement que de piétiner sur place toute la journée.
Le travail de réceptionniste est plutôt tranquille, facile. Mais le faire debout en attendant les clients, sans pratiquement bouger est extrêmement pénible, et d'autant plus pour les personnes (comme moi) qui font 1m90 ou l'une de mes ex-collègues d'1m60, et pour lesquelles le poste de travail n'est pas adapté car non modulable (avec problème de dos, de voute plantaire et de poignet à la clé).
J'ai travaillé uniquement en 5* dans lesquels il n'y avait jamais d'assise. Alors que dans certains Ibis où j'ai séjourné il y a des assis-debout pour le confort de travail des employés. C'est une spécificité de l'hôtellerie haut de gamme.
Le fait de permettre à ses salariés de travailler dans de bonnes conditions ne veut pas dire qu'ils resteront assis tout le temps. Cependant, le chef de réception aura peut-être plus de rappels à l'ordre à faire et de suivis pour pas qu'ils restent assis (pour les plus fainéants).
Enfin, avoir un bureau avec de véritables chaises de bureau n'est clairement pas une solution pour autant pour l'avoir testé également puisque là, le fait de se lever est un réel "travail" à faire mentalement, que l'on oublie très rapidement.



CAROLE GAYET    Vendredi 07 février 2020 08:12

Bonjour,
J'ai rappelé que la station debout est pénible et je suis déjà restée debout à piétiner pendant 8h, donc je n'ai pas de leçon à recevoir et ça n'est pas l'objet de cette discussion.
Ce que je retiens de constructif dans votre message, c'est que plutôt qu'un siège "normal", un siège de type assis-debout serait peut-être préférable, c'est bien cela ? C'est votre point de vue que ne semblent pas nécessairement partager le personnel direcetement concerné : "les réceptionnistes ne se plaignent pas car il y a effectivement des sièges en back office quand il n' y a pas de clients".
En matière de prévention des risques professionnels, la meilleure option est toujours de se mettre autour d'une table, employeur et salariés et de CONSTRUIRE ENSEMBLE DES SOLUTIONS. Ce qui semble être le cas.

Suivre et être alerté des nouvelles publications de CAROLE GAYET


Ajouter à mes favoris / Etre alerté Partager :   Partager sur Facebook Partager sur Twitter Envoyer par email

Ajouter un message

CAROLE GAYET
Cocher cette case pour rester anonyme
En cliquant sur publier vous acceptez les conditions générales d'utilisation
Publier

Protection de vos données  -  Signaler un contenu illicite
Le journal L'Hôtellerie Restauration

Le magazine L'Hôtellerie Restauration