SOS EXPERTS
Se connecter / S'abonner Espace Abonnés Espace abonnés

SOS Experts > Juridique et Social > Accueil

Santé et sécurité au travail en CHR : constituer votre document unique (+ modèles)
Carole Gayet


Accueil SOS Experts
Ajouter à mes favoris / Etre alerté Partager :   Partager sur Facebook Partager sur Twitter Envoyer par email

Le risque chimique (produits d'entretien)

Les solvants, plus ou moins nocifs voire toxiques, sont présents dans un grand nombre de produits de nettoyage de surfaces ou de dégraissants. Les détergents et désinfectants sont en général irritants et parfois corrosifs. La plupart des aérosols sont inflammables. Parmi les composants de ces produits, des cancérogènes, des mutagènes, des reprotoxiques. Bref, les produits chimiques sont dangereux pour la santé. Mais pas seulement : ils peuvent aussi détériorer les équipements (tuyauteries, mobiliers, ustensiles et matériels de cuisine…) et l'environnement.

Il est difficile d'exclure totalement l'utilisation de ces produits pour nettoyer les sols, les vitres, les ustensiles de cuisine, les fours, éviers, lavabos, douches, pour détartrer récipients et sanitaires, déboucher les éviers. Essayez néanmoins de choisir les moins dangereux. 

Les bonnes pratiques

Pour éviter le contact avec la peau et les yeux, le port d'EPI (gants adaptés aux produits manipulés, lunettes) est une solution.
Ces produits ne doivent pas être mélangés (risque de réaction chimique et de dégagement de vapeurs toxiques). Leur stockage doit être réfléchi (risque de chute, de mélange accidentel…). S'ils sont inflammables, les sources de chaleur doivent être évitées (lampes, flammes, appareils de chauffage électrique…).

Attention : Ne jamais les stocker dans un contenant alimentaire pour éviter toute ingestion accidentelle (interdit par le code de la santé publique).

Les questions à se poser… … des pistes d’action
Quels sont les risques auxquels sont exposés vos salariés ? Regardez l’étiquetage, demandez les 'fiches de données de sécurité’ aux fournisseurs
Les salariés savent-ils comment se protéger ? Formez et informez-les sur les risques présentés par les produits utilisés :
  • lecture et compréhension des étiquetages,
  • interdiction des mélanges et transvasements,
  • port des équipements de protection adéquats, aération
Vos salariés utilisent du produit à laver les vitres ? Dites-leur bien qu’ils doivent ouvrir les fenêtres pendant et après le nettoyage
Vos salariés utilisent des produits pour le débouchage des éviers ? Il y a un risque de projections. Procurez-leur des gants (à manchettes longues en PVC de préférence) et des lunettes de protection et veillez à leur utilisation.
Utilisez de préférence les produits basiques (à base de soude caustique) aux produits acides susceptibles d’entraîner un dégagement d’hydrogène sulfuré, gaz très toxique.
Ne jamais mélanger ou utiliser successivement les 2 types de produits dans la même installation (risque de projections très corrosives et de brûlures très graves)
Vos salariés savent comment agir en cas de projection sur la peau, dans les yeux, en cas d’émanations ? Formez et informez-les sur les premiers gestes (rincer 15 minutes à grande eau, appeler les numéros d’urgence…)
Vous renouvelez votre stock de produits ? Réduisez autant que possible les produits toxiques, nocifs, irritants, corrosifs, allergisants
Où les produits chimiques sont-ils entreposés dans votre établissement ? Evitez les risques de renversement, choisissez un local ventilé

Pour vous aider

N'hésitez pas à faire appel au médecin du travail, au service prévention de votre  Caisse régionale de santé au travail, à l'INRS (national de l'institut national de recherche et de sécurité).
Sur le site www.inrs.fr, vous trouverez les coordonnées de la Caisse régionale de santé au travail de votre région.

Pour aller plus loin

- "Risque chimique pendant les travaux de nettoyage", (ED 59 - tapez ce code dans le champ Recherche sur le site www.inrs.fr)
- "Apprenez à décrypter les nouveaux pictogrammes de danger" (ED 4406).

Que dit le code du travail ?

L'employeur veille à ce que les travailleurs ainsi que le comité social et économique :
1º reçoivent des informations sous des formes appropriées et périodiquement actualisées sur les agents chimiques dangereux se trouvant sur le lieu de travail, telles que notamment leurs noms, les risques pour la sécurité et la santé qu'ils comportent et, le cas échéant, les valeurs limites d'exposition professionnelle et les valeurs limites biologiques qui leurs sont applicables ;
2º aient accès aux fiches de données de sécurité fournies par le fournisseur des agents chimiques ;
3º reçoivent une formation et des informations quant aux précautions à prendre afin d'assurer leur protection et celle des autres travailleurs présents sur le lieu de travail. Sont notamment portées à leur connaissance les consignes relatives aux mesures d'hygiène à respecter et à l'utilisation des équipements de protection individuelle (R.4412-38).

L'employeur établit une dénommée notice de poste pour chaque poste de travail ou situation de travail exposant les travailleurs à des agents chimiques dangereux ; cette notice, actualisée si besoin, est destinée à informer les travailleurs des risques auxquels leur travail peut les exposer et des dispositions prises pour les éviter. Elle rappelle les règles d'hygiène applicables ainsi que, le cas échéant, les consignes relatives à l'emploi des équipements de protection collective ou individuelle (R.4412-39).

Les pictogrammes

Mise à jour : janvier 2020

Ajouter à mes favoris / Etre alerté Partager :   Partager sur Facebook Partager sur Twitter Envoyer par email



Poser une nouvelle question

Cocher cette case pour rester anonyme
En cliquant sur publier vous acceptez les conditions générales d'utilisation
Publier

Protection de vos données  -  Signaler un contenu illicite