SOS EXPERTS
Se connecter / S'abonner Espace Abonnés Espace abonnés

SOS Experts > Juridique et Social > Accueil

Santé et sécurité au travail en CHR : constituer votre document unique (+ modèles)
Carole Gayet


Accueil SOS Experts
Ajouter à mes favoris / Etre alerté Partager :   Partager sur Facebook Partager sur Twitter Envoyer par email

Les mauvaises positions et les efforts physiques

Le mal de dos et les troubles musculo-squelettiques sont l'une des premières causes d'absentéisme chez les femmes de chambre. Pistes d'action pour limiter ces risques.

Les troubles musculo-squelettiques (TMS) sont des pathologies d'origine professionnelle qui affectent les muscles, les tendons et les nerfs des membres et de la colonne vertébrale. Parmi ces TMS, les atteintes du rachis lombaires liées à la manutention sont la première cause d'absentéisme chez les femmes de chambre. Viennent ensuite les atteintes des membres supérieurs. Voici des pistes d'action pour limiter ces risques. 

Manipulations et manutentions manuelles

Lorsque les femmes de chambre font les lits, nettoient les salles de bain, le carrelage, les bras sont souvent en extension, le dos, les avant-bras, les poignets et les mains sont sollicités. Le dépoussiérage mobilise l'avant-bras et les poignets. Pour les espaces en hauteur, les bras sont en extension. Le passage de l'aspirateur sollicite les épaules et le dos est courbé. La répétitivité, la rapidité d'exécution, la force exercée et le stress relatif aux exigences de qualité et de production exposent à des risques de TMS.

En tant qu'employeur, vous devez prendre les mesures nécessaires pour assurer la sécurité et protéger la santé de vos salariés. Vous devez donc prendre les mesures pour prévenir les risques de TMS et de lombalgies dans votre établissement. Pour vous aider, nous vous proposons quelques préconisations qui ne correspondent pas nécessairement à votre établissement, mais que vous pourrez adapter. 

Le but est essentiellement de vous proposer une méthode de réflexion et des exemples concrets de mesures de prévention à mettre en oeuvre.

Les questions à se poser…
… des pistes d'action
Le mobilier est-il facile à nettoyer, comporte-t-il des surfaces brillantes ?
Limiter les surfaces brillantes
L'ameublement comporte-t-il des angles aigus recueillant la poussière ?
Choisir un ameublement comportant le moins d'angles aigus possible
Les tissus sont-ils difficiles d'entretien ?
Choisir des tissus faciles d'entretien
Les chambres sont-elles équipées de centrales d'aspiration ?
Pensez à installer des centrales d'aspiration lors des prochains travaux de rénovation
Les étagères dans les chambres sont en hauteur ?
Installez des étagères facilement accessibles. Pensez à des outils de travail permettant d'atteindre sans peine les éléments situés en hauteur
Les lits sont bas ?
Pensez à des lits à hauteur ajustable
Chacun travaille seul ?
Envisager un travail en binôme pour faire les lits

Les TMS de la colonne vertébrale et ceux des membres supérieurs peuvent être reconnus maladie professionnelle. Les arrêts de travail vous privent de vos salariés et augmentent votre cotisation accidents du travail lorsqu'ils ont pour origine un accident du travail ou une maladie professionnelle.

Pour vous aider

N'hésitez pas à faire appel au médecin du travail, au service prévention de votre Caisse régionale de santé au travail, à l'INRS (national de l'institut national de recherche et de sécurité).
Sur le site www.inrs.fr, vous trouverez les coordonnées de la Caisse régionale de santé au travail de votre région.

Pour aller plus loin

- "Le regard d'une femme de chambre sur son travail", sur le site de l'INRS (film)

Que dit le code du travail ?

Le chef d'établissement prend les mesures nécessaires pour assurer la sécurité et protéger la santé des travailleurs de l'établissement. Ces mesures comprennent des actions de formation (L 4121-1).
L'employeur doit faire bénéficier les travailleurs dont l'activité comporte des manutentions manuelles :
• D'une information sur les risques qu'ils encourent lorsque les activités ne sont pas exécutées d'une manière techniquement correcte ;
• D'une formation adéquate à la sécurité relative à l'exécution de ces opérations (R.4541-8).

La formation à la prévention des risques liés à l'activité physique

Comment choisir une formation à la prévention des risques musculo-squelettiques ? Diversité des offres, diversité des organismes… Voici quelques éléments pour vous guider dans votre choix.

La formation PRAP, pour quoi faire ?

Salariés absents, taux de cotisation accidents du travail, maladies professionnelles qui augmentent : la formation Prap (Présentation du dispositif de formation à la prévention des risques liés à l'activité physique) s'inscrit dans une action de prévention des troubles musculo-squelettiques (TMS), maladies affectant les muscles, les tendons et les nerfs des membres et de la colonne vertébrale, première cause de maladies professionnelles reconnues en France et en Europe.

Les facteurs de risque sont les efforts excessifs, la répétitivité des gestes, le travail en position maintenue. Un temps de récupération insuffisant augmente significativement l'effet de ces facteurs. L'organisation des tâches, le contrôle opéré sur le travail, les relations au sein de l'entreprise peuvent également jouer un rôle dans la survenue des TMS.

Quelles sont les missions de l'animateur-formateur ?

- Former les salariés de l'entreprise à analyser leur situation de travail et à réfléchir aux améliorations possibles ;
- déceler les situations à risque ;
- Proposer un projet de prévention, incluant les points précédents, auquel vous serez associé pour répondre aux demandes d'amélioration des situations de travail qui en résulteraient.

Qui dispense cette formation ?

Des organismes de formation sont formés par l'INRS et habilités par les Caisses d'assurance retraite et de la santé au travail (CARSAT). La liste de ces organismes est disponible sur www.forprev.fr

Pour aller plus loin

prap (prévention des risques liés à l'activité physique) sur le site www.inrs.fr

Mise à jour : janvier 2020

Ajouter à mes favoris / Etre alerté Partager :   Partager sur Facebook Partager sur Twitter Envoyer par email



Poser une nouvelle question

Cocher cette case pour rester anonyme
En cliquant sur publier vous acceptez les conditions générales d'utilisation
Publier

Protection de vos données  -  Signaler un contenu illicite
Ajouter à mes favoris / Etre alerté Partager :   Partager sur Facebook Partager sur Twitter Envoyer par email



Poser une nouvelle question

Cocher cette case pour rester anonyme
En cliquant sur publier vous acceptez les conditions générales d'utilisation
Publier

Protection de vos données  -  Signaler un contenu illicite