SOS EXPERTS
Se connecter / S'abonner Espace Abonnés Espace abonnés

SOS Experts > Juridique et Social > Accueil

Droit du travail en CHR : les ruptures du contrat de travail (+ modèles de lettres)
Tiphaine Beausseron et Daniel Gillot


Accueil SOS Experts
Ajouter à mes favoris / Etre alerté Partager :   Partager sur Facebook Partager sur Twitter Envoyer par email

L'indemnité compensatrice de congés payés

En cas de rupture du contrat de travail, le salarié n'a pas toujours eu le temps de prendre les congés payés qu'il a pourtant acquis. Pour compenser, son employeur doit lui verser une indemnité compensatrice de congés payés (art. L3141-28 du code du travail).

Principe

L'article L3141-28 du code du travail prévoit que"Lorsque le contrat de travail est rompu avant que le salarié ait pu bénéficier de la totalité du congé auquel il avait droit, il reçoit, pour la fraction de congé dont il n'a pas bénéficié, une indemnité compensatrice de congé déterminée d'après les articlesL. 3141-24 à L. 3141-27.
L'indemnité est due que cette rupture résulte du fait du salarié ou du fait de l'employeur.
Cette indemnité est également due aux ayants droit du salarié dont le décès survient avant qu'il ait pris son congé annuel payé. L'indemnité est versée à ceux des ayants droit qui auraient qualité pour obtenir le paiement des salaires arriérés."

Cette indemnité compensatrice de CP est due quelque que soit le motif de rupture.

Quel montant?

Le montant de cette indemnité va dépendre du nombre de jours de congés payés que le salarié aura acquis à la date de rupture de son contrat de travail. Elle se calcule de la même manière que l'indemnité de congés payés, c'est-à-dire :
- l'indemnité de congé payé est fixée à 1/10e de la rémunération brute perçue au cours de la période de référence (1er juin - 31 mai);
- ou au salaire qu'aurait perçu le salarié s'il avait travaillé pendant la période de CP.

L'employeur doit choisir la solution la plus avantageuse pour le salarié.

Pour le personnel payé au pourcentage, l'indemnité de congés payés est égale à 1/10e de la rémunération totale brute perçue au cours de la période de référence précédant le congé.

Quand la verser ?

L'indemnité compensatrice de CP doit être payée au moment du départ de l'entreprise, en général avec le solde de tout compte, le dernier salaire et les autres indemnités de rupture éventuelles.

L'indemnité compensatrice de congés payés est-elle taxée?

Oui, cette indemnité a le caractère d'un salaire. Elle est imposable et soumise à cotisation sociales, CSG et CRDS.

Mise à jour : janvier 2020

Ajouter à mes favoris / Etre alerté Partager :   Partager sur Facebook Partager sur Twitter Envoyer par email


Consulter les dernières questions

Indemnités de licenciement : doit-on payer les charges sociales salariales et patronales ? (de BERNARD)
19/07/16 à 15:06
Jour férié chômé car fermeture de l'entreprise : l'entreprise doit-elle payer ses employés ou les mettre en repos ? (de marine)
29/02/16 à 15:11
Indemnités de licenciement pour inaptitude : de combien sont-elles ? (de jeanlouisautret@hotmail.com AUTRET)
27/08/15 à 17:06
Rupture conventionnelle : acquisition de 24 CP, celui correspond bien à un mois entier ? (de lilas)
06/07/15 à 13:15
6 mois en CDI dans l'entreprise : quelle est l'indemnité pour un licenciement ? (de amiden)
17/09/14 à 11:29
Autres questions


Poser une nouvelle question

Cocher cette case pour rester anonyme
En cliquant sur publier vous acceptez les conditions générales d'utilisation
Publier

Protection de vos données  -  Signaler un contenu illicite