SOS EXPERTS
Se connecter / S'abonner Espace Abonnés Espace abonnés

SOS Experts > Juridique et Social > Accueil

Orientation scolaire et formations pour adultes en CHR
Virginie Barret et Jean-Philippe Barret


Accueil SOS Experts
Ajouter à mes favoris / Etre alerté Partager :


Tuteur/maître d’apprentissage

Le recrutement d’un nouveau collaborateur en alternance nécessite un accompagnement par un tuteur. Celui-ci intervient pour accompagner les personnes embauchées :
- en contrat d’apprentissage ;
- en contrat de professionnalisation ;
- en contrat Pro-A.

Remarque : pour un contrat d’apprentissage, le tuteur sera aussi dénommé maître d’apprentissage.

Rôle du tuteur/maître d’apprentissage

Il exerce une triple mission :
- être le référent de l’alternant ;
- être la personne qui assure un lien avec le centre de formation ;
- être la personne qui assure un lien avec le service ressources humaines.

Qualification du tuteur

Pour la branche des CHR, le tuteur devra justifier de 2 ans minimum d’expérience professionnelle et avoir obtenu le permis de former. Il ne peut pas suivre plus de 3 personnes en alternance. Si le tuteur est l’employeur (ou le conjoint collaborateur), le suivi est limité à 2 salariés en alternance.

Qualification

Il devra :

- soit avoir obtenu un diplôme ou titre relevant du domaine professionnel correspondant à la formation préparée en apprentissage, d’un niveau au moins équivalent et justifier de 2 années d’exercice d’une activité professionnelle en relation avec la formation préparée en apprentissage ;
- soit, à défaut du diplôme, justifier d’une expérience professionnelle de 3 années minimum en rapport avec la formation préparée en apprentissage et avoir obtenu l’accord du recteur ou de la commission départementale de l’emploi et de l’insertion.
Le maître d’apprentissage devra être à jour de ces obligations concernant le permis de former.

Indemnisation pour le tuteur/maître d’apprentissage

Il n’existe aucune obligation légale, mais un accord d’entreprise peut prévoir d’octroyer une prime.
Le maître d’apprentissage peut bénéficier, grâce au compte d’engagement citoyen, d’un droit à la formation complémentaire de 240 € maximum. Le maître d’apprentissage devra exercer cette activité pendant au moins 6 mois (année en cours et année précédente), quel que soit le nombre des apprentis qu’il encadre.
Pour en savoir plus sur les organismes proposant la certification permis de former : www.certidev.com/organismes-habilites.

Autres fiches pratiques

Compte engagement citoyen
Permis de former

Mise à jour : septembre 2022


Ajouter à mes favoris / Etre alerté Partager :



Poser une nouvelle question

Cocher cette case pour rester anonyme
En cliquant sur publier vous acceptez les conditions générales d'utilisation

Protection de vos données  -  Signaler un contenu illicite