SOS EXPERTS
Se connecter / S'abonner Espace Abonnés Espace abonnés

SOS Experts > Juridique et Social > Accueil

Orientation scolaire et formations pour adultes en CHR
Virginie Barret et Jean-Philippe Barret


Accueil SOS Experts
Ajouter à mes favoris / Etre alerté Partager :


L’entretien professionnel

Qu’est-ce que l’entretien annuel ?

L’entretien professionnel a pour but de cerner les perspectives d'évolution professionnelle. Il s’agit d’un entretien entre un salarié et son employeur dont le thème est la formation. Il est obligatoire. Tout salarié ayant au moins deux années d’ancienneté dans une entreprise peut le demander.

Quand s’effectue l’entretien professionnel ?

Un entretien professionnel doit être réalisé tous les deux ans.
Il doit être impérativement proposé aux salariés qui reprennent une activité après une interruption telle que :
- un congé de maternité, un congé parental, un congé d'adoption ;
- un congé sabbatique ;
- un arrêt maladie de plus de 6 mois.

Il se déroule pendant les heures de travail. Le salarié est donc rémunéré normalement, car cet entretien est considéré comme du temps de travail.

Quelle différence avec l’entretien d’évaluation annuel ?

L’entretien d’évaluation annuel n’est pas obligatoire. Certaines entreprises l’ont mis en place pour que le supérieur puisse rencontrer ses subordonnés afin de faire le point sur l’année écoulée, la réalisation des objectifs et la fixation de nouveaux buts pour l’année suivante.

Peut-il servir à demander une formation ?

C’est effectivement au cours de l’entretien professionnel qu’une analyse des besoins de formation va pouvoir être exposée :
- quelle formation et avec quels objectifs ?
- Quels dispositifs : validation des acquis de l’expérience, plan de développement des compétences, congé de formation économique, sociale et syndicale, CPF ?
- Quelle durée de formation?
- Se déroulera-t-elle en dehors ou pendant le temps de travail ?

Qu’est-ce que l’état des lieux du parcours professionnel du salarié ?

Tous les six ans, l’entretien professionnel est l’occasion de dresser une synthèse du parcours du salarié. Cet état des lieux permet de contrôler que le salarié a réellement :
- participé aux entretiens professionnels au cours des six dernières années ;
- bénéficié d’une une action de formation au minimum ;
- acquis une certification professionnelle (diplôme, titre professionnel, CQP) en suivant une formation ou par VAE ;
- obtenu une progression salariale ou professionnelle.

Un document récapitulatif est rédigé et transmis au salarié.

Quelles sanctions en cas de non-respect de l’entreprise ?

Le salarié d’une entreprise d’au minimum 50 salariés qui n’a pas eu, au cours des six dernières années, les entretiens professionnels prévus et au moins une action de formation non obligatoire obtiendra un crédit sur son compte personnel de formation (CPF) de 3 000 €.

Autres fiches pratiques sur Fidéliser ses collaborateurs grâce à la formation

Les dispositifs de formation
Plan de développement des compétences
Le congé de formation économique, sociale et syndicale
Le congé de formation CSE

Mise à jour : mars 2021


Ajouter à mes favoris / Etre alerté Partager :



Poser une nouvelle question

Cocher cette case pour rester anonyme
En cliquant sur publier vous acceptez les conditions générales d'utilisation

Protection de vos données  -  Signaler un contenu illicite