SOS EXPERTS
Se connecter / S'abonner Espace Abonnés Espace abonnés

SOS Experts > Juridique et Social > Accueil

Orientation scolaire et formations pour adultes en CHR
Virginie Barret et Jean-Philippe Barret


Accueil SOS Experts
Ajouter à mes favoris / Etre alerté Partager :   Partager sur Facebook Partager sur Twitter Envoyer par email

La validation des acquis de l’expérience (VAE)

La VAE peut être considérée comme un outil de motivation intéressant en termes de gestion des ressources humaines. Elle permet aux salariés d’obtenir tout ou partie d’un diplôme en fonction de leur expérience professionnelle.

La validation des acquis de l’expérience (VAE) est envisageable pour tous les salariés justifiant d’au moins une année d’expérience professionnelle en hôtellerie et ou restauration (CDI, CDD, extra ou contrat de travail temporaire).

Les activités réalisées pendant une période de formation initiale sont prises en compte :
- stage ;
- contrat d’apprentissage ;
- contrat de professionnalisation.
Ainsi que les périodes de formation continue :
- mise en situation en milieu professionnel ;
- préparation opérationnelle à l’emploi (POE) ;
- contrat unique d’insertion.
Elle leur permet d’obtenir un diplôme, un certificat de qualification professionnelle (CQP) ou un titre professionnel.
La préparation peut se faire dans le cadre :
- d’un plan de formation ;
- du compte personnel de formation (CPF).

Refus d’une demande de VAE

En principe, l’employeur ne peut pas refuser le congé VAE, mais il peut reporter le départ du salarié au maximum 6 mois par rapport à la date de début du bilan initialement prévue. Raison invoquée : l’absence du salarié pourrait être préjudiciable au bon fonctionnement de l’entreprise (par exemple, si vous êtes le seul cuisinier dans l’établissement).
Toutefois, la VAE peut être considérée comme un outil de motivation intéressant en termes de gestion des ressources humaines. Elle permet aux salariés d’obtenir tout ou partie d’un diplôme en fonction de leur expérience professionnelle. Ainsi, les tâches, responsabilités, fonctions, missions que vous leur avez progressivement confiées leur permettent éventuellement d’obtenir un diplôme.

À qui s’adresser avant de commencer une démarche de VAE ?

Il est difficile de trouver le bon interlocuteur. Si votre salarié se renseigne auprès des services du rectorat, il sera conseillé sur les diplômes que l’Éducation nationale peut délivrer, du CAP au BTS (voir le portail de la formation et des écoles hôtelières).
Si le salarié se renseigne auprès d’un conseiller exerçant dans une université, il ne pourra l’informer que sur les diplômes délivrés par celle-ci. S’il s’informe à l’Afpa, il sera renseigné sur les certifications de cette association.
Par conséquent, il est préférable que votre salarié s’adresse :
- soit à un centre de bilan de compétences spécialisé en hôtellerie-restauration disposant d’un expert en VAE dans ce domaine ;
- soit à un spécialiste de l’orientation professionnelle spécialisé en accompagnement VAE, notamment dans le domaine de l’hôtellerie-restauration.

Autres fiches pratiques

Le plan de formation
Le compte personnel de formation (CPF)

Mise à jour : février 2020

Ajouter à mes favoris / Etre alerté Partager :   Partager sur Facebook Partager sur Twitter Envoyer par email


Consulter les dernières questions

Rédaction VAE Bac pro et BTS cuisine : quelles sont les activités à valoriser ? (de nathalie michelard)
23/08/18 à 12:59
Avec un CAP services hôteliers : comment obtenir un diplôme de BP gouvernante ? (de Helena Maria moreno)
15/05/17 à 18:08
BTS hôtellerie-restauration : où trouver un exemple de livret 2 ? (de PATRICIA)
16/01/16 à 10:40
Sans diplôme : comment obtenir le titre de "cuisinier" ? (de coco )
27/12/13 à 09:37
Sans diplôme mais avec de l'expérience et les compétences : un salaire de commis de cuisine est proposé, que faire ? (de marmite973)
10/11/13 à 04:42
Autres questions


Poser une nouvelle question

Cocher cette case pour rester anonyme
En cliquant sur publier vous acceptez les conditions générales d'utilisation
Publier

Protection de vos données  -  Signaler un contenu illicite