SOS EXPERTS
Se connecter / S'abonner Espace Abonnés Espace abonnés

SOS Experts > Hygiène > Accueil

Hygiène en fiches pratiques
Romy Carrère et Laurence Le Bouquin


Accueil SOS Experts
Ajouter à mes favoris / Etre alerté Partager :   Partager sur Facebook Partager sur Twitter Envoyer par email

Parasites en hôtellerie : les poux

Cet insecte hématophage parasitent les humains et se transmet par contact corporel. Quelques bonnes pratiques sont à connaître pour y faire face, surtout si un client en a.


© Thinkstock

 Description 

Conséquences 

 Moyens de prévention/élimination 

Le pou est un insecte hématophage, (il se nourrit de sang). 

Il en existe trois sortes : 
- les poux de tête,
- les poux de corps, 
- les poux de pubis ou morpions.

Tous parasitent les humains et se transmettent par contact corporel ou sexuel, direct ou indirect, par l'intermédiaire d'objets de toilette ou objets intimes.

Les lentes sont les oeufs des poux, qui restent bien accrochées à la racine des cheveux ou des poils. Elles éclosent au bout de 7 à 10 jours.

La parasitose à poux s'appelle une pédiculose ou une phtiriase (IST) pour les morpions. Les conséquences sont dermatologiques : irritations ou infections. En l'absence de traitement, les lésions de grattage peuvent s'étendre.


• Limiter les échanges de vêtements (écharpes, bonnets, vestes à capuches…) 

 

• Bonne hygiène corporelle et vestimentaire

 

• Se soigner dès que des démangeaisons anormales apparaissent, au niveau des cheveux ou du corps

 

• Si un client a des poux, nettoyer et désinfecter complètement la chambre après son départ, avec des produits adaptés (vendus en pharmacie). Ne pas oublier la literie, les couvertures, couettes, etc. 

Mise à jour : mai 2020

Ajouter à mes favoris / Etre alerté Partager :   Partager sur Facebook Partager sur Twitter Envoyer par email



Poser une nouvelle question

Cocher cette case pour rester anonyme
En cliquant sur publier vous acceptez les conditions générales d'utilisation

Protection de vos données  -  Signaler un contenu illicite