SOS EXPERTS
Se connecter / S'abonner Espace Abonnés Espace abonnés

SOS Experts > Hygiène > Accueil

Hygiène en fiches pratiques
Romy Carrère et Laurence Le Bouquin


Accueil SOS Experts
Ajouter à mes favoris / Etre alerté Partager :   Partager sur Facebook Partager sur Twitter Envoyer par email

La DGAL : de la fourche à la fourchette

La Direction générale de l'alimentation (DGAL) a un objectif majeur : garantir au consommateur une alimentation saine, en contrôlant toutes les étapes de la production jusqu'à l'assiette. Faisons connaissance avec cette institution.


© Thinkstock

Mangeons tranquille

La DGAL, qui dépend du ministère de l'Agriculture, de l'Agroalimentaire et de la Forêt, veille à la sécurité et à la qualité des aliments à tous les niveaux de la chaîne alimentaire, ainsi qu'à la santé et à la protection des animaux et des végétaux, en coordination avec les services de l'État, en départements et régions, et avec les différents acteurs concernés : professionnels du monde agricole, associations, consommateurs, etc.

Elle élabore le dispositif juridique correspondant à ses missions et en contrôle l'application avec l'appui des services déconcentrés. Au niveau international, elle assure la promotion des modèles alimentaire, sanitaire et phytosanitaire français.

La DGAL représente :
- 4 800 équivalents temps plein (ETP) ;
- 14 000 vétérinaires sanitaires habilités par l'État ;
- 30 laboratoires nationaux de référence ;
- 150 laboratoires d'analyses spécialisés, en majorité départementaux.

En 2018 : 32 000 contrôles en élevage, près de 57 500 inspections d'établissements de la chaîne alimentaire et près de 100 000 lots inspectés à l'importation.

Les domaines d'activité de la DGAL

- La santé et la protection des animaux.
- La santé et la protection des végétaux.
- La sécurité et la qualité des aliments sur toute la chaîne alimentaire (du champ à l'assiette).
- La politique publique de l'alimentation.
- L'élaboration de la règlementation et son contrôle.
- La surveillance biologique du territoire.
- La gestion des alertes sanitaires d'origine alimentaire.
- La certification pour l'exportation.
- La promotion de pratiques respectueuses de la santé publique et de l'environnement.
- Les contrôles à l'importation.
- La lutte contre la fraude dans le domaine sanitaire.

Des contrôles renforcés

Des contrôles et des inspections d'établissements sont effectués tout au long de l'année. La DGAL coordonne les contrôles réalisés par les agents de la direction départementale de la protection des populations (DDPP) et de la direction départementale de la cohésion sociale et de la protection des populations (DD(CS)PP) en matière de sécurité sanitaire. 

Des contrôles renforcés ont aussi lieu pendant les périodes estivales et en fin d'année. L'opération 'fêtes de fin d'année' - des contrôles renforcés réalisés chaque année sur les produits festifs - menée en 2016-2017, a révélé 3,6 % de non-conformités dans la restauration commerciale (une baisse notable par rapport à l'année précédente : 10,2 %) et a conduit à 42  fermetures d'établissements. Les contrôles portent sur le respect des règles d'hygiène, la mise en place de mesures appropriées pour garantir la qualité sanitaire et sur la présence éventuelle de contaminants. Cette action mobilise près de 4 000 agents. La dernière opération s'est déroulée du 7 novembre 2017 au 12 janvier 2018.

Trois grands services

La DGAL comprend trois services distincts :

- le service des actions sanitaires en production primaire (SASPP), dédié à la santé et à la protection des animaux et des végétaux.

- Le service de l'alimentation (SA), chargé de la politique nationale de l'alimentation et de la sécurité sanitaire des denrées alimentaires.

- Le service de la gouvernance et de l'international dans les domaines sanitaire et alimentaire (SGISA) qui intervient dans les affaires internationales, l'importation et l'exportation, et coordonne les activités transversales (budget, ressources humaines, organisation, fonctionnement des laboratoires…).

S'y ajoutent des missions transversales : gestion des urgences sanitaires, lutte contre la délinquance sanitaire, management par la qualité de cet organisme d'inspection et optimisation des actions. Avec en plus ses rôles dans la prévention du gaspillage alimentaire, l'organisation de l'aide alimentaire ou encore la gestion des nouveaux contaminants, la DGAL est une institution au coeur de l'actualité et de notre assiette.

Mise à jour : mai 2020

Ajouter à mes favoris / Etre alerté Partager :   Partager sur Facebook Partager sur Twitter Envoyer par email


Consulter les dernières questions

Hygiène en fiche pratique : une nouvelle page pour tout savoir sur la DGAL (de L'Hôtellerie Restauration)
03/03/16 à 15:15
Autres questions


Poser une nouvelle question

Cocher cette case pour rester anonyme
En cliquant sur publier vous acceptez les conditions générales d'utilisation

Protection de vos données  -  Signaler un contenu illicite