SOS EXPERTS
Se connecter / S'abonner Espace Abonnés Espace abonnés

SOS Experts > Équipements et Nouvelles Technologies > Accueil

Matériels et équipements en CHR : faire son choix
Jean-Gabriel du Jaiflin


Accueil SOS Experts
Ajouter à mes favoris / Etre alerté Partager :   Partager sur Facebook Partager sur Twitter Envoyer par email

Comment chauffer une terrasse fermée

À partir du printemps 2021 le chauffage des terrasses ouvertes va être interdit en France, comme c’est déjà le cas à Rennes. Les négociations finales sont en cours, précise Barbara Pompili, ministre de la Transition écologique, justifiant ce délai par la crise du Covid-19. En premier lieu, vous devez vous conformer à la réglementation municipale de votre commune concernant les terrasses se situant sur le domaine public.

Terrasse fermée

Si la terrasse est conçue comme une salle supplémentaire, totalement fermée (y compris les portes), dont les fenêtres peuvent être ouvertes en vue d’aérer les locaux comme préconisé par le protocole sanitaire, alors cette salle répondra aux mêmes règles que celles qui s’imposent à l’établissement : règles d’hygiène et d’accessibilité, interdiction de fumer, etc. Si elle se trouve sur le domaine public, la terrasse devra être rapidement démontable, et les installations de chauffage également. Des solutions classiques peuvent être envisagées :
- radiateurs (démontables) dépendant du chauffage central du restaurant ;
- chauffage électrique à convecteur ou climatisation réversible ;
- plancher ou plafond chauffant avec, pour l’été, une possibilité de refroidissement par eau glacée ;
- vitrage chauffant.
- si le toit de la terrasse est fixe, vous pouvez éventuellement prévoir la pose de panneaux solaires.

Que dit la législation

Si votre chauffage est au gaz de ville ou en bouteille Les bouteilles de gaz butane peuvent être utilisées et stockées indifféremment à l’extérieur ou à l’intérieur. En revanche, les bouteilles de gaz propane doivent être impérativement stockées et utilisées à l’extérieur de l’établissement. Le local où sont stockées les bouteilles de gaz doit disposer d’une ventilation basse (30 cm du sol) et haute (1,80 m). Le stockage en cave ou en sous-sol est interdit.
Vous devrez suivre le règlement de sécurité qui comprend :
- le chapitre VI du titre 1 du livre 11 traite des installations au gaz et aux hydrocarbures liquéfiés, ERP du premier groupe, dans les articles GZ ;
- les articles GZ du règlement de sécurité ont été complétés et modifiés en dernier lieu par l’arrêté du 23 janvier 2004 ;
- l’arrêté du 23 mars 1965 portant approbation du règlement de sécurité contre les risques d’incendie et de panique dans les établissements recevant du public (ERP).

Si votre chauffage est électrique Les installations électriques doivent répondre à la norme NF C15-100 2002 et 2005, avec une protection des appareils IP 45. C’est la norme officielle régissant la sécurité relative aux installations électriques basse tension. Une attention et une protection particulières devront être apporté aux câbles au sol ou aériens alimentant votre terrasse.

Terrasse ouverte ou contre-terrasse

Le chauffage de ces terrasses devrait être interdit à partir du printemps prochain. Il ne resterait alors aux professionnels que la solution de proposer des couvertures aux clients, notamment pour les fumeurs souhaitant consommer en terrasse. Les textes à venir apporteront davantage de précisions sur les types d’installations interdites.

Autre fiche pratique sur les terrasses

Terrasses : conseils d'aménagement

Mise à jour : janvier 2021

Ajouter à mes favoris / Etre alerté Partager :   Partager sur Facebook Partager sur Twitter Envoyer par email



Poser une nouvelle question

Cocher cette case pour rester anonyme
En cliquant sur publier vous acceptez les conditions générales d'utilisation

Protection de vos données  -  Signaler un contenu illicite