SOS EXPERTS
Se connecter / S'abonner Espace Abonnés Espace abonnés

SOS Experts > Produits et Boissons > Accueil

Fruits et légumes : dictionnaire
Frédéric Jaunault


Accueil SOS Experts
Ajouter à mes favoris / Etre alerté Partager :


Coing
Fruit du cognassier

FAMILLE

Des Rosacées.

DESCRIPTIF

C‘est un petit arbre pouvant atteindre 4 à 7 m, il est cultivé dans toute l'Europe et particulièrement dans le Bassin méditerranéen. Ces arbres donnent de belles grandes fleurs roses solitaires dès avril ou mai ; mais ce n'est qu'en octobre que les fruits sont récoltés. Le coing est un fruit arrondi et piriforme de couleur jaune verdâtre, duveteux, âpre au goût astringent, et non comestible cru. Son parfum est très agréable mais soutenu, sa chair très parfumée est dure blanchâtre avec des pépins en son centre.

HISTOIRE

Il prend ses origine en Perse, il fut apprécié des grecs et des romains , on croyait que ce fruit éloignait les mauvaises influences. On s’en servait dans les rites du mariage. Les romains utilisaient son huile essentielle en parfumerie. A Athènes le coing passait pour être le fruit de Vénus que la jeune épouse devait manger avant de rentrer dans la chambre nuptiale.

PROVENANCE

- Bassin méditerranéen ;

- Drôme ;

- Savoie ;

- Bouches du Rhône.

VARIÉTÉS

VARIÉTÉS

CARACTÉRISTIQUES
(Aspects et Propriétés culinaires)

«Cognassier du Portugal» Fruits en poire
Vigoureux mais lent à produire
«Monstrueux de Vranja» Originaire de Serbie
Port érigé et donne de gros fruits allongés
«Champion» Fruits plus doux et ronds
«Maliformis» Fruit en forme de pomme

CONSERVATION ET ACHAT

Comme la poire, le coing ne mûrit pas bien sur l'arbre. On le cueille donc à maturité, mais pas trop mûr, puis on le laisse mûrir à des températures oscillant entre 14 et 19 degrés. Choisir des coings charnus, fermes et intacts, à la peau particulièrement jaune. Des fruits très murs sont souvent tachés, ce qui n'a guère d'importance si on les cuit immédiatement. Délaisser des coings durs et très verts, qui ne sont pas mûrs. La mince peau du coing, d'abord verte, devient jaune lorsque le fruit est mûr. On le trouve sur le bassin méditerranéen sur les marchés, plus rarement dans le Nord, sauf dans les magasins spécialisés. On le trouve également en pâte, ou en confiture. Vous pouvez en faire des bocaux de compote. Le coing se congèle très bien en purée, sucré ou non sucré. Cependant, il ne présente aucun intérêt de le congeler. Laisser mûrir le coing encore vert à température ambiante. Réfrigérer le coing mûr en l'enveloppant individuellement, il se conservera quelques semaines s'il est dans de bonnes conditions.

UTILISATION

Le coing a une chair très parfumée qui remplit la pièce d'une odeur suave, il est cependant immangeable cru. Il sert dans de nombreuses préparations pour les confitures, gelées ou pâtes de fruits, du fait de sa forte teneur en pectine, mais vous pouvez l'utiliser en cuisine comme légume avec de la volaille, viande blanche ou en pâtisserie. De toute manière, il faut bien le cuire pour l'apprécier (il est immangeable cru car sa chair ferme sèche est astringente) : telle une poêlée de coings caramélisés. On prépare avec les pépins de coing un cosmétique : la bandoline des coiffeurs, parfois il entre également dans la préparation de certains collyres.

VALEUR CALORIFIQUE

Pour 100 g de coings : 45 calories.

SANTÉ

Voilà un fruit nutritif, outre le fait qu'il contienne du tanin, de la pectine, de l'acide malique et du sucre, il possède des fibres donc des vertus adoucissantes et bénéfiques aux intestins, foie, estomac et bronches. Attention cependant de le consommer en pâte ou l'apport de sucre est important, alors pour préparer vos gelées ou compotes, utilisez du sucre de canne non raffiné et éviter d'en abuser. Un détail pour vos enfants, la gelée de coing est très bénéfique pour leurs diarrhées. Le coing est une bonne source de potassium, il contient de la vitamine C et du cuivre. On dit le coing astringent et apéritif.

ANECDOTE OU PROVERBE

Le mot marmelade vient du mot portugais marmelada qui signifie "confiture de coing" «marmelo».

RECETTES

- Gelée de coing ;

- Fricassée de dinde aux coing ;

- Coqs de bruyère aux coings ;

- Coings farcis au boeuf ou au veau ;

- Ratafia aux coings.


Ajouter à mes favoris / Etre alerté Partager :



Poser une nouvelle question

Cocher cette case pour rester anonyme
En cliquant sur publier vous acceptez les conditions générales d'utilisation

Protection de vos données  -  Signaler un contenu illicite