SOS EXPERTS
Se connecter / S'abonner Espace Abonnés Espace abonnés

SOS Experts > Juridique et Social > Accueil

Covid -19 : principales aides aux CHR et mesures à respecter
la Rédaction de l'Hôtellerie-Restauration


Accueil SOS Experts
Ajouter à mes favoris / Etre alerté Partager :


Suppression du port du masque dans les transports

Annoncé par Olivier Véran, un décret du 13 mai vient entériner la fin du port du masque dans les transports publics, dans les avions, les navires. Texte qui prévoit aussi un allègement progressif des conditions de déplacement entre l’hexagone et les outre-mer.

Fin de l’obligation du port du masque

Depuis le 28 février 2022, le port du masque n’était déjà plus obligatoire dans les lieux, services et évènements soumis au pass vaccinal. Le personnel comme les clients des bars et restaurants n’étaient plus obligés de porter le masque dans la mesure où ces lieux étaient soumis à l’obligation du pass vaccinal.

À partir du 14 mars, le port du masque n’est plus imposé dans aucun des lieux où il s’imposait encore à l’exception des transports collectif de voyageurs et des établissements de santé. Il n’est plus nécessaire de porter le masque dans les établissements hôteliers ni pour la clientèle ni pour le personnel. De même le port du masque n’est plus nécessaire dans les commerces, les entreprises, les écoles, les lieux de culte…

À compter du lundi16 mai, l’obligation du port du masque est supprimée dans les transports public, mais aussi dans les avions, les navires, bus. Toutefois, le masque restera obligatoire dans les établissements médicaux, tels les hôpitaux et les Ehpad.

Pour autant, si le port du masque n’est plus obligatoire dans une majorité de lieux, le gouvernement recommande fortement aux personnes fragiles du fait de leur âge ou de leurs pathologies de maintenir le port du masque dans les lieux clos et les grands rassemblements.

Allègement des conditions de déplacement entre l’hexagone et les outre-mer

- Les motifs impérieux depuis ou vers les outre-mer ne seront plus obligatoires pour les passagers non-vaccinés, à l’exception de Wallis-et-Futuna ;
- Un test négatif à la Covid-19 ne sera plus demandé à l’embarquement pour les passagers vaccinés ;
Le port du masque ne sera plus obligatoire dans les déplacements, y compris en avion. Il reste néanmoins un moyen efficace de se protéger et de protéger les autres dans les espaces clos, tient à rappeler le ministère des Outre-Mer.

Cette réduction tient compte de l’amélioration de la situation épidémique au niveau national et du recul des niveaux d’hospitalisation, même si la 5e vague n’est pas encore terminée et que la vigilance de chacune et de chacun doit rester de mise.

Enfin, il convient de rappeler que seule la vaccination permet de lutter efficacement et durablement contre le virus.

Décret no 2022-807 du 13 mai 2022 modifiant le décret no 2021-699 du 1er juin 2021 prescrivant les mesures générales nécessaires à la gestion de la sortie de crise sanitaire

Mise à jour : 16 mai 2022


Ajouter à mes favoris / Etre alerté Partager :


Consulter les dernières questions

Qu'en est-il du pass et/ou de l'obligation sanitaire pour les salariés ? (de Yves & Fabienne)
11/04/22 à 16:42
Autres questions


Poser une nouvelle question

Cocher cette case pour rester anonyme
En cliquant sur publier vous acceptez les conditions générales d'utilisation

Protection de vos données  -  Signaler un contenu illicite