SOS EXPERTS
Se connecter / S'abonner Espace Abonnés Espace abonnés

SOS Experts > Juridique et Social > Accueil

Covid -19 : principales aides aux CHR et mesures à respecter
la Rédaction de l'Hôtellerie-Restauration


Accueil SOS Experts
Ajouter à mes favoris / Etre alerté Partager :


Le Prêt Croissance TPE, une réponse aux besoins d’investissements immatériels nécessaires à la reprise

Par Sylvie Soubes

Alors que le PGE doit prendre fin le 31 décembre 2021, Bpifrance propose le prêt Croissance TPE qui vise à faciliter les investissements immatériels pour les petites entreprises. Cette offre de prêt bénéficie du soutien financier de l’Etat, dans le cadre du Plan de Relance 2021. Peuvent en bénéficier, les entreprises de plus de 3 ans à compter de son immatriculation au Registre du Commerce ou Registre des Métiers, ayant entre 3 et 50 salariés. Elle doit être localisée sur le territoire des régions accompagnant ce dispositif.

Ce qu'il faut savoir

• Montants du prêt : entre 10 000 euros et 50 000 euros, sans garantie ni caution personnelle.
• Le montant du prêt est au plus, inférieur ou égal au montant des fonds propres ou quasi fonds propres de l'emprunteur.
• Taux préférentiel (TMO minoré de 0,05 %). La durée du prêt peut s’étendre jusqu’à 5 ans, dont un an de différé en capital.
• L'aide est proposée en partenariat avec les régions qui financent le dispositif.

Les dépenses éligibles couvrent les besoins suivants (attention il ne doit pas s’agir d’une restructuration financière) :
• Investissements immatériels : digitalisation, mise aux normes, dépenses liées au respect de l’environnement, sécurité, recrutement et formation, frais de prospection, dépenses de publicité et de marketing).
• Investissements corporels ayant une faible valeur de gage : travaux d’aménagement, matériel conçu ou réalisé par l’entreprise pour ses besoins propres, matériel informatique, l’augmentation du BFR générée par le projet de développement.
• L’augmentation du besoin en Fonds de Roulement générée par le projet de développement.

Le prêt est obligatoirement assorti d’un partenariat financier d’un montant supérieur ou égal sous la forme d’un financement bancaire, d’un apport en capital des actionnaires, d’apports en quasi fonds propres, de crowdfunding, etc
Le dispositif est déployé au niveau national dans le cadre du plan de relance en 2021. Pour en Le délai de traitement du dossier peut être court si tous les documents sont conformes. Le montant du prêt sera versé en une seule fois sur présentation d'une preuve de décaissement du prêt bancaire associé ou de l’attestation de déblocage des fonds (apport en capital).
Pour en savoir davantage, vous devez contacter votre bureau régional Bpifrance


Mise à jour : 10 juin 2021


Ajouter à mes favoris / Etre alerté Partager :



Poser une nouvelle question

Cocher cette case pour rester anonyme
En cliquant sur publier vous acceptez les conditions générales d'utilisation

Protection de vos données  -  Signaler un contenu illicite