SOS EXPERTS
Se connecter / S'abonner Espace Abonnés Espace abonnés

SOS Experts > Juridique et Social > Accueil

Covid -19 : principales aides aux CHR et mesures à respecter
la Rédaction de l'Hôtellerie-Restauration


Accueil SOS Experts
Ajouter à mes favoris / Etre alerté Partager :


Les solutions envisagées face au mur de dette

Sylvie Soubes

1er juin - Didier Chenet, président du GNI fait le point sur les éléments de crispation entre le secteur et ce qui a été mis en place par le Gouvernement.

Il faut permettre aux entreprises de faire face au mur de dettes qu’elles vont devoir affronter tout en continuant d’investir afin de répondre à l’évolution de la demande. J’ai renouvelé ainsi notre proposition de travailler rapidement à la mise à disposition d’un outil de restructuration de leurs dettes pour nos entreprises, qu’il s’agisse du PGE ou des dettes financières contractées avant la crise sanitaire. Il est indispensable qu’elles puissent concentrer l’ensemble de leurs dettes dans un prêt unique dont l‘État pourra garantir une partie.

Le projet de Loi de finances rectificative présenté dans les prochains jours devrait intégrer des mesures visant à faciliter le recours au mécanisme de report en arrière des déficits. Cette mesure, appelée aussi « carry back » que le GNI défend depuis mai 2020, pourrait soulager fortement la trésorerie des entreprises estime l'organisation professionnelle qui rappelle que cet outil permet en effet à une entreprise, qui a réalisé un déficit fiscal au titre d’une année, de récupérer sous la forme d’une créance une partie de l’impôt sur les sociétés versé l’année précédente, lorsque l’entreprise avait dégagé des bénéfices. Une bonne nouvelle selon Didier Chenet, président du GNI

Mise à jour : 01 juin 2021


Ajouter à mes favoris / Etre alerté Partager :



Poser une nouvelle question

Cocher cette case pour rester anonyme
En cliquant sur publier vous acceptez les conditions générales d'utilisation

Protection de vos données  -  Signaler un contenu illicite