SOS EXPERTS
Se connecter / S'abonner Espace Abonnés Espace abonnés

SOS Experts > Juridique et Social > Accueil

Covid -19 : principales aides aux CHR et mesures à respecter
la Rédaction de l'Hôtellerie-Restauration


Accueil SOS Experts
Ajouter à mes favoris / Etre alerté Partager :


Confinement : les restrictions applicables en Outre-Mer

Pascale Carbillet

L’état d’urgence sanitaire a été décrété en Guadeloupe, à Saint-Martin et Saint-Barthélemy. Il était déjà en vigueur pour la Guyane, la Martinique et La Réunion. Le confinement a été rétabli dans trois départements : la Guadeloupe, la Martinique et La Réunion.

L’état d’urgence sanitaire est une mesure exceptionnelle qui permet aux pouvoirs publics de prendre des mesures visant notamment à restreindre la circulation des personnes, imposer un couvre-feu ou réglementer l’ouverture des commerces.
Un décret du 13 juillet 2021 publié au Journal Officiel du 14 juillet, précise que l’état d’urgence sanitaire est déclaré sur les territoires de La Réunion et de la Martinique à compter du 14 juillet 2021 à 0 heure.
Un décret du 28 juillet 2021 étend l’état d’urgence sanitaire à la Guadeloupe, Saint-Martin et Saint-Barthélemy.
Le projet de loi relatif à la gestion de la crise sanitaire prévoit que l’état d’urgence sanitaire pour ces territoires sera prolongé jusqu’au 30 septembre 2021.
Face à la dégradation rapide de la situation dans ces départements, les préfets ont décidé de renforcer les mesures permettant de freiner la progression de l’épidémie.

Guadeloupe

À compter du 5 août, le confinement est remis en place pour au moins trois semaines. Les déplacements hors domicile en journée seront restreints.

Le couvre-feu a été avancé à 19 h, jusqu’à 5 h du matin. Pendant cette période, les déplacements sont interdits, sauf motifs dérogatoires strictement limités. De 5h à 19h, les sorties et les déplacement au-delà de 5 km autour de son domicile sont soumis à attestation.

Les restaurants sont ouverts uniquement pour la vente à emporter, en journée. Les bars sont fermés.

 

Guyane

Les communes de la Guyane sont classées selon le niveau et l’évolution du taux d’incidence glissant sur 7 jours des cas positifs à la Covid-19 en zone verte ou en zone orange.

Un couvre-feu a été instauré de :
- 21 h 00 à 5 h 00 dans les communes classées en zone verte ;
- 20 h 00 à 5 h 00 dans les communes classées en zone orange.

Les déplacements de personnes hors de leur lieu de résidence sont interdits pendant les horaires de couvre-feu, fixés tous les jours de la semaine, sauf pour des motifs dérogatoires strictement énumérés par l’arrêté préfectoral.

Restaurants et débits de boissons : sur l’ensemble du territoire, les restaurants, les débits de boissons à consommer sur place et les commerces ambulants sont ouverts au public dans les conditions suivantes :
Par dérogation aux horaires de couvre-feu, l’accueil du public peut se faire, tous les jours de la semaine, au plus tard jusqu’à 23 h 00, dans le respect du protocole sanitaire national prévu pour la réouverture des restaurants.
Pour permettre à leurs clients de justifier leur déplacement au-delà de l’heure d’interdiction de circulation, les restaurateurs et les commerçants ambulants leur remettent une facture avec mention du jour et de l’heure de son édition ;

Possibilité de faire des livraisons, sans restriction d’horaire.

L’accueil du public dans les restaurants et les débits de boissons à consommer sur place, s’effectue dans les salles fermées équipées d’un système de purification de l’air conditionné ou terrasses extérieures et aux espaces de plein air, dans les espaces couverts, dont deux côtés au minimum permettent la circulation libre de l’air par des ouvertures au moins égales à la moitié de leur surface et ne pouvant être obstruées.

Seules les personnes assises peuvent être accueillies, une même table ne peut regrouper que 6 personnes venues ensemble. Une distance minimale de deux mètres est garantie entre les chaises occupées par chaque personne, sauf si une paroi fixe ou amovible assure une séparation physique. La capacité maximale d’accueil de l’établissement, limitée à 1 personne pour 8 m² de la surface ouverte au public, est affichée et visible depuis la voie publique ;

L’arrêté rappel l’obligation du cahier de rappel. Chaque personne accueillie renseigne individuellement sur un support spécifiquement prévu à cet effet ses nom et prénom, ainsi que les informations permettant de la contacter

Les discothèques et tous autres établissements à caractère commercial ayant pour objet l’exploitation d’une piste de danse sont fermés au public.

Martinique

Le couvre-feu a été avancé à 19 heures jusqu’à 5 heures du matin . De 5 heures à 19 heures, les sorties et déplacements au-delà de 1 km autour de son domicile sont soumis à attestation. De 19 heures à 5 heures, seuls les déplacements pour motifs impérieux sont autorisés et doivent être justifiés.

L’accès aux plages est interdit.

Les restaurants et débits de boissons sont fermés, sauf pour la vente à emporter.

Les hôtels font partie des établissements autorisés à accueillir du public, notamment pour assurer les nuitées des personnes en déplacement professionnel. Les restaurants et bars d’hôtels doivent demeurer fermés. Les activités de room service sont autorisées.

La Réunion

Un couvre-feu est instauré de 19 heures à 5 heures du matin sur l’ensemble du territoire. Seules les personnes qui présentent une attestation de déplacement dérogatoire peuvent se déplacer pendant les horaires de couvre-feu.

En dehors des périodes de couvre-feu, seuls les déplacements dans un rayon de 10 km autour du domicile sont autorisés. Le périmètre est réduit à un rayon de 5km le dimanche. Aucune attestation n’est nécessaire pour ces déplacements.

Fermeture des bars et restaurants y compris en terrasse, sauf pour les activités de vente à emporter.

 

Saint-Barthélemy et Saint-Martin

À compter du jeudi 5 août et jusqu’au vendredi 20 août à 5 heures du matin, un couvre-feu est mis en place sur les deux îles de 22 h 00 à 5 heures du matin afin de limiter les déplacements et les rassemblements qui augmentent les risques de contamination.

Les déplacements sont interdits de 22 h 00 à 5 heures du matin, sauf motif impérieux. Les personnes devant se déplacer sur ces créneaux horaires doivent se munir d’une attestation dérogatoire et de justificatifs permettant de justifier de sa situation.

Pour les déplacements professionnels une attestation est à faire signer par l’employeur. Elle sera valide pour l’ensemble de la période de couvre-feu. Les restaurants et débits de boissons pourront accueillir des clients jusqu’à cet horaire dans le respect du protocole sanitaire.

La vente d’alcool à emporter et sa consommation sur la voie publique restent interdites à partir de 18 h.

Mise à jour : 19 août 2021


Ajouter à mes favoris / Etre alerté Partager :



Poser une nouvelle question

Cocher cette case pour rester anonyme
En cliquant sur publier vous acceptez les conditions générales d'utilisation

Protection de vos données  -  Signaler un contenu illicite