SOS EXPERTS
Se connecter / S'abonner Espace Abonnés Espace abonnés

SOS Experts > Juridique et Social > Accueil

Covid -19 : principales aides aux CHR et mesures à respecter
la Rédaction de l'Hôtellerie-Restauration


Accueil SOS Experts
Ajouter à mes favoris / Etre alerté Partager :


Prolongation de l’aide coût fixe consolidation pour le mois de février

Le ministère de l’Économie et des Finances tient à rappeler que les dispositifs d’aide aux entreprises dans le cadre de l’épidémie de Covid-19 prennent fin progressivement. Le dernier guichet, coûts fixes février 2022, sera clôturé le 15 juin 2022. Seules les instructions closes avant le 30 juin 2022 pourront donner lieu à l’octroi d’une aide. Les entreprises doivent donc veiller à envoyer des demandes complètes et cohérentes au plus tard le 15 juin 2022 minuit. Tous les formulaires seront fermés une fois cette date passée.

Un décret du 2 mai 2022 prolonge pour le mois de février 2022 les aides dites "coûts fixes consolidation" et "nouvelle entreprise consolidation" visant à compenser les charges fixes non couvertes des entreprises dont l’activité est particulièrement affectée par l’épidémie de Covid-19.

En raison d’un rebond de l'épidémie de covid-19 fin 2021, le gouvernement a mis en place un dispositif "coûts fixes consolidation" pour les mois de décembre 2021 et de janvier 2022 à destination des entreprises créées avant le 1er janvier 2019, et qui continuaient de subir les effets de la crise (Décret n° 2022-111 du 2 février 2022). Le montant de la subvention correspond à une partie des charges fixes supportées par l'entreprise.

Puis par un décret n°2022-221 du 21 février 2022, il a instauré un dispositif similaire "nouvelle entreprise consolidation" pour les entreprises récentes, c’est-à-dire celles créées entre le 1er janvier 2019 et le 31 octobre 2021.

Le décret du 2 mai 2022 prolonge simplement ces deux dispositifs pour le mois de février 2022, sans modifier les conditions d’éligibilité propre à chaque dispositif.

Les conditions d’éligibilité

L’aide coût fixe consolidation s’adresse aux entreprises ayant été créées avant le 1er janvier 2019, et remplissant pour la période éligible comprise entre le 1er février et le 28 février 2022, les conditions suivantes au jour de la demande :
- Exercer une activité principale dans les secteurs S1 et S1bis (concerne le secteur des CHR).
- Au cours de la période mensuelle éligible, avoir subi une perte de chiffre d’affaires d’au moins 50 %.
- Disposer d’un excédent brut d’exploitation coûts fixes consolidation négatif.

L’aide nouvelle entreprise consolidation s’adresse aux entreprises créées entre le 1er janvier 2019 et le 31 octobre 2021, et remplissant pour la période éligible comprise entre le 1er février et le 28 février 2022, les conditions suivantes au jour de la demande :
- Exercer une activité principale dans les secteurs S1 et S1bis (concerne le secteur des CHR).
- Au cours de la période mensuelle éligible, avoir subi une perte de chiffre d’affaires d’au moins 50 %.
- Disposer d’un excédent brut d’exploitation coûts fixes consolidation négatif.

Comment définir la perte de chiffre d’affaires

La perte de chiffre d’affaires pour le mois éligible est définie comme la différence entre, d’une part, le chiffre d’affaires constaté au cours du mois et, d’autre part, le chiffre d’affaires de référence défini comme :
- Pour les entreprises créées entre le 1er janvier 2019 et le 31 mai 2019, le chiffre d’affaires mensuel moyen de l’année 2019.
- Pour les entreprises créées entre le 1er juin 2019 et le 29 février 2020, le chiffre d’affaires mensuel moyen sur la période comprise entre la date de création de l’entreprise et le 29 février 2020.
- Pour les entreprises créées entre le 1er mars 2020 et le 31 octobre 2021, le chiffre d’affaires mensuel moyen réalisé entre le 1er août 2021 ou, si elle est postérieure, la date de création de l’entreprise, et le 30 novembre 2021.

Le montant de l’aide

Les deux aides prennent la forme d’une subvention dont le montant s'élève à 70 % de l’opposé mathématique de l’excédent brut d’exploitation (EBE) coûts fixes consolidation de février 2022. Ce taux est porté à 90 % pour les petites entreprises, c’est-à-dire les entreprises de moins de 50 salariés et dont le chiffres d’affaires annuel n’excède pas 10 millions d’euros.

L'EBE coûts fixes consolidation est calculé ou vérifié par un expert-comptable ou par un commissaire aux comptes, tiers de confiance, à partir du grand livre de l'entreprise ou de la balance générale à l'aide de la formule suivante :

EBE = Recettes + subventions d'exploitation - achats consommés - consommations en provenance de tiers - charges de personnels - impôts et taxes et versements assimilés - redevances versées + redevances reçues.

Date limite dépôt de la demande

La demande au titre de la période mensuelle éligible de février 2022 doit être déposée par voie dématérialisée, sur le site www.impots.gouv.fr, avant le 15 juin 2022.

Décret no 2022-221 du 21 février 2022 instituant une aide dite «nouvelle entreprise consolidation» visant à compenser les charges fixes non couvertes des entreprises créées entre le 1er janvier 2019 et le 31 octobre 2021 dont l’activité est particulièrement affectée par l’épidémie de covid-19

Décret no 2022-111 du 2 février 2022 instituant une aide dite «coûts fixes consolidation» visant à compenser les charges fixes non couvertes des entreprises dont l’activité est particulièrement affectée par l’épidémie de covid-19

Décret no 2022-768 du 2 mai 2022 prolongeant, au titre de février 2022, l’aide dite «coûts fixes consolidation» instaurée par le décret no 2022-111 du 2 février 2022 et l’aide dite «nouvelle entreprise consolidation» instaurée par le décret no 2022-221 du 21 février 2022

Mise à jour : 10 mai 2022


Ajouter à mes favoris / Etre alerté Partager :


Consulter les dernières questions

Aide coûts fixes : qu'en est-il du deuxième établissement ? (de Didier CALONNE)
09/06/22 à 17:14
Aide aux coûts fixes : pourra-t-elle être obtenue pour les mois d'octobre, novembre et décembre 2021 ? (de Raepsaet THIERRY)
10/11/21 à 16:44
Pass sanitaire : a-t-on droit à une aide pour compenser la perte de chiffre d'affaires ? (de franck romano)
25/10/21 à 10:04
Autres questions


Poser une nouvelle question

Cocher cette case pour rester anonyme
En cliquant sur publier vous acceptez les conditions générales d'utilisation

Protection de vos données  -  Signaler un contenu illicite