SOS EXPERTS
Se connecter / S'abonner Espace Abonnés Espace abonnés

SOS Experts > Juridique et Social > Accueil

Droit du travail en CHR (+ modèles de contrats et fiches de paie)
Pascale Carbillet


Accueil SOS Experts
Ajouter à mes favoris / Etre alerté Partager :   Partager sur Facebook Partager sur Twitter Envoyer par email

Retraite, mode d’emploi

Quelles sont les règles applicables pour l'âge de départ à la retraite, les durées de cotisation requises ainsi que vos droits à l’information.

À quel âge peut-on partir à la retraite ?

L’âge minimum pour obtenir votre retraite de base, également appelé « âge légal de départ à la retraite » ou « âge de partir à la retraite » varie de 60 à 62 ans, selon votre année de naissance. Depuis la réforme de 2010, il est resté à 60 ans pour les personnes nées avant le 1er juillet 1951. Pour celles nées après cette date, l'âge légal de départ à la retraite a été progressivement rallongé (conformément au tableau ci-dessous), jusqu'à atteindre 62 ans pour les personnes nées après le 1er janvier 1955.


Date et année de naissance

Âge légal de départ à la retraite

Age du taux plein

Du 1er juillet  au 31 décembre 1951

60 ans et 4 mois

65 ans et 4 mois

1952

60 ans et 9 mois

65 ans et 9 mois

1953

61 ans et 2 mois

66 ans et 2 mois

1954

61 ans et 7 mois

66 ans et 7 mois

A partir de 1955

62 ans

67 ans

Combien de trimestres faut-il avoir cotisé ?

Même si vous avez l'âge de partir à la retraite, cela ne signifie pas forcément que vous bénéficiez de la retraite à taux plein. Pour cela, il faut avoir travaillé une durée minimale. La durée d’assurance pour le taux plein varie de 162 trimestres pour les personnes nées en 1950 à 172 trimestres (soit 43 ans) pour celles nées à partir de 1973.


Année de naissance

Durée d'assurance

1949

161 (40,25 ans)

1950

162 (40,5 ans)

1951

163 (40,75 ans)

1952

164 (41 ans)

1953 et 1954

165 (41,25 ans)

1955 à 1957

166 (41,5 ans)

1958 à 1960

167 (41,75 ans)

1961 à 1963

168 (42 ans)

1964 à 1966

169 (42,25 ans)

1967 à 1969

170 (42,5 ans)

1970 à 1972

171 (42,75 ans)

1973 et après

172 (43 ans)

Qu'est-ce que la durée d'assurance ?

C'est le nombre de trimestres engrangés durant votre carrière. Cela comprend les périodes d'assurance (trimestres directement cotisés à l'assurance vieillesse en tant que salarié), mais aussi les périodes assimilées ainsi que toute situation ouvrant droit à majoration de trimestre. En effet, certaines périodes non travaillées sont assimilées à des périodes d'assurance, à condition d'être assuré social.
Sont notamment prises en compte les périodes suivantes :
- période de maladie indemnisée (un trimestre validé pour chaque période de 60 jours d'indemnisation) ;
- maternité (un trimestre validé durant le trimestre civil au cours duquel est survenu l'accouchement) ;
- les périodes de chômage (un trimestre validé par période de 50 jours de chômage), dans des limites qui varient selon que le chômage est indemnisé ou non.

Certaines situations ouvrent droit à une majoration du nombre de trimestres retenus pour calculer la durée d'assurance. Par exemple, les femmes peuvent bénéficier de la majoration maternité : quatre trimestres par enfant leur sont accordés au titre de la grossesse et de l'accouchement. Depuis 2010, il existe une majoration de quatre trimestres au titre de l'éducation de l'enfant. Contrairement aux trimestres accordés au titre de la maternité, cette majoration ne bénéficie pas exclusivement à la mère et peut être attribuée au père.

Les salariés d'au moins 65 ans qui continuent à travailler et qui ne justifient pas encore de la durée d'assurance nécessaire pour bénéficier d'une pension retraite à taux plein peuvent bénéficier d'une majoration de leur durée d'assurance. Le taux de cette majoration est fixé à 2,5 %.

Comment les trimestres sont-ils décomptés ?

Les trimestres sont validés en fonction du montant du salaire soumis à cotisations, sans tenir compte de la durée réelle de l'activité ni du moment de l'année où vous avez travaillé.
Pour valider un trimestre, votre salaire brut doit être au moins égal à 200 fois le taux horaire du smic au 1er janvier de l'année concernée. Un assuré ne peut pas valider plus de 4 trimestres par an.

Un droit à l'information sur la retraite du salarié

Une loi de 2003 a institué un droit à l'information sur la retraite. Ce qui permet à chaque assuré, sans qu'il n'ait de démarche à effectuer, de recevoir un document d'information générale sur sa retraite au début de sa carrière, un courrier commun de ses organismes de retraite obligatoire récapitulant l'ensemble de ses droits et, à partir de 55 ans, une estimation du montant de sa future retraite.

Information générale pour les primo-cotisants

Un document d'information générale vous est délivré, par voie postale ou électronique. Il est adressé dans l'année qui suit celle au cours de laquelle vous avez validé pour la première fois 2 trimestres d'assurance vieillesse. 

Ce document porte notamment sur les points suivants : les règles d'acquisition de droits à pension de retraite, l'incidence sur ces droits à pension de certaines modalités de travail (temps partiel...), de certains événements (chômage, inactivité...) ou choix de carrière (expatriation…).

Un relevé de situation individuelle automatique à partir de 35 ans

Le relevé de situation individuelle vous informe sur la durée d'assurance ou les points acquis dans chaque régime de retraite de base et complémentaire dont vous relevez ou avez relevé.
Ce relevé de situation individuelle vous est adressé automatiquement à votre adresse personnelle, au 1er juillet, lorsque vous atteignez 35 ans, puis 40, 45 et 50 ans.
Il vous permet de vérifier les données y figurant. Si vous n'êtes pas d'accord ou si vous désirez des explications, vous pouvez contacter le ou les régimes concernés (leurs coordonnées figurent sur le feuillet, en haut à gauche).
Vous pouvez aussi, une fois par an au maximum, faire la demande de ce relevé de situation individuelle à votre caisse de retraite sans avoir besoin d'attendre ces dates anniversaires pour le recevoir. Vous pouvez aussi obtenir votre relevé de carrière sur www.lassuranceretraite.fr

Un entretien d'information

À partir de 45 ans, vous pouvez demander à bénéficier d'un entretien individuel d'information sur votre retraite. 
La demande d'entretien doit être faite auprès de la caisse de retraite ou de l'une des caisses dont vous relevez ou avez relevé. La démarche n'est possible que si vous n'avez pas encore obtenu la liquidation de votre pension.

Cet entretien permet de vous informer notamment sur les points suivants : vos droits à pension dans chaque régime de retraite, les perspectives d'évolution de ces droits, compte tenu de vos choix (expatriation, périodes de formation, etc.) ainsi que des aléas de carrière (chômage, temps partiel, maladie, maternité, etc.). Mais aussi sur le montant estimé de votre future pension lorsque vous aurez atteint l'âge légal de départ en retraite et l'âge auquel vous pourrez prétendre à une retraite à taux plein, ainsi que les dispositifs vous permettant d'améliorer le futur montant de votre pension.

Une estimation indicative globale à partir de 55 ans

À partir de 55 ans, vous recevez par courrier, tous les 5 ans, une estimation indicative globale du montant de vos pensions.

Cette estimation récapitule le montant de chacune des pensions de retraite de base et complémentaire dont vous pourrez bénéficier. Elle est calculée sur la base de la législation en vigueur et des informations sur votre carrière à la disposition de la caisse de retraite. 

Le montant des pensions est estimé en tenant compte des hypothèses de départ à la retraite suivantes : âge légal de départ à la retraite, âge auquel vous remplirez les conditions pour bénéficier d'une retraite à taux plein, âge du taux plein automatique, âge que vous avez atteint l'année où est établie l'estimation et, s'il est plus élevé - le cas échéant -, le taux de surcote applicable et la date prévisible d'application.

Autres fiches pratiques sur la retraite

Guide ma retraite mode d’emploi
Les indemnités de départ à la retraite
Régime social et fiscal des indemnités de retraite

Mise à jour : novembre 2019

Ajouter à mes favoris / Etre alerté Partager :   Partager sur Facebook Partager sur Twitter Envoyer par email


Consulter les dernières questions

Départ à la retraite : quel est l'âge légal ? (de Eric)
18/03/19 à 18:21
Autres questions


Poser une nouvelle question

Cocher cette case pour rester anonyme
En cliquant sur publier vous acceptez les conditions générales d'utilisation

Protection de vos données  -  Signaler un contenu illicite