SOS EXPERTS
Se connecter / S'abonner Espace Abonnés Espace abonnés

SOS Experts > Juridique et Social > Accueil

Droit du travail en CHR (+ modèles de contrats et fiches de paie)
Pascale Carbillet


Accueil SOS Experts
Ajouter à mes favoris / Etre alerté Partager :

Question posée sur la fiche pratique
Terme, renouvellement et succession de CDD

veronique deltort     Samedi 24 septembre 2022 17:23
Délai de carence pour un CDD : quand s'applique-t-il ?

Bonjour

Est-ce que le délai de carence s'applique à la fin de la durée initiale du CDD avant le 1er renouvellement ? Et entre le 1er renouvellement et le 2ème renouvellement ?

Ou le délai de carence ne s'applique qu'une fois le CDD terminé (durée initiale + durées du 1er et 2ème renouvellements achevées) avant la signature d'un autre CDD pour le même poste ?

J'opterai pour la 2ème solution, étant donné que le renouvellement d'un CDD fait l'objet d'un avenant au contrat et non la signature d'un nouveau contrat.
J'ai un doute, j'ai lu des choses contradictoires.

Merci

Suivre et être alerté des nouvelles publications de veronique deltort


Pascale CARBILLET en réponse à la question ci-dessus.     Mercredi 28 septembre 2022 15:55

Le délai de carence ne s’applique qu’une fois le CDD terminée avant la conclusion d’un nouveau CDD et non pas lors du renouvellement du contrat, qui est juste la prolongation du contrat initial.
Le renouvellement ne se confond pas avec la conclusion de contrats successifs. Il s’agit uniquement d’aménager le terme de la relation initial de la relation contractuelle. Ce n’est pas un nouveau contrat mais le même contrat qui se poursuit (Cass. soc. 19 juin 2002, n°00-44.438). L’employeur ne peut le modifier unilatéralement à l’occasion de son renouvellement. Seuls les CDD conclus avec un terme précis peuvent être renouvelés à condition de respecter les limites maximales. Au contraire, la succession de contrats vise la conclusion de contrats distincts.
Renouvellement du CDD
La loi a ouvert à la négociation collective de branche la fixation du nombre de renouvellement possibles du CDD.
Une convention ou un accord de branche étendu peut fixer le nombre maximal de renouvellements possibles pour un contrat de travail à durée déterminée. Ce nombre ne peut avoir ni pour objet ni pour effet de pourvoir durablement un emploi lié à l’activité normale et permanente de l’entreprise. (Art.L.1243-13 du code du travail)
Article qui précise aussi que les conditions de renouvellement sont prévues dans le contrat de travail ou font l’objet d’un avenant soumis au salarié avant le terme initialement prévu.
En l’absence de stipulation dans la convention ou l’accord de branche étendu, ce qui est le cas des CHR, le CDD ne peut être renouvelé que deux fois pour une durée déterminée (Art. L.1243-13-1).
Le contrat peut être renouvelé une ou deux fois, pour une durée qui peut être inférieure, égale ou supérieure à la durée initiale du contrat. Mais la durée du ou des deux renouvellements, ajoutée à la durée du contrat initial, ne peut être supérieur à la durée maximale du CDD.
Le renouvellement du contrat a pour seul objet d’aménager le terme initial de la relation contractuelle. Il ne se confond pas avec la conclusion immédiate d’un nouveau contrat et n’autorise pas l’employeur à modifier unilatéralement le contrat. (Cass.soc. 1er février 2000, n°97-44100).
Délai de carence lors de CDD successifs sur un même poste
L'article L.1244-3 du code du travail prévoit qu'à l'expiration d'un contrat de travail à durée déterminée, il ne peut être recouru, pour pouvoir le poste d'un salarié dont le contrat a pris fin, ni à un CDD ni à un contrat de travail temporaire avant l'expiration d'un délai de carence calculé en fonction de la durée du contrat.
Ce délai de carence est égal à :
- Au tiers de la durée du contrat venu à expiration si la durée de ce contrat, renouvellement inclus est au moins égale à 14 jours ;
-A la moitié de la durée du contrat venu à expiration si la durée du contrat, renouvellement inclus est inférieure à 14 jours.

Les jours pris en compte pour apprécier le délai devant séparer les deux contrats sont les jours d’ouverture de l’entreprise ou de l’établissement concerné.

Besoin de plus d'information ? Le cabinet indépendant NovLaw Avocats, spécialisé dans les CHR, vous offre une consultation gratuite de 30 minutes par téléphone. Envoyez vos coordonnées (nom et numéro de téléphone) à sosexperts@lhotellerie-restauration.fr et décrivez votre problématique en quelques lignes. Un avocat vous rappellera.


Suivre et être alerté des nouvelles publications de Pascale CARBILLET


Ajouter à mes favoris / Etre alerté Partager :

Ajouter un message

Cocher cette case pour rester anonyme
En cliquant sur publier vous acceptez les conditions générales d'utilisation

Protection de vos données  -  Signaler un contenu illicite
Le journal L'Hôtellerie Restauration

Le magazine L'Hôtellerie Restauration