SOS EXPERTS
Se connecter / S'abonner Espace Abonnés Espace abonnés

SOS Experts > Juridique et Social > Accueil

Droit du travail en CHR (+ modèles de contrats et fiches de paie)
Pascale Carbillet


Accueil SOS Experts
Ajouter à mes favoris / Etre alerté Partager :


Calcul de la réduction Fillon au 1er août 2022

Au 1er août 2022

- Réduction Fillon au 1er août 2022

- Taux du smic au 1er août 2022

- Fiche de paie à 39 heures mise à jour au 1er août 2022

Au 1er mai 2022

- Réduction Fillon au 1er mai 2022

- Taux du smic au 1er mai 2022

- Fiche de paie à 39 heures mise à jour au 1er mai 2022

Au 1er avril 2022

- Réduction Fillon au 1er avril 2022

- Taux du smic au 1er avril 2022

- Fiche de paie à 39 heures mise à jour au 1er avril 2022

- Fiche de paie à 35 heures mise à jour au 1er avril 2022

- Tableau des cotisations sociales 2022

Au 1er janvier 2022

- Réduction Fillon au 1er janvier 2022

- Taux du smic au 1er janvier 2022

- Fiche de paie à 39 heures mise à jour au 1er janvier 2022

- Fiche de paie à 35 heures mise à jour au 1er janvier 2022

- Tableau des cotisations sociales 2022

Pouvez-vous nous donner les paramètres applicables à la réduction Fillon au 1er août 2022 avec la revalorisation du taux horaire du Smic et du minimum garanti ?

Les deux formules de calcul de la réduction Fillon se font sur la base du taux horaire légal du smic, fixé à 11,07 € à compter du 1er août 2022.

Principe applicable à compter du 1er janvier 2022

Un décret du 30 décembre 2021, publié au Journal officiel du 31 décembre 202, réduit le taux de la part mutualisée de la cotisation AT-MP (accident du travail-maladie professionnelle). Ce texte procède à un ajustement du coefficient maximal de la réduction générale des cotisations et contributions sociales (dite réduction Fillon).

Pour les périodes d’emploi accomplies à compter du 1er janvier 2022, la réduction générale de cotisations s’impute sur les cotisations dues au titre des accidents du travail et des maladies professionnelles dans la limite de 0,59 % (au lieu de 0,70 % en 2021).

Pour les périodes d’emploi accomplies à compter du 1er janvier 2022, le coefficient maximal de l’allègement général (paramètre T) est fixé à :
- T = 0,3195 pour les entreprises de moins de 50 salariés qui sont assujetties au Fnal au taux de 0,10 % ;
- T = 0,3235 pour les entreprises ayant 50 salariés et plus qui sont redevables du Fnal au taux de 0,50 %.

Par conséquent, à compter du 1er janvier, la formule de calcul de la réduction est la suivante :

Dans les entreprises de moins de 50 salariés, soumises à la contribution au Fnal à 0,10 %

Coefficient = (0,3195 ÷ 0,6) × [1,6 × (smic annuel ÷ rémunération annuelle brute) - 1].

Dans les entreprises d’au moins 50 salariés soumises à la contribution majorée au Fnal à 0,50 %

Coefficient = (0,3235 ÷ 0,6) × [1,6 × (smic annuel ÷ rémunération annuelle brute) - 1].

Le calcul de cette réduction s’effectue sur une base annuelle. Cependant, il est toujours possible de la calculer chaque mois par anticipation au titre des rémunérations versées au cours du mois civil et de procéder ensuite à une régularisation progressive ou en fin d'année. Il suffit de remplacer les paramètres annuels par des paramètres mensuels. 

Calcul de la réduction au 1er août 2022

Les deux formules de calcul de la réduction Fillon se font sur la base du taux horaire légal du smic, qui a été revalorisé à 11,07 € à compter du 1er août 2022. Il faut aussi prendre en compte dans le salaire brut, la réévaluation du minimum garanti qui sert de référence pour l’évaluation de l’avantage en nature nourriture dans le secteur des CHR, et passe à 3,94 € (contre 3,86 € depuis le 1er mai 2022).

Exemple n° 1 : salarié travaillant 39 heures par semaine, soit 169 heures par mois. Il perçoit un salaire brut de 2063,38 €.

Dans une entreprise de moins de 50 salariés (Fnal à 0,10 %)
Coefficient = (0,3195 ÷ 0,6) × [(1,6 × smic mensuel ÷ rémunération mensuelle brute) – 1]
Coefficient = (0,3195 ÷ 0,6) × [(1,6 × 11,07 × 169 ÷ 2063,38) – 1] = 0,2400
En fait, on trouve 0,2399931, mais le résultat obtenu par application de cette formule est arrondi à quatre décimales, au dix millième le plus proche. 
Réduction : 2063,38 × 0,2400 = 495,21 €

Dans une entreprise d'au moins 50 salariés (Fnal à 0,50 %)
Coefficient = 0,3235 ÷ 0,6 × [(1,6 × smic mensuel ÷ rémunération mensuelle brute) – 1]
Coefficient = (0,3235 ÷ 0,6) × [(1,6 × 11,07 × 169 ÷ 2063,38) – 1] = 0,2430
En fait, on trouve 0,2429978, mais le résultat obtenu par application de cette formule est arrondi à quatre décimales, au dix millième le plus proche. 
Réduction : 2063,38 × 0,2430 = 501,40 €

Exemple n°2 : salarié travaillant 35 heures par semaine, soit 151,67 heures par mois. Il perçoit un salaire brut de 1 852,35 €.

Dans une entreprise de moins de 50 salariés (Fnal à 0,10 %)
Coefficient = 0,3195 ÷ 0,6 × [(1,6 × smic mensuel ÷ rémunération mensuelle brute) – 1)]
Coefficient = (0,3195 ÷ 0,6) × [(1,6 × 11,07 × 151,67 ÷ 1 852,35) – 1] = 0,2398
En fait, on trouve 0,229605, mais le résultat obtenu par application de cette formule est arrondi à quatre décimales, au dix millième le plus proche. 
Réduction : 1 852,35 × 0,2398 = 444,19 €

Dans une entreprise d'au moins 50 salariés (Fnal à 0,50 %)
Coefficient = 0,3235 ÷ 0,6 × [(1,6 × smic mensuel ÷ rémunération mensuelle brute)] –1
Coefficient = (0,3235 ÷ 0,6) × [(1,6 × 11,07 × 151,67 ÷ 1 852,35)] – 1 = 0,2428.

En fait, on trouve 0,2427621, mais le résultat obtenu par application de cette formule est arrondi à quatre décimales, au dix millième le plus proche. 
Réduction : 1 852,35× 0,2428 = 449,75 €

Pouvez-vous nous donner les paramètres applicables à la réduction Fillon au 1er mai 2022 avec la revalorisation du minimum garanti ?

Les deux formules de calcul de la réduction Fillon se font sur la base du taux horaire légal du smic, fixé à 10,85 € à compter du 1er mai 2022. Le minimum conventionnel fixé à 11,01 € à compter du 1er avril est pris en compte dans le salaire brut du salarié uniquement.

Principe applicable à compter du 1er janvier 2022

Un décret du 30 décembre 2021, publié au Journal Officiel du 31 décembre 2021 réduit le taux de la part mutualisé de la cotisation AT-MP (accident du travail-maladie professionnelle). Ce texte procède à un ajustement du coefficient maximal de la réduction générale des cotisations et contributions sociales (dite réduction Fillon).
Pour les périodes d’emploi accomplies à compter du 1er janvier 2022, la réduction générale de cotisations s’impute sur les cotisations dues au titre des accidents du travail et des maladies professionnelles dans la limite de 0,59 % (au lieu de 0,70 % en 2021).

Pour les périodes d’emploi accomplies à compter du 1er janvier 2022, le coefficient maximal de l’allègement général (paramètre T) est fixé à :
- T = 0,3195 pour les entreprises de moins de 50 salariés qui sont assujetties au Fnal au taux de 0,10 % ;
- T = 0,3235 pour les entreprises ayant 50 salariés et plus sont redevables du Fnal au taux de 0,50 % ;

Par conséquent, à compter du 1er janvier la formule de calcul de la réduction est la suivante :
Dans les entreprises de moins de 50 salariés soumises à la contribution au Fnal à 0,10%
Coefficient = (0,3195 : 0,6) × [1,6 × (Smic annuel ÷ rémunération annuelle brute) -1].
Dans les entreprises d’au moins 50 salariés soumises à la contribution majorée au Fnal à 0,50 %
Coefficient = (0,3235 : 0,6) × [1,6 × (Smic annuel ÷ rémunération annuelle brute) -1].

Le calcul de cette réduction s’effectue sur une base annuelle. Cependant, il est toujours possible de calculer la réduction Fillon chaque mois par anticipation au titre des rémunérations versées au cours du mois civil et de procéder ensuite à une régularisation progressive ou en fin d'année. Il suffit de remplacer les paramètres annuels par des paramètres mensuels. 

Calcul de la réduction au 1er mai 2022

Les deux formules de calcul de la réduction Fillon se font sur la base du taux horaire légal du smic, qui a été revalorisé à 10,85 € à compter du 1er mai 2022. Le minimum conventionnel fixé à 11,01 € à compter du 1er avril est pris en compte dans le salaire brut du salarié uniquement.

À compter du 1er mai, il faut aussi prendre en compte dans le salaire brut, la réévaluation du minimum garanti qui sert de référence pour l’évaluation de l’avantage en nature nourriture dans le secteur des CHR, et passe à 3,86 € (contre 3,76 € depuis le 1er janvier 2022).

Exemple n° 1 : salarié travaillant 39 heures par semaine, soit 169 heures par mois. Il perçoit un salaire brut de 2049,61 €.

Dans une entreprise de moins de 50 salariés (Fnal à 0,10 %)
Coefficient = (0,3195 ÷ 0,6) × [(1,6 × smic mensuel ÷ rémunération mensuelle brute) – 1]
Coefficient = (0,3195 ÷ 0,6) × [(1,6 × 10,85 × 169 ÷ 2049,61) – 1] = 0,2297
En fait, on trouve 0,2297276, mais le résultat obtenu par application de cette formule est arrondi à quatre décimales, au dix millième le plus proche. 
Réduction : 2049,61 × 0,2297 = 470,80 €

Dans une entreprise d'au moins 50 salariés (Fnal à 0,50 %)
Coefficient = 0,3235 ÷ 0,6 × [(1,6 × smic mensuel ÷ rémunération mensuelle brute) – 1]
Coefficient = (0,3235 ÷ 0,6) × [(1,6 × 10,85 × 169 ÷ 2049,61) – 1] = 0,2326
En fait, on trouve 0,2326038, mais le résultat obtenu par application de cette formule est arrondi à quatre décimales, au dix millième le plus proche. 
Réduction : 2049,61 × 0,2326 = 476,74 €

Exemple n°2 : salarié travaillant 35 heures par semaine, soit 151,67 heures par mois. Il perçoit un salaire brut de 1 839,73 €.

Dans une entreprise de moins de 50 salariés (Fnal à 0,10 %)
Coefficient = 0,3195 ÷ 0,6 × [(1,6 × smic mensuel ÷ rémunération mensuelle brute) – 1)]
Coefficient = (0,3195 ÷ 0,6) × [(1,6 × 10,85 × 151,67 ÷ 1 839,73) – 1] = 0,2296
En fait, on trouve 0,229605, mais le résultat obtenu par application de cette formule est arrondi à quatre décimales, au dix millième le plus proche. 
Réduction : 1 839,73 × 0,2296 = 422,40 €

Dans une entreprise d'au moins 50 salariés (Fnal à 0,50 %)
Coefficient = 0,3235 ÷ 0,6 × [(1,6 × smic mensuel ÷ rémunération mensuelle brute)] –1
Coefficient = (0,3235 ÷ 0,6) × [(1,6 × 10,85 × 151,67 ÷ 1 839,73)] – 1 = 0,2324.

En fait, on trouve 0,2324796, mais le résultat obtenu par application de cette formule est arrondi à quatre décimales, au dix millième le plus proche. 
Réduction : 1 839,73 × 0,2324 = 427,55  €

Calcul de la réduction au 1er avril 2022

Les deux formules de calcul de la réduction Fillon se font sur la base du taux horaire légal du smic, fixé à 10,57 € à compter du 1er janvier 2022. Le minimum conventionnel fixé à 11,01 € à compter du 1er avril est pris en compte dans le salaire brut du salarié uniquement.

Exemple n° 1 : salarié travaillant 39 heures par semaine, soit 169 heures par mois. Il perçoit un salaire brut de 2045,21 €.

Dans une entreprise de moins de 50 salariés (Fnal à 0,10 %)
Coefficient = (0,3195 ÷ 0,6) × [(1,6 × smic mensuel ÷ rémunération mensuelle brute) – 1]
Coefficient = (0,3195 ÷ 0,6) × [(1,6 × 10,57 × 169 ÷ 2045,21) – 1] = 0,2117
En fait, on trouve 0,2116548, mais le résultat obtenu par application de cette formule est arrondi à quatre décimales, au dix millième le plus proche. 
Réduction : 2045,21 × 0,2117 = 432,97 €

Dans une entreprise d'au moins 50 salariés (Fnal à 0,50 %)
Coefficient = 0,3235 ÷ 0,6 × [(1,6 × smic mensuel ÷ rémunération mensuelle brute) – 1]
Coefficient = (0,3235 ÷ 0,6) × [(1,6 × 10,57 × 169 ÷ 2045,21) – 1] = 0,2143
En fait, on trouve 0,2143046, mais le résultat obtenu par application de cette formule est arrondi à quatre décimales, au dix millième le plus proche. 
Réduction : 2045,21 × 0,2143 = 438,29 €

Exemple n°2 : salarié travaillant 35 heures par semaine, soit 151,67 heures par mois. Il perçoit un salaire brut de 1 835,33 €.

Dans une entreprise de moins de 50 salariés (Fnal à 0,10 %)
Coefficient = 0,3195 ÷ 0,6 × [(1,6 × smic mensuel ÷ rémunération mensuelle brute) – 1)]
Coefficient = (0,3195 ÷ 0,6) × [(1,6 × 10,57 × 151,67 ÷ 1 835,33) – 1] = 0,2117
En fait, on trouve 0,2117178, mais le résultat obtenu par application de cette formule est arrondi à quatre décimales, au dix millième le plus proche. 
Réduction : 1 835,33 × 0,2117 = 388,54 €

Dans une entreprise d'au moins 50 salariés (Fnal à 0,50 %)
Coefficient = 0,3235 ÷ 0,6 × [(1,6 × smic mensuel ÷ rémunération mensuelle brute)] –1
Coefficient = (0,3235 ÷ 0,6) × [(1,6 × 10,57 × 151,67 ÷ 1 835,33)] – 1 = 0,2144.
En fait, on trouve 0,2143683, mais le résultat obtenu par application de cette formule est arrondi à quatre décimales, au dix millième le plus proche. 
Réduction : 1 835,33 × 0,2144 = 393,49 €

Calcul de la réduction au 1er janvier 2022

Les deux formules de calcul de la réduction Fillon se font sur la base du taux horaire légal du smic, fixé à 10,57 € à compter du 1er janvier 2022.

Exemple n°1 : Salarié travaillant 39 heures par semaine, soit 169 heures par mois. Il perçoit un salaire brut de 1 970,09 €.

Dans une entreprise de – de 50 salariés (Fnal à 0,10 %) :
Coefficient = (0,3195 ÷ 0,6) x [(1,6 × smic mensuel ÷ rémunération mensuelle brute) – 1]
Coefficient = (0,3195 ÷ 0,6) x [(1,6 × 10,57  x 169 ÷ 1970,09) – 1] =  0,2400
En fait, on trouve 0,2400297, mais le résultat obtenu par application de cette formule est arrondi à quatre décimales, au dix millième le plus proche. 

Réduction : 1970,09 x 0,2400 = 472,82 €

Dans une entreprise d'au moins 50 salariés (Fnal à 0,50 %) :
Coefficient = 0,3235 ÷ 0,6 × [(1,6 × smic mensuel ÷ rémunération mensuelle brute) – 1]
Coefficient = (0,3235 ÷ 0,6) × [(1,6 × 10,57 × 169 ÷ 1970,09) – 1] = 0,2430
En fait, on trouve 0,2430348, mais le résultat obtenu par application de cette formule est arrondi à quatre décimales, au dix millième le plus proche. 

Réduction : 1970,09 x 0,2430 = 478,73 €

Exemple n°2 : Salarié travaillant 35 heures par semaine, soit 151,67 heures par mois. Il perçoit un salaire brut de 1 768,59 €.

Dans une entreprise de – de 50 salariés (Fnal à 0,10  %):
Coefficient = 0,3195 ÷ 0,6 × [(1,6 × smic mensuel ÷ rémunération mensuelle  brute) – 1)]
Coefficient = (0,3195 ÷ 0,6) × [(1,6 × 10,57 × 151,67 ÷ 1768,59) – 1] = 0,2398.
En fait, on trouve 0,2398019, mais le résultat obtenu par application de cette formule est arrondi à quatre décimales, au dix millième le plus proche. 

Réduction : 1768,59 x 0,2398  = 424,11 €

Dans une entreprise d'au moins 50 salariés (Fnal à 0,50%) :
Coefficient = 0,3235  ÷ 0,6 × [(1,6 × smic mensuel ÷ rémunération mensuelle brute)] –1
Coefficient = (0,3235 ÷ 0,6) × [(1,6 × 10,57 × 151,67 ÷ 1768,59)] – 1 = 0,2428.
En fait, on trouve 0,2428041, mais le résultat obtenu par application de cette formule est arrondi à quatre décimales, au dix millième le plus proche. 

Réduction : 1768,59 × 0,2428 = 429,41 €

Réduction Fillon des années précédentes

- 2021
- 2020
- 2019
- 2018

Autres fiches pratiques sur le Smic hôtelier

Taux du Smic
Modèles de fiches de paie 2022
Les mentions sur la fiche de paie : vos questions
Le plafond mensuel de la Sécurité sociale reste fixé à 3 428 euros pour 2021
Cotisations en 2022

Smic des apprentis

Mise à jour : août 2022


Ajouter à mes favoris / Etre alerté Partager :


Consulter les dernières questions

Réduction Fillon : avez-vous celles de 2019, 2020 et 2021 ? (de Eric)
06/04/22 à 15:58
Réduction Fillon : doit-on prendre en compte l'avantage repas dans le salaire de référence ? (de A.R)
07/01/22 à 11:48
Autres questions


Poser une nouvelle question

Cocher cette case pour rester anonyme
En cliquant sur publier vous acceptez les conditions générales d'utilisation

Protection de vos données  -  Signaler un contenu illicite