SOS EXPERTS
Se connecter / S'abonner Espace Abonnés Espace abonnés

SOS Experts > Juridique et Social > Accueil

Droit du travail en CHR : les conditions de travail (+ modèles de lettres)
Tiphaine Beausseron et Daniel Gillot


Accueil SOS Experts
Ajouter à mes favoris / Etre alerté Partager :   Partager sur Facebook Partager sur Twitter Envoyer par email

Chloé     Samedi 15 mai 2021 20:26
Jour de récupération : l'employeur a-t-il le droit de l'imposer ?

Bonjour ,
Ma direction m'inpose sur mon planning un jour de récupération .
A t'il le "droit" ?
Moi je n'ai rien demandé . Oui j'ai des heures supplémentaires c'est sur !
Mais est-ce pas a l'employé de décider les jours de récupération !
2 ème question : il y a t'il un délai a l'avance pour avoir les plannings



Daniel Gillot     Mardi 18 mai 2021 16:01

L'employeur, dans son rôle de direction, a la responsabilité du temps de travail et de l'organisation du travail dans l'entreprise, donc en face d'heures supplémentaires dues à un salarié, il peut choisir de les payer ou les faire récupérer, de donner un ou plusieurs jours de repos, en plus des repos hebdomadaires, pour permettre une récupération partielle ou total.

Ça c'est la loi, donc, pour répondre à votre question, OUI, il en a le droit, mais il me semble que, sur un point comme celui-ci, pour répondre plus complètement à votre question, un minimum de concertation aurait été bienvenue afin de voir avec vous à quelle date vous préféreriez prendre cette récupération ; cependant, dans le cadre de son organisation, il est vraisemblable que le jour choisi correspondait à un jour où il n'y aurait pas trop de travail et que votre présence n'était pas indispensable.

En conclusion, c'est totalement légal, mais cela manque de dialogue.

A toutes fiches utiles, je joins la fiche du Blog sur les heures supplémentaires et leur récupération :
https://www.lhotellerie-restauration.fr/blogs-des-experts/conditions-travail/34_0_les_heures_supplementaires.htm

Sur votre second point : s'il n'y a pas ni dans le code du travail, ni dans la convention collective de précisions sur la date à laquelle les horaires doivent être communiqués, on estime qu'une semaine avant est un bon délai, au plus tard en fin de semaine pour la semaine suivante, sauf naturellement pour des changements majeurs ds les horaires pouvant avoir une forte incidence sur l'organisation personnelle du salarié, cas dans lesquels la concertation est indispensable.

Suivre et être alerté des nouvelles publications de Daniel Gillot


Ajouter à mes favoris / Etre alerté Partager :   Partager sur Facebook Partager sur Twitter Envoyer par email

Ajouter un message

Daniel Gillot
Cocher cette case pour rester anonyme
En cliquant sur publier vous acceptez les conditions générales d'utilisation

Protection de vos données  -  Signaler un contenu illicite
Le journal L'Hôtellerie Restauration

Le magazine L'Hôtellerie Restauration