SOS EXPERTS
Se connecter / S'abonner Espace Abonnés Espace abonnés

SOS Experts > Gestion et Marketing > Accueil

Spa : check-list pour ouvrir
Perrine Edelman


Accueil SOS Experts
Ajouter à mes favoris / Etre alerté Partager :


Programmation et superficie d’un spa

Qui dit spa dit usage de l’eau : il est donc indispensable de retrouver le triptyque élémentaire : sauna, hammam, bassin (la taille du bassin varie en fonction de la superficie disponible : du bain à remous jusqu’au bassin hydromassant ou parcours aquatique).

Programmation

La programmation consiste à répartir et à dimensionner la zone sèche (zone des cabines de soins) et la zone humide (zone de détente autour des équipements). Il est vivement conseillé de concevoir des cabines polyvalentes (dans lesquelles on peut pratiquer tout type de soins) et modulables (pouvant être réunies pour créer des cabines duo ou VIP).

Il n’existe pas de règle quant à la répartition entre l’espace sec et l’espace humide. Cela dépend du concept, de son lieu d’implantation (en étage ou en sous-sol), des contraintes techniques et architecturales, de la clientèle (touristique, affaires, locale).

Superficie

Trop grand ou trop petit, dans les deux cas, la superficie joue sur la rentabilité du spa : trop grand, les coûts fixes sont majorés inutilement ; trop petit, le chiffre d’affaires n’est pas optimisé. Il est donc essentiel de déterminer la superficie la mieux adaptée en fonction du potentiel de fréquentation de la clientèle et des besoins de l’exploitation.

Pour cela, il convient d’intégrer les paramètres suivants :
- le nombre de chambres de l’hôtel ;
- son taux d’occupation annuel et ses pics de fréquentation (en saison ou en semaine) ;
- le taux de captage de la clientèle hôtelière vers le spa (celui-ci varie sensiblement en fonction du type d’établissement, il sera plus important pour un resort que pour un hôtel d’affaires) ;
- le potentiel de la clientèle locale : en fonction de l’environnement et du son bassin de population, elle peut représenter entre 20 et 45 % de la clientèle du spa ;
- le besoin en locaux techniques dépendra des équipements, et particulièrement s’il y a un bassin hydromassant. Il faut également intégrer les locaux nécessaires à l’exploitation : stock du linge (propre et sale) et des produits, vestiaires du personnel, kitchenette du personnel, bureau du spa manager, back office accueil… La superficie peut être minimisée en mutualisant les espaces avec ceux du personnel de l’hôtel. 

Concernant les équipements, le ratio d’espace minimum (m2/client) est le suivant : 
- spa (bain bouillonnant) : le calcul varie de façon conséquente, selon la forme du spa (ronde, octogonale, rectangulaire...), avec ou sans formes pré-moulées (positions assises ou allongées). La base est de 1 m²/client ;
- sauna/hammam : 2 m²/client.

Autres fiches pratiques sur les caractéristiques techniques du spa

Cabines et équipements
Règles d’entretien et d’hygiène
Accessibilité et sécurité
Lumières et éclairage
Normes et labels pour les spas

Mise à jour : décembre 2022


Ajouter à mes favoris / Etre alerté Partager :



Poser une nouvelle question

Cocher cette case pour rester anonyme
En cliquant sur publier vous acceptez les conditions générales d'utilisation

Protection de vos données  -  Signaler un contenu illicite