SOS EXPERTS
Se connecter / S'abonner Espace Abonnés Espace abonnés

SOS Experts > Gestion et Marketing > Accueil

Spa : check-list pour ouvrir
Perrine Edelman


Accueil SOS Experts
Ajouter à mes favoris / Etre alerté Partager :


Bien penser les lumières et l’éclairage du spa

L’éclairage façonne l'espace, compose des atmosphères et invite le client à la détente. Il faut donc bien étudier cette question lors de l’élaboration du projet.

Le spa, ce lieu de promesse de détente, de ressourcement et de bien-être, doit permettre aux clients de perdre la notion du temps. Pour créer ce lieu ‘fantasmé’, les architectes rivalisent de créativité. Cependant, il est un domaine, parfois oublié, qui contribue pour beaucoup à la mise en scène du spa : celui de la mise en lumière.

En fonction de son emplacement dans l’établissement, certaines zones bénéficieront de la lumière naturelle et d’autres non, parfois aucune si le spa est en sous-sol. Il est essentiel d’en tenir compte au moment de la conception pour y placer les espaces qui réclament davantage de la clarté, comme la piscine ou les cabines de soins esthétiques. À l’inverse, les zones ‘aveugles’ seront réservées aux espaces de relaxation et de détente (sauna, hammam, cabines de massages ou salle de relaxation).

L’architecte pourra jouer avec les zones d’ombres et de lumière pour susciter des émotions, de la surprise, de la curiosité, favoriser la détente dans la pénombre ou le ressourcement à la lumière et au soleil.

Quelques idées pour l’utilisation de la lumière

Privilégier un spot encastré au plafond ou une suspension pour mettre en valeur un objet décoratif (une sculpture, une vasque, une fontaine de glace…). Il est déconseillé d’utiliser un éclairage au plafond, trop lumineux et trop direct, surtout lors d’un soin. Ce type d’éclairage sera réservé pour le nettoyage de la pièce et des équipements, type hammam.

• Utiliser des spots encastrés au bas des murs ou dans le sol qui serviront de marquage au sol, pour éclairer des marches ou baliser un couloir. Certaines lumières rappellent des bougies.

• Pour la cabine de soins, vous pouvez rétroéclairer le faux plafond ou ses corniches pour une lumière plus diffuse. Les éclairages en couleur permettent de varier l’ambiance de la pièce.

• Le rétroéclairage est utilisé également pour mettre en valeur certains meubles ou panneaux décoratifs : c’est le cas dans les salles de repos, avec l’utilisation de toile imprimée rétroéclairée (de type écran de cinéma) donnant alors toute l’atmosphère de la pièce.

• Les vestiaires doivent avoir un éclairage fonctionnel et suffisamment lumineux. Attention cependant à l’éclairage autour des miroirs ou des coiffeuses : un sous-éclairage ou des ombres portées nuiront à un maquillage de jour et un rendu naturel.

• Maîtriser l’entrée de la lumière naturelle pour créer des ambiances sur mesure et éviter de subir les aléas de la météo, ce qui pourrait créer parfois des ambiances tristes ou austères, en particulier en automne et en hiver. Il convient de prévoir un éclair substitutif pour apporter de la chaleur aux lieux.

• Éviter les éclairages trop blancs et privilégier des éclairages ocres.

Des investissements maîtrisés

La réalisation d’un spa peut rapidement atteindre des budgets élevés, particulièrement si la zone humide (bassin hydromassant, sauna, hammam…) est grande. Des arbitrages sont toujours nécessaires et le recours au design de l’éclairage permet de créer des ambiances à moindre coût. Il vaut mieux un matériau bon marché parfaitement mis en lumière qu’un matériau luxueux avec un éclairage basique.

Par ailleurs, la lumière est un excellent outil pour agrandir l’espace lorsque les volumes du lieu (surface au sol et hauteur sous plafond) sont réduits. Par exemple, des éclairages au sol suffisants pour atteindre le plafond donneront une impression de hauteur beaucoup plus grande.

Dernier point, pour favoriser une ambiance chaleureuse à un coût raisonnable : privilégier l’utilisation de LED en spot ou en bandeau lumineux (particulièrement pour les corniches, sous les tablettes des meubles ou des marches d’escalier), équipés de variateurs modulant l’intensité de l’éclairage et de détecteurs de présence.

Autres fiches pratiques sur les caractéristiques techniques du spa

Programmation et superficie d’un spa
Cabines et équipements
Règles d’entretien et d’hygiène
Accessibilité et sécurité
Normes et labels pour les spas

Mise à jour : décembre 2022


Ajouter à mes favoris / Etre alerté Partager :



Poser une nouvelle question

Cocher cette case pour rester anonyme
En cliquant sur publier vous acceptez les conditions générales d'utilisation

Protection de vos données  -  Signaler un contenu illicite