SOS EXPERTS
Se connecter / S'abonner Espace Abonnés Espace abonnés

SOS Experts > Gestion et Marketing > Accueil

Idées simples pour doper les recettes de votre restaurant
Bernard Boutboul


Accueil SOS Experts
Ajouter à mes favoris / Etre alerté Partager :


Pourquoi la frite a toujours la cote ?

C'est un produit phare à toute heure sur une carte, une ardoise, en vitrine, sur un comptoir… La frite a la cote. C'est même l'accompagnement préféré au restaurant. Le consultant Bernard Boutboul décrypte les raisons de ce succès.

"En France, la frite est considérée comme un légume, au même titre que les petits pois, les haricots verts, la salade… " Tel est le constat de Bernard Boutboul. "Pas moins de 75% des assiettes servies au restaurant sont composées de frites, contre 60 % au début des années 2000", poursuit le fondateur et directeur général du cabinet Gira Conseil. Parce que les Français et les frites, c'est une histoire qui dure. Et même qui prend de l'ampleur. "Rien d'étonnant à cela", rétorque Bernard Boutboul : "Les frites proposées dans les restaurants sont de plus en plus bonnes, on a droit à diverses variétés, des formes différentes, certaines sont même aromatisées ou tout du moins agrémentées avec des herbes, du cumin, de l'origan… Tout est possible avec la frite !"

Les consommateurs 'se lâchent' au restaurant

Les Français mangent leurs frites de préférence hors domicile. "On fait de moins en moins de frites à la maison", observe le patron de Gira Conseil. Parce que ce n'est pas si simple à préparer, qu'il faut avoir le temps d'éplucher les pommes de terre et que certains redoutent  les odeurs. 

Ajoutons à cela que "pour de bonnes frites, il faut prévoir deux bains", rappelle Bernard Boutboul. Du coup, les consommateurs "se lâchent" au restaurant. Surtout lorsque les frites sont "faites maison" et proposées "à volonté". Ce gage de qualité couplé à une invitation à piocher jusqu'à satiété peuvent parfois suffire à fidéliser une clientèle accro à la frite.

Autres fiches pratiques pour valoriser sa carte

Formules au restaurant : comment inciter les clients à les prendre ?
Carte courte : quels sont les avantages et les inconvénients ?
Moments de consommation et gammes à partager
La restauration à plusieurs vitesses
Comment construire une carte vendeuse et rentable ?
Café gourmand : prive-t-il de dessert ?
Semainier : faut-il le remettre au goût du jour ?
Happy hours : l'atout de la très haute rentabilité
Le pairing, un atout marketing
Quand le pain servi à table peut faire la différence

Mise à jour : janvier 2018


Ajouter à mes favoris / Etre alerté Partager :



Poser une nouvelle question

Cocher cette case pour rester anonyme
En cliquant sur publier vous acceptez les conditions générales d'utilisation

Protection de vos données  -  Signaler un contenu illicite