SOS EXPERTS
Se connecter / S'abonner Espace Abonnés Espace abonnés

SOS Experts > Gestion et Marketing > Accueil

Idées simples pour doper les recettes de votre restaurant
Bernard Boutboul


Accueil SOS Experts
Ajouter à mes favoris / Etre alerté Partager :   Partager sur Facebook Partager sur Twitter Envoyer par email

La restauration à plusieurs vitesses

Proposer des offres différentes selon les moments de consommation présente un double intérêt marketing : cela permet de diversifier sa clientèle et de fidéliser ses habitués sans les lasser.

L’expression ‘restauration à plusieurs vitesses’ est de plus en plus fréquemment employée pour décrire des processus que l’on retrouve dans de nombreux établissements. Les attentes des consommateurs évoluent et ils souhaitent consommer des produits différents, à toute heure de la journée. C’est en tenant compte de cette démultiplication et cette complexification de la demande que des restaurateurs ont élaboré, dans un même lieu, des offres différentes selon les moments de la journée.
Le premier levier sur lequel jouer est le mode de distribution, en particulier pour les établissements de vente au comptoir. Si, le midi, le consommateur recherche une manière de se restaurer rapide et de qualité, il avantagera le soir une prise alimentaire plus festive. Cela s’explique par le fait qu’il passera plus de temps à se restaurer le soir, le moment étant davantage associé à du plaisir qu’à de la nécessité. Selon la disposition du concept et les produits vendus, il est donc possible d’imaginer un passage en service à table ou en semi-service à table dès l’heure de l’apéritif.


La fromagerie-restaurant Beau & Fort multiplie les offres entre le midi, l'apéritif, le soir et le brunch.
Cliquez ici pour agrandir la photo

De nombreux établissements proposent deux cartes, voire plus, selon le moment de la journée. Ce qui évite aux clients - en particulier les habitués - de se lasser. Les produits mis en avant le soir peuvent être plus festifs, et ceux du midi plus traditionnels. Beau & Fort, fromagerie-restaurant du IXe arrondissement de Paris, propose ainsi un service en continu, 7 jours sur 7. Le concept joue sur quatre moments de consommation, à savoir le déjeuner, le dîner, l’apéritif et le brunch. Plusieurs cartes ont été mises en place, avec en plus une rotation dans ses produits selon les jours de la semaine !
Boca, restaurant-bar à tapas (lui aussi dans le IXe arrondissement), propose également une offre à deux vitesses avec deux cartes. Celle du déjeuner est axée sur des plats healthy, tandis que celle du soir propose des tapas pour accompagner du vin ou des cocktails.


Chez Boca (Paris, IXe), la carte évolue au fil de la journée. © DR

Miser sur plusieurs vitesses et plusieurs offres selon les moments de la journée peut réellement constituer un atout pour un concept, à condition de veiller à respecter la philosophie de l’établissement.

Autres fiches pratiques pour valoriser sa carte

Le pairing, un atout marketing
Moments de consommation et gammes à partager
Comment construire une carte vendeuse et rentable ?

Mise à jour : février 2019

Ajouter à mes favoris / Etre alerté Partager :   Partager sur Facebook Partager sur Twitter Envoyer par email



Poser une nouvelle question

Cocher cette case pour rester anonyme
En cliquant sur publier vous acceptez les conditions générales d'utilisation
Publier

Protection de vos données  -  Signaler un contenu illicite