SOS EXPERTS
Se connecter / S'abonner Espace Abonnés Espace abonnés

SOS Experts > Gestion et Marketing > Accueil

Idées simples pour doper les recettes de votre restaurant
Bernard Boutboul


Accueil SOS Experts
Ajouter à mes favoris / Etre alerté Partager :   Partager sur Facebook Partager sur Twitter Envoyer par email

Goûter : pourquoi et comment le remettre au goût du jour ?

Trop souvent boudé ou carrément absent des cartes, le goûter a pourtant ses adeptes. Explication et démonstration par Bernard Boutboul, à la tête du cabinet Gira Conseil.

"On parle peu du goûter dans le secteur de l'hôtellerie-restauration et c'est dommage." Pour Bernard Boutboul, cette offre revêt pourtant une certaine pertinence "à l'heure où le repas se déstructure de plus en plus au déjeuner". Autrement dit : aujourd'hui, à midi, on mange moins et plus vite. Résultat : "Il est fréquent d'avoir un petit creux entre 15 et 16 heures", constate le fondateur et directeur du cabinet Gira Conseil. "Une demande de goûter est en train de s'installer, poursuit-il. Et ce aussi bien de la part des particuliers que de la clientèle d'affaires.

Pas de salé 

Après le déjeuner d'affaires, il y aurait donc le 'goûter d'affaires' ? "Oui",rétorque Bernard Boutboul, qui fait allusion à des réunions organisées dans le créneau 15 heures-17 heures, durant lesquelles on peut proposer "du sucré". Pas de salé, donc, au goûter, mais plutôt "des pâtisseries, gâteaux de voyage, boissons chaudes et froides", suggère le consultant. Quant aux traditionnels goûters d'enfants, ils restent une valeur sûre pour un hôtel, un restaurant, un salon de thé : "Bon nombre d'anniversaires s'organisent encore autour du goûter chez les moins de 15 ans", observe Bernard Boutboul. Selon lui, "le goûter demeure une tranche horaire de l'après-midi où l'on peut faire beaucoup de chiffre d'affaires". "Surtout si l'on met en avant ses pâtisseries et autres gâteaux", souligne-t-il. "Car c'est prouvé, conclut le consultant : dès que l'on montre, on vend. Dresser une belle table avec des cakes, scones, muffins, cookies... ça ne peut qu'inciter les clients à en prendre. Et si en plus, au service, on propose une boisson chaude ou froide pour accompagner la dégustation, c'est parfait."

Mise à jour : août 2018

Ajouter à mes favoris / Etre alerté Partager :   Partager sur Facebook Partager sur Twitter Envoyer par email



Poser une nouvelle question

Cocher cette case pour rester anonyme
En cliquant sur publier vous acceptez les conditions générales d'utilisation
Publier

Protection de vos données  -  Signaler un contenu illicite