SOS EXPERTS
Se connecter / S'abonner Espace Abonnés Espace abonnés

SOS Experts > Fonds de commerce > Accueil

Reprendre un hôtel : évitez les embûches
Stéphane Corre


Accueil SOS Experts
Ajouter à mes favoris / Etre alerté Partager :   Partager sur Facebook Partager sur Twitter Envoyer par email

Adèle     Mardi 16 mars 2021 10:58
Un an de crise sanitaire : quel impact sur l'évaluation de mon affaire ?

Bonjour,
La fermeture des établissements CHRD pendant ces périodes successives de confinement et de couvre-feu, qui ne permettent pas une exploitation optimale, aura-t-elle une incidence sur l’évaluation de mon affaire ?



Romy Carrere     Jeudi 18 mars 2021 13:09

Bonjour, je poste la réponse de Stéphane Corre, qui a des soucis de boîte mail. La voici :
"Cette situation économique liée à la crise sanitaire est exceptionnelle et inédite. Si la majorité des exploitations de restauration et d'hôtellerie sont impactées du fait de la Covid, la juste valeur d'une affaire s'apprécie toujours en fonction de son chiffre d'affaires, son emplacement, la qualité de ses équipements et son excédent brut d'exploitation retraité. Les cabinets spécialisés utilisent souvent plusieurs méthodes d'évaluation et disposent parfois d'un référentiel propre. Toutefois, l'acquisition d'une affaire à sa juste valeur n'est pas une condition suffisante du succès de l'opération. La viabilité du projet de reprise dépend également des conditions d'exploitation envisagées et du montage financier retenu, notamment de l'apport personnel de l'acquéreur.

À ce titre, je vous invite à lire les articles du blog des experts 'reprendre un hôtel : évitez les embûches-Évaluation d’un bien' => https://www.lhotellerie-restauration.fr/blogs-des-experts/reprendre-hotel/07-00-evaluation-d-un-bien.htm

Dans le contexte actuel, il convient de faire une moyenne sur les années précédentes et isoler l'année 2020 pour comparer, analyser l'impact et les qualités intrinsèques de votre affaire.

À ce jour, si on annonce une baisse aux alentours de 25-30 %, nous n'avons pas encore une synthèse précise des exploitations de 2020 car nous sommes dans l’attente des exercices comptables clos au 31/12/2020. Ces informations nous permettront d’avoir une approche précise et adaptée, activité par activité, région par région, affaire par affaire.

Il convient également de prendre en considération le comportement du marché, sous-entendu, l’offre (affaires en ventes) et la demande (acquéreurs, investisseurs ou porteurs de projets).

Nous tenons à vous rassurer car on constate que le nombre d’affaires en vente reste stable et que le potentiel de la demande qui était en légère progression en 2020 semble se confirmer sur l'année 2021. Ce sont des indicateurs rassurants qui ne devraient pas impacter les évaluations si bien sûr les marchés se maintiennent sur ces bases et si les banques accompagnent les investisseurs dans leurs projets en CHR.

Pour une expertise approfondie de votre affaire, je reste à votre disposition pour en discuter ensemble, n'hésitez pas à me contacter.

Stéphane Corre

Suivre et être alerté des nouvelles publications de Romy Carrere


Ajouter à mes favoris / Etre alerté Partager :   Partager sur Facebook Partager sur Twitter Envoyer par email

Ajouter un message

Romy Carrere
Cocher cette case pour rester anonyme
En cliquant sur publier vous acceptez les conditions générales d'utilisation

Protection de vos données  -  Signaler un contenu illicite
Le journal L'Hôtellerie Restauration

Le magazine L'Hôtellerie Restauration