SOS EXPERTS
Se connecter / S'abonner Espace Abonnés Espace abonnés

SOS Experts > Juridique et Social > Accueil

Covid -19 : principales aides aux CHR et mesures à respecter
la Rédaction de l'Hôtellerie-Restauration


Accueil SOS Experts
Ajouter à mes favoris / Etre alerté Partager :

fabien     Vendredi 03 décembre 2021 15:38
Pass sanitaire : pour qui est-il obligatoire ?

Bonjour,

Je dirige un hôtel-résidence de tourisme.

Nos équipements sont:
une piscine extérieure chauffée mais non couverte, donc saisonnière,
une laverie en libre-accès,
une salle de petit-déjeuner,
une navette,
une salle de jeux
un business corner avec 1 seul ordinateur,
un bar, avec seulement du "à emporter" depuis le COVID-19.

Nous avons jusqu'à lors demandé à tous nos employés le pass sanitaire, mais cela ne me semble pas être une obligation.

Ai-je raison ?

Pour les clients, nous le demandons à l'arrivée même s'il n'est exigible que dans les lieux de convivialité.

Je dirige également un autre hôtel, qui lui dispose d'un restaurant, mais avec sensiblement les mêmes équipements.

Il me semble que dans ce cas-là, seule la personne à servir doit disposer du pass sanitaire ? qui plus est seulement lors des services midi et soir, mais pas au petit-déjeuner ?

Cordialement.



Pascale CARBILLET en réponse à la question ci-dessus.     Lundi 27 décembre 2021 18:13

je suis désolée pour le retard dans le traitement de votre question.

Les activités des CHR concernées par le pass sanitaire

Le décret précise que sont soumis à l’obligation du pass sanitaire les restaurants et débits de boissons, les restaurants d’altitude et pour leur activité de restauration et de débit de boissons, les établissements flottants et hôtels relevant des types N (restaurant, débit de boissons), OA (hôtel-restaurant d’altitude), EF (établissement flottant), O (hôtel, résidence de tourisme).
À partir du moment où ces établissements proposent des activités de restauration et de débit de boissons, ils sont soumis au pass sanitaire et ce, sans condition de seuil, c’est-à-dire à partir du premier client accueilli.


Toutefois, le décret prévoit des exceptions à l’obligation du pass sanitaire.

• Bars et restaurants
Les activités de vente à emporter ne sont pas concernées par la mise en place du pass sanitaire, tout comme la restauration collective en régie et sous contrat et la restauration professionnelle routière sur la base d’une liste fixée par le préfet, des établissements situés à proximité des axes routiers et qui sont fréquentés de manière habituelle par les professionnels du transport.

• Restauration ferroviaire : elles est aussi exclue, mais les passagers devront quand même être titulaires du pass pour voyager.

• Bars et restaurants dans les centres commerciaux : le pass sanitaire n’est pas nécessaire pour accéder à un centre commercial (sauf décision contraire du préfet pour les centres commerciaux de plus de 20 000 mètres carrés), en revanche il sera nécessaire pour accéder aux bars et restaurants situés dans ces centres commerciaux.

• Hôtellerie : le texte ne vise pas l’hôtellerie. Les clients des hôtels n’ont pas à présenter de pass sanitaire sauf s’ils accèdent aux activités listées par la loi : salle de restauration, bar, séminaires, mais aussi salle de sport, piscine, spa… (qui sont considérés comme des activités de loisirs selon le ministère). Le pass sanitaire n’est pas nécessaire pour le service d’étage des restaurants et bars d’hôtels.

• Petit déjeuner : le dossier de presse du 8 août réalisé par les services du Premier ministre, précise que le pass sanitaire n’est pas nécessaire lors des services en chambre et des petits déjeuners dans les hôtels.

• Lieux d’hébergement touristiques : pour les campings et villages vacances, le pass sanitaire s’applique à l’entrée du séjour, mais n’a pas à être exigé à chaque fois que les clients font le choix d’aller à la piscine ou au restaurant du camping ou du village vacances. En revanche, lorsque les clients font le choix de sortir de ces lieux, par exemple pour visiter les alentours, les règles de droit commun leur sont appliquées, et le client doit à nouveau montrer son pass sanitaire quand il revient au camping.

• Traiteurs organisateurs de réception : les réceptions de mariage comme les fêtes privées qui ont lieu dans des établissements recevant du public (salles des fêtes, hôtels, châteaux, chapiteaux…) sont soumises à l’obligation du pass sanitaire. La responsabilité de son contrôle revient à l’organisateur de la fête. En revanche, le pass sanitaire n’est pas applicable aux cérémonies civiles et religieuses.

Suivre et être alerté des nouvelles publications de Pascale CARBILLET


Ajouter à mes favoris / Etre alerté Partager :

Ajouter un message

Cocher cette case pour rester anonyme
En cliquant sur publier vous acceptez les conditions générales d'utilisation

Protection de vos données  -  Signaler un contenu illicite
Le journal L'Hôtellerie Restauration

Le magazine L'Hôtellerie Restauration